Pleurotes en terrasse

Dimanche, il faisait un temps superbe. Cela a été l’occasion de notre premier déjeuner en terrasse de l’année, et en t-shirt en plus. Pas mal pour un 23 février. J’avais justement des pleurotes au frigo, je les ai cuisinés pour en faire une quiche avec quelques tomates cerise, accompagnée d’une bonne salade. Et en dessert, des fraises d’Espagne. Quand je vous dis que c’est déjà le printemps…

DSC01117p

En fin d’après-midi, nous avons fait un tour chez Truffaut. Le prétexte était d’acheter du gazon pour regarnir notre pelouse, plutôt chétive une fois toute la mousse de l’hiver retirée. Je dis « prétexte » parce que, comme à chaque fois qu’on va dans ce magasin, on en revient avec des tas d’autres choses. Cette fois, ça a été un petit pied de laurier rouge, un mimosa déjà assez grand et une autre plante dont je n’ai pas retenu le nom. Limite si on n’a pas oublié de prendre le gazon.

174633

Nous avons traîné un long moment dans le secteur des orchidées, toutes plus belles les unes que les autres. Il y avait justement une très jolie lumière rasante qui les mettait particulièrement en valeur. Le Touran une fois chargé s’est transformé en jardin éphémère.

180717

Le soir, en rentrant, Anti a fait brûler les branches coupées d’acacia que j’avais rassemblées en tas depuis une quinzaine de jours. Les flammes généreuses se sont élevées en crépitant.

DSC01126p

Lorsque nous avons fini par nous coucher, il ne restait que quelques braises qui ont duré jusqu’au lendemain.

Très belle journée à vous

DSC01136p

7 Replies to “Pleurotes en terrasse”

  1. valentine

    Etonnantes formes en effet. J’y vois une danseuse de flamenco 🙂
    Le mimosa, mmm ça sent si bon.
    Chez nous, malgré les signes de printemps, il est encore trop tôt pour mettre des fleurs.
    Je suis passée devant le forsythia (appelé aussi mimosa de Paris!) comme chaque matin. Les fleurs ne vont plus tarder.
    Météo Suisse annonçait – 3 degrés à 2000 mètres, du jamais vu!

  2. anti

    Ça sent bon le printemps ! Même les giboulées de mars sont en avance !

    La tarte aux pleurotes… quel régal !!! Miam ! Miam !!!

  3. L§F

    Le mimosa, je n’en ai pas à la maison, et pourtant j’adore…ses petits soleils qui éclairent la verdure!
    Mes tulipes sortent le bout du nez, elle seront la première vraie touche colorée après l’hiver (mis à part les crocus, mais plus petits). Je les attends avec impatience.Par contre, j’ai des orchidées à la maison, c’est facile d’entretien et divin pendant l’hiver.
    Je vois que je ne suis pas la seule à faire des « razzias » au magasin de plante local! J’essaie maintenant d’échanger des fleurs, pieds et autres bulbes avec mes voisins et amis, pour limiter le budget jardin.
    Dans le feu qu’à fait Anti, Luckas voit un fantôme, une « entité » comme il dit .Votre quiche me fait envie; c’est d’ailleurs l’heure d’aller déjeuner, donc belle journée à vous.
    L§F

  4. anti

    J’adore aussi le mimosa. D’ailleurs, Sampang m’en avait envoyé par internet pour mon anniversaire :

    photo prise hier a Da Lat
    bel anniversaire ma toute belle !

    ( Le mimosa est devenu le symbole de l’énergie féminine : sous son apparente fragilité, il cache une force et une vitalité surprenantes. )

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.