Un mouvement citoyen est en marche

crac header

Un mouvement citoyen est en marche…

Désormais rien ne l’arrêtera !

Le 22 avril 2011 fut une date historique dans notre lutte. C’est le jour où le monde de la torture tauromachique, se croyant tout permis comme à son habitude, s’est tiré une balle dans le pied : André Viard, président de l’observatoire national des cultures taurines, annonçait à la veille de la feria d’Arles, le classement de la corrida au patrimoine culturel immatériel (PCI) de la France.  Il devenait ainsi, pour la circonstance, le porte-parole du ministère de la Culture, grâce à la lâcheté et la complicité de Frédéric Mitterrand, éphémère ministre.

On connaît la suite : une indignation nationale, une interpellation du ministre au parlement, le début d’une Union sacrée proposée par le CRAC Europe lors d’une manifestation unitaire le 28 mai 2011 à Paris (www.patrimoine-corrida.fr ), des attaques en justice…

Sur ce dernier point, alors que trois associations ont été déboutées ou jugées irrecevables, le CRAC Europe et Droit des Animaux sont toujours dans l’action pour faire supprimer cette infamie. Grâce au talent de nos avocats et à l’extrême compétence de David Chauvet, juriste et vice-président de DDA, notre plainte est en cours d’examen devant la cour d’appel du tribunal administratif de Paris. Nous attendons une date d’audience et nous sommes prêts pour cette nouvelle étape. Si nécessaire, nous irons jusqu’à la Cour Européenne des Droits de l’Homme (CEDH).

En parallèle, le CRAC Europe et ses partenaires ont initié de nouvelles actions dites « d’interposition » pour empêcher le massacre des innocents : Rodilhan le 8 octobre 2011 (énorme procès de nos agresseurs début 2014 à Nîmes), Rion des Landes le 24 août 2013, Rodilhan à nouveau le 27 octobre 2013.  AEP (Animaux en Péril), FBB (Fondation Brigitte Bardot) et CRAC Europe vont poursuivre et intensifier leurs actions en 2014.

Ce n’est qu’un début ! Sans oublier les manifestations officielles de plus en plus nombreuses et regroupant de plus en plus de militants (plus de 4000 personnes à Alès en mai 2013 pendant tout un week-end).

En parallèle, des actions citoyennes, totalement indépendantes des associations, se mettent en place. Nous l’avions annoncé aux autorités dès 2011. Nous avions dit que l’autisme des politiques, cette situation de dictature tauromachique, finirait par générer des actions spontanées et qu’il ne faudrait pas dire que personne n’avait tiré la sonnette d’alarme.

Nous sommes entrés dans cette nouvelle période. Celle où la corrida génère de plus en plus de trouble à l’ordre public. Celle où les citoyens n’acceptent plus qu’un petit groupe de barbares se repaissent de la torture d’un animal, juste pour le plaisir, un samedi ou un dimanche après-midi.

Le CRAC Europe salue ces initiatives citoyennes qui démontrent qu’il faut mettre en œuvre des forces de police totalement disproportionnées pour défendre la passion ignoble de quelques centaines de personnes. Et le point de rupture est enfin atteint ! Hier à Lunel, il n’y avait pas suffisamment de forces de l’ordre pour assurer la sécurité de la séance de massacre :

http://www.objectifgard.com/2013/11/23/tauromachie-de-lunel-saint-laurent-daigouze-le-coup-de-pression-des-anti-a-fait-plier-le-collectif-corridafrance/

http://www.midilibre.fr/2013/11/21/la-joie-des-anti,786598.php

Un immense bravo à tous ces militants qui viennent d’obtenir un nouveau résultat ! Lunel annulé ! St Laurent d’Aigouze annulé et un responsable d’association tauromachique qui démissionne ! Tout cela est dans la droite ligne de l’annulation du toro de fuego début septembre 2013 à Amélie les Bains. C’était aussi une action citoyenne suite au message d’alerte envoyé par le FLAC 66.

Aujourd’hui dimanche 24 novembre, des citoyens se mettent en danger à Rion des Landes pour tenter d’empêcher la tenue d’une nouvelle séance de « sévices graves et d’actes de cruauté ». Une fois de plus, cela va coûter cher ! Un hélicoptère surveille la zone ! En période de crise économique, les élus vont-ils encore longtemps utiliser l’argent public pour protéger les tortionnaires ?

Dans les jours qui viennent, nous vous proposerons une procédure simple à mettre en œuvre afin que ce soit les communes organisatrices et pas l’Etat qui règle la facture. Les impôts locaux des villes et villages de sang risquent de sérieusement augmenter ! Avec les élections municipales en mars prochain, est-ce bien raisonnable ?

http://aquitaine.france3.fr/2013/11/24/rion-des-landes-premieres-echauffourees-entre-gendarmes-et-anti-corridas-lors-de-la-fiesta-campera-364005.html

http://www.sudouest.fr/2013/11/24/rion-des-landes-les-anti-corridas-sont-bien-la-1238812-3503.php

http://www.annagaloreleblog.com/2013/11/24/tauromachie-10-ans-de-recul-continu/

Pour finir, vous savez peut-être déjà que j’ai reçu jeudi 21 novembre une « citation directe devant le tribunal correctionnel de Dax » pour le 13 janvier 2014. Je suis donc attaqué par le club taurin de Rion et par une douzaine de personnes pour « injures publiques envers des particuliers ». Nous préparons notre défense ! Cette attaque démontre que les organisateurs de la novillada de Rion des Landes avaient bien menti : aucune dégradation, aucune blessure, rien chez les aficionados.

Juste des mots contre des actes de torture… « Sévices graves et actes de cruauté », c’est la loi qui le dit et nous ne manquerons pas de le rappeler…

Et bravo à tous les citoyens militants. Comme le dit si bien Jean-Marc Montegnies, président d’AEP : la révolution est en marche !

Pour le CRAC Europe
Jean-Pierre Garrigues

2 Replies to “Un mouvement citoyen est en marche”

  1. soleil vert

    sur le dernier point, le fait que les afiocs deviennent procéduriers, puisque ne trouvant rien d’autre à se mettre sous la dent, je ne sais pas si des réactions verbales, dans le cadre d’un conflit social, politique ou affectif sont passible des lois contre les injures (les avocats vont bien savoir). D’autant plus qu’on est là dans le contexte de l’autorisation par le commandant de gendarmerie, suite à l’émotion des violences que nous avions subi.
    Il existe dans une des vidéos sur la manif de Béziers 2012 un afioc insultant clairement les manifestants au sol : « bande de pédés ». S’il n’y a pas prescription et si la plainte de Rion est jugée recevable (ce qui serait quand même étonnant, donc tendancieux), autant faire porter plainte pour injures sexistes et homophobes (et là, c’est grave !!)

  2. PIASER

    Bousculé à Rion, je n’ai pas pu prendre de photos des antis qui se sont jetés sous les roues du véhicule emportant les taureaux. Gazés et malmenés par la gendarmerie nationale, ils ont dû s’avouer vaincus devant toute cette violence déployée contre eux :'(

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.