La journée mondiale des animaux

C’est aujourd’hui qu’est célébrée la journée mondiale des animaux. Elle a été imaginée lors du Congrès international pour la protection des animaux qui s’est tenu à Vienne en 1929 et elle est entrée en vigueur deux ans plus tard, lorsque ce congrès s’est réuni à Florence.

La date n’a pas été choisie au hasard, elle est celle de la Saint-François-d’Assise. N’étant pas moi-même de tradition chrétienne, il n’est pas dans mes habitudes de parler de la vie des saints, mais pour lui, je vais le faire avec grand plaisir tellement cet homme a su se montrer exceptionnel dans sa façon de célébrer sa foi.

francois oiseaux

François, qui s’appelait Jean à sa naissance mais qui a été renommé ainsi quand il est revenu d’un grand voyage en France qui l’avait ébloui (Francesco = Français), a en effet consacré la partie religieuse de sa vie à affirmer que les animaux sont tous des créatures de Dieu et doivent donc tous être aimés de la même manière, du ver de terre à l’humain. Cela fait de lui le premier militant de la protection animale de l’Histoire.

Avant d’être touché par la foi, François a connu une vie qui rappelle celle de Siddharta Gautama (devenu Bouddha) : fils d’un riche marchand, il passe sa jeunesse de façon joyeuse, dissipée, mondaine, voire violente. Il connait même la prison et le plaisir des relations charnelles  (il y fait allusion dans un de ses derniers textes).

Mais en 1204, à 22 ans, toute sa vie bascule. Il tombe gravement malade pendant un an et entend une voix lui demander de « réparer son Eglise en ruines ». Une fois rétabli, il dépense tout l’argent qu’il a pour réaliser cet ordre au pied de la lettre. Face à la colère de son père, il se dénude complètement sur la place d’Assise pour ne plus rien posséder. L’évêque le prend alors sous sa protection.

Peu de temps après, il va faire vœu de pauvreté et une communauté va se créer autour de lui et s’organiser pour donner les futurs Franciscains pour les hommes et les Clarisses pour les femmes.

C’est en 1224 qu’il écrit son Cantique des Créatures (aussi connu sous le nom de Cantique de frère Soleil), en italien et non en latin, où il clame l’amour égal qui est dû à tous les animaux. Il meurt le 3 octobre 1226. Il est canonisé deux ans plus tard et devient le saint catholique le plus populaire auprès des chrétiens comme des non-chrétiens.

Il est également à l’origine de la crèche de Noël, à la suite d’une nuit de célébration qu’il mena dans une grotte, et à l’habitude de sonner les cloches pour annoncer les prières, ainsi qu’à l’Angélus. Jean-Paul II en a aussi fait, en toute logique, le saint des écologistes et le pape actuel, François 1er, s’est réclamé de lui pour choisir son nom pontifical, ayant pour volonté de revenir à une Eglise plus sobre et proche de ses racines.

Très bonne journée à vous

2 Replies to “La journée mondiale des animaux”

  1. Terrevive

    Il est souvent représenté avec des animaux autour de lui ; surtout des oiseaux ; il a un « petit côté chamane » ☺

    Je ne savais pas qu’il était à l’origine de la crèche de Noël !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.