Ah oui, tiens, mes romans…

Nous étions hier à Saint-Quentin-la-Poterie pour la 6e édition du salon du livre organisé dans cette commune qui ne manque pas d’attraits. Encore une fois, c’était magnifiquement organisé – au passage, merci aux bénévoles pour l’attention charmante d’avoir prévu des repas végétariens pour nous. Nous avions avec nous Enzo et un de ses copains qui ont, eux aussi, passé une journée agréable – et là, merci à Anti de les avoir entraînés à un spectacle de conteurs qui les a enchantés.

DSC04556b

Le ciel était particulièrement changeant, oscillant entre orages violents et soleil lumineux. Et les travées accueillaient de nombreux visiteurs, ce qui nous a permis de vendre nos livres, Kathy et moi.

La sensation était un peu curieuse pour moi. Cela fait maintenant deux ans et demi que je n’ai plus écrit une seule ligne côté romans, me consacrant uniquement au blog en général et aux articles anti-corrida en particulier (environ 200 depuis mai 2011). Et là, d’un coup, voilà que je remettais ma tenue d’auteur de thrillers, dans un lieu où probablement personne ne savait rien de mon engagement contre la tauromachie (à part Kathy et Anti, bien sûr).

DSC04554b

C’était… plutôt ludique, en fait. Je me retrouvais à parler aux personnes qui s’arrêtaient devant mes bouquins non plus de corrida mais de mythes ancestraux et d’intrigues à rebondissements. Bon, je vous rassure, je me rappelais très bien du contenu de mes romans. Mais j’avais l’impression d’avoir glissé dans un monde parallèle, à la fois familier et lointain.

Ce décalage va probablement disparaître quand je serai à nouveau sur un stand pour parler de mon dernier livre, qui n’est plus qu’à quelques semaines de sa sortie. Normal, il s’agira d’un tour d’horizon détaillé des turpitudes du mundillo, telles que j’ai pu les découvrir avec une précision croissante depuis trois ans. Et là, la réalité dépasse largement toute fiction.

Très belle journée à vous

DSC04553b

5 Replies to “Ah oui, tiens, mes romans…”

  1. Sylvia R

    Vivement la sortie de ton livre Anna !
    J’ai jamais entendu un tas de conneries pareil sur la corrida et la souffrance animale que samedi soir chez Ruquier. Heureusement, Aymeric Caron était là pour remettre quelques pendules à l’heure. Ton livre pourrait peut-être être envoyé aux ignares sur ce sujet, présents sur le plateau, pour leur culture personnelle ? Et peut-être t’inviteront-ils à l’émission pour la promo de ton livre. Il y a eu une torera, pour être équitable, il doit maintenant y avoir un ou une anti corrida.

  2. Abolition

    Oui vos livres, Anna…

    En lisant votre article, je me disais qu’à l’occasion d’une rencontre je vous achèterai vos livres.
    Encore bravo pour tout ce que vous faites.

  3. sapotille

    j’abonde dans le sens de Sylvia R et attends avec impatience la sortie de ton livre Anna! ..et vais en relire un « ancien » en attendant tiens!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.