Rodilhan, on revient

Rodilhan_Manif 2

Le maire de Rodilhan ne doute de rien. Deux ans après avoir fait du nom de sa commune un synonyme de  la sauvagerie des aficionados face à des manifestants pacifiques enchaînés à terre, il récidive en programmant une nouvelle édition des défuntes « Graines de toreros ».

Oh, bien sûr, ce n’est pas si évident que ça. L’ex-dénomination si poétique pour parler d’adolescents transperçant des veaux a été changée en un plus sobre « concours des écoles taurines » et le fait que les jeunes vainqueurs de ce concours participeront à une corrida avec mise à mort s’intitule sur l’affiche officielle d’un très discret « festival taurin ». Il faut donc lire le programme plus en détails pour comprendre que ledit festival consistera à faire intervenir des matadors (tueurs) et qu’il s’agira donc bien de vraies corridas dans toute leur horreur, avec piques, banderilles, épées, poignards et mises à mort d’herbivores présentés comme des fauves.

A la barbarie s’ajoute ainsi l’hypocrisie, la tentative de passer entre les gouttes, de rester inaperçu de ces damnés anticorridas qui ne laissent rien passer et sont, parait-il, si violents. Même si ce sont uniquement les anticorridas qui sont bousculés, frappés, envoyés aux urgences. Même si ce sont toujours les mêmes qui frappent et brisent les os, à savoir ceux qui ne supportent pas leur non-violence : les aficionados.

Hé bien Monsieur le Maire, c’est loupé. On vous a vu. Vous récidivez ? On revient. Et cette fois, on sera en force parce qu’on est furieux contre vous, furieux de votre duplicité, furieux de votre barbarie, furieux de vous voir oser une provocation aussi énorme.

Deux rendez-vous le 27/10

D’ores et déjà, deux rendez-vous sont donnés le 27 octobre à Rodilhan :

– 10 h contre le concours des écoles taurines
– 14 h contre le festival taurin.

Plus d’informations seront données dans les jours à venir.

Voici l’appel lancé par Jean-Pierre Garrigues, répondez-y en masse :

CORRIDA : SOURCE MAJEURE DE TROUBLE A L’ORDRE PUBLIC !

RODILHAN 2013 : LA PROVOCATION DE TROP
DE LA PART DES BARBARES DES ARENES !

TOUS A RODILHAN LE DIMANCHE 27 OCTOBRE 2013
POUR EMPÊCHER LE MASSACRE DES INNOCENTS
 !

8 octobre 2011 : 95 militants investissent les arènes de Rodilhan pour empêcher le massacre de jeunes taurillons, 65 militants s’enchaînent sur la piste. Chacun connaît la suite : lynchage des militants par les barbares, attouchements sexuels, violence en réunion, incitation à la haine, coups et blessures… Le monde de la torture des arènes dans toute sa splendeur. Aucune violence de notre côté. Un déchainement de haine en face.

Septembre 2013 : les gendarmes chargés de l’enquête bouclent enfin le dossier : 26 agresseurs identifiés, plus de 60 auditions, des milliers de photos, un DVD créé par Jérôme Lescure qui servira de preuve majeure au procès qui devrait se dérouler début 2014.

Et que fait le maire de ce petit village de la honte ? Que fait Serge Reder qui a lui-même agressé des militants en 2011 ? Il se fait discret, conscient de la gravité de ses actes et de l’ignominie de la situation ? Non, pas du tout ! Il organise un ersatz de « Graine de toreros » qui a disparu depuis des environs de Nîmes grâce à notre action de 2011.

Ces gens sont malades, ils ne respectent ni les animaux, ni les humains.

Face à cette hyperprovocation du maire de ce sinistre village des environs de Nîmes, nous appelons tous les militants à venir manifester le dimanche 27 octobre, à Rodilhan, devant les arènes. Hors de question de nous retrouver à distance ! Si les autorités veulent éviter un gigantesque trouble à l’ordre public, une seule solution, l’annulation de cette journée organisée par de présumés délinquants qui ont tabassé des militants pacifiques en 2011, au même endroit.

D’ici là, merci de demander l’annulation de cette journée du 27 octobre à la mairie de Rodilhan. Soyons très nombreux, merci de ne pas insulter, cela ne fait que desservir notre cause. Mais vous pouvez être très fermes et déterminés bien entendu !

Monsieur Serge REDER,
HOTEL DE VILLE
Place de la Mairie
30230 RODILHAN
tél : 04.66.20.08.91
fax : 04 66 20 64 60
 
adresse mail : mairie@rodilhan.fr

Sur Facebook : https://www.facebook.com/events/261432450648387/

crac header

 Visuel Rodilhan 2013 de Jérôme Lescure

7 Replies to “Rodilhan, on revient”

  1. GUSTIN fred

    Prêt pour le combat contre la barbarie aux côtés de Jean-Pierre notre leader pour que cesse cette honte et ce à n’importe quel prix.

  2. anti

    Encore un pique-nique qui promet d’être sympathique avec tout le monde qui promet de venir ! Une chose est sûre, on ne peut pas accepter ces provocations incessantes !!!

  3. Anna Galore Post author

    Oui, forts et soudés, et c’est ainsi que nous vaincrons.

    Merci à vous !

    Nous pouvons aussi compter sur le soutien d’Anonymous, qui a lancé récemment plusieurs opérations anticorrida (j’en dirai quelques mots demain matin sur mon mot d’accueil).

  4. Torres

    Nous sommes de tout coeur avec vous ! Il faut que cette horreur cesse définitivement
    Une nouvelle provocation de ceux qui tentent de déplacer les « évènements » et envain

  5. soleil vert

    La crispation des taurins transpire de partout, leur peur aussi (bé oui, la corrida va être abolie, et plus tôt que vous ne le pensez). Ils pleurnichent auprès du préfet, de Valls, et réclament des bataillons de gendarme pour expulser les protestataires. Il est vrai que dans leur pays, on ne manifeste pas, sinon, ça castagne !!! Le fait de voir plus de 1000 manifestants déterminés, ça va être impressionnant, c’est sûr ! Mais quand je pense que les délinquants, les vrais, vont être tranquilles toute la journée du 27, je comprend pourquoi la corrida devient, doublement, source de troubles à l’ordre public, directement et aussi indirectement !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.