De l’autre côté du voile

Nous avons passé hier une partie de la journée à assister à une série de conférences sur un thème qui change de l’ordinaire, à tous les sens du terme puisqu’il s’agissait de médiumnité. Suivant les personnes, ce type de sujet peut provoquer une incrédulité totale, une croyance tout aussi totale ou une attitude intermédiaire de curiosité que j’ose qualifier de scientifique – celle qui se caractérise par un esprit ouvert qui ne veut pas juger a priori.

083541

Je me rattache sans hésitation à cette dernière catégorie. Bien qu’ayant une approche du monde qui nous entoure extrêmement rationnelle, je ne peux pas rejeter en bloc les phénomènes paranormaux. Non seulement j’ai eu un certain nombre d’occasions d’être témoin direct de certains (je pense à des expériences étonnantes vécues au contact de grands lamas) mais il m’est plus d’une fois arrivé de vivre par moi-même des épisodes qui tombent dans cette catégorie. Oh, rien de très impressionnant – aucun mort ne m’a jamais parlé – mais quand même : rêves prémonitoires, visions fugaces d’évènements avant qu’ils ne se produisent ou d’autres appartenant à un passé dont je ne savais rien quand je les ai vus.

Ces faits-là (je parle des prémonitions), j’en ai une théorie rationnelle puisque c’est ainsi que je raisonne et que je sais de façon certaine ce que j’ai perçu. Elle est peut-être totalement fausse mais jusqu’à preuve du contraire, elle a l’avantage de coller avec ce que j’ai vu sans avoir à faire appel à des concepts paranormaux.

Elle est basée sur l’idée qu’un évènement donné peut produire des vagues ou des échos temporels, aussi bien vers le passé que le futur, de même que l’onde produite à la surface de l’eau par un caillou jeté sur un étang s’étend dans toutes les directions à la fois après l’impact. Parfois, on arrive à capter, sans trop savoir pourquoi et comment, ces traces d’évènements anciens ou à venir. Et cela peut aller jusqu’à cette sensation qu’Anti, très perceptive, a ressentie plus d’une fois dans sa vie en devinant que telle ou telle maison qu’elle visitait avait connu des drames effroyables ou donnait une sensation de paix. Sans parler d’autres histoires analogues que nous ont racontées des proches en qui nous avons toute confiance.

On le voit, je suis bien loin de penser que la seule explication à ce genre de choses est que des voix venues de l’au-delà m’ont parlé ou ont parlé à d’autres. Mais je ne veux pas non plus l’exclure, d’où ma présence hier à ces conférences, en compagnie d’Anti et de Terrevive.

083750

Une dame se disant médium a expliqué son parcours et a donné sa perception du monde des morts et de ce qu’est la vie « de l’autre côté du voile » pour reprendre son expression. J’avoue que son discours ne m’a pas semblé convaincant. Il reprenait mot pour mot ce qu’on peut lire dans les vieux livres d’occultisme du XIXe siècle et j’aurais donc aussi bien pu le prononcer moi-même si j’avais voulu faire croire à un auditoire que j’étais moi aussi médium.

En fin de matinée, la dame a fait une séance de médiumnité à partir de photos posées sur sa table par des personnes présentes dans la salle. Ces photos montraient soit des morts, soit des vivants. La dame tirait une photo au hasard, la montrait, demandait à qui elle était et tentait de contacter l’âme de celui qui était sur la photo, qu’il soit mort ou vivant.

120416

C’était tout sauf impressionnant. Elle tombait souvent à côté de la plaque et, en fait, corrigeait son message au fur et à mesure que la personne de la salle lui donnait des détails supplémentaires. Disons qu’il s’agissait bien plus d’un exercice basique de psychologie que de pouvoir médiumnique. A son crédit, il faut dire qu’elle avait toujours un discours qui visait à apaiser le chagrin ou la rancœur de la personne ayant perdu un proche.

Une autre dame, prénommée Evelyne, a raconté en revanche une histoire bouleversante, celle de sa petite fille de 7 ans assassinée par son mari dont elle avait divorcé après une vie commune chaotique. Elle était d’une sincérité évidente et son témoignage était poignant et profond. Son cheminement pendant dix ans l’a conduite jusqu’au pardon du meurtrier et il forçait le respect. Elle nous a dit que c’était sa fille disparue qui lui parlait et la guidait. Je ne sais pas si cela est possible mais je veux bien croire qu’elle en était convaincue, son émotion était réelle. Lorsqu’elle a terminé, nous l’avons très longuement applaudie.

083528

Tout ceci étant dit, le seul phénomène de voyance au sens large auquel nous avons assisté dans le weekend a été un nouvel exemple d’écho temporel.

Samedi, alors que nous allions faire les courses, j’ai commencé à m’engager sur un rond-point désert près de chez nous et Anti a crié en sursautant. J’ai aussitôt pilé, par réflexe. Mais il n’y avait rien, aucune voiture en vue. J’ai redémarré, on a ri et j’ai dit à Anti qu’elle avait dû voir un accident mais qu’il ne s’était pas produit à ce moment-là. On en a plaisanté et on n’y a plus pensé de la journée. Hier, en début d’après-midi, alors qu’Anti retournait voir la suite des conférences (moi j’avais eu ma dose avec la matinée), elle m’a passé un coup de fil trois minutes après être partie. Elle venait de passer au même rond-point et une voiture s’était encastrée en plein milieu. Ça nous a fait beaucoup rire. Il faut dire que, des comme ça, ça nous arrive tout le temps.

Très belle journée à vous

14 Replies to “De l’autre côté du voile”

  1. Terrevive

    Une ambiance très particulière. J’aime bien la première photo et sa symbolique.
    Je pense que les signes que l’un ou l’autre peut avoir dans sa vie n’est percutant que pour lui. De l’extérieur, ça demande à être justifié et non pour la personne en question.

    Concernant la médiumnité, nous disions en sortant du domaine que c’était surtout une séance de thérapie. Le fait que ce soit à l’écoute de tous peut être gênant, mais ça peut faire écho chez d’autres (comme le pardon qui a été fréquemment cité).

    Au sujet de animaux, j’ai appris beaucoup de choses. Je ne pensais pas que la mission des animaux auprès de nous pouvait aller si loin. (perception de nos vies, miroir, télépathie, réparation…)

    Le chaman était intéressant mais hélas, se perdait dans son propre fil. Il faut l’excuser car c’était la première fois qu’il parlait en public.

    J’ai adoré le tambour chamanique.

    Une journée intéressante avec aussi dans des rencontres amicales imprévues dans la salle. (Des liens qui se sont croisés).

  2. Anna Galore Post author

    « Concernant la médiumnité, nous disions en sortant du domaine que c’était surtout une séance de thérapie. »

    Très intéressant, je suis à 100% d’accord avec ce point de vue.

    Et la première photo… oui ! Quand je l’ai vue et que j’ai repensé à « de l’autre côté du voile » qui menait à la lumière, cela s’est imposé !

  3. valentine

    J’ai assisté à une conférence de ce genre il y a quelques années dans le cadre d’un salon sur les « médecines douces ».
    Ce genre de manifestation en public a toujours un côté show qui me met mal à l’aise.
    Les personnes qui ont de vrais dons, ne les étalent en général pas en public.
    Quant aux évènements prémonitoires,nous sommes nombreux à les ressentir. Je peux témoigner de ce que j’ai vécu moi-même la semaine dernière. Jeudi soir je ne sais pas pourquoi je sens une brusque fatigue me tomber dessus et je me mets à fondre en larmes sans raison apparente. Le lendemain, ma tante m’appelle pour m’annoncer le décès de mon oncle. Il s’est éteint dans l’après-midi du jeudi. Il est important d' »entendre » notre 6ème sens qui souvent nous prévient de quelque chose.
    Cet été, j’étais sur mon balcon au soleil et je me mets à écrire quelques lignes qui me passent par la tête:
    Au coeur de l’été
    Une jeune femme rêve en dormant
    La raison envolée
    Un mois après, cette jeune femme se retrouve en hôpital psychiatrique!

  4. Anna Galore Post author

    D’accord avec toi sur le côté déballage public très gênant, on a ressenti la même chose hier à certains moments.

    Sur les prémonitions, merci pour tes deux témoignages, tout à fait semblables à ce que nous connaissons aussi, en effet !

  5. Fan

    J’ai déjà laissé ce commentaire sur le blog de Kasimir, et ne voulais plus
    en parler, mais voilà.
    Ma maman est décédée en janvier 2001. Quelques semaines plus tard, j’ai écouté un dimanche la bande d’enregistrement de mon répondeur téléphonique. Je me souvenais d’un message qu’elle avait laissé, puis là tout à coup apparaissent 2 coups d’un son bizarre et sa voix qui chuchote « meine Kleine » (ma petite), très audible. Puis à nouveau les 2 sons. J’étais sous le choc et ai tout de suite téléphoné à ma fille pour lui faire écouter le message, et aussi plus tard à toute ma famille. La bande existe et la voix aussi! J’ai eu d’autres phénomènes avec mon ordinateur dans l’atelier de mon frère que Anti et Anna ont visité, et là aussi mes collèges étaient témoins. Pour moi, une vie après la vie existe, mais je ne cherche pas à être en contact avec l’au-delà… 🙂
    Ce qui concerne la télépathie, oui, j’ai tellement vécu d’expériences époustouflantes, surtout avec les hommes que j’ai aimés… 🙂

  6. anti

    Sacrée journée hier oui, Anna et Terrevive l’ont parfaitement résumée. Je suis sortie ravie et puis j’ai poussé jusqu’à chez notre Sylvana nationale qui habite tout près de l’endroit où se tenait les conférences. J’ai particulièrement apprécié l’intervention de Léticia Serrano concernant les animaux. Pour celles et ceux que cela intéresse, voici l’adresse de son site internet : http://www.animalspiritlemiroirdesames.com/

  7. sylvana

    Après un choc émotionnel, j’ai fait des rêves prémonitoires pendant 2 ans environ. Tout le monde (de mon entourage) est témoin de cette période. Tous les rêves que je faisais – quant on y est, on sait parfaitement faire la différence avec un rêve « normal »- se réalisaient et malheureusement, ce n’était que du mauvais en partie. Cela pouvait aller de la banale panne de voiture, en passant par un accident d’avion sur la route de Caissargues ou un incendie ou décès. Le plus grave : accident de moto – la personne est restée handicapée – qui s’est réalisé un mois après, alors que je ne la connaissais pas au moment du rêve. J’ai bien entendu averti tous les motards autour de moi, à toutes fins utiles, pour rien. Cet homme que j’ai connu au Grau-du-roi, correspondait physiquement trait pour trait, lunettes de vue foncées, grand, blond, panoplie du motard.
    Je me demande à quoi cela servait puisque je ne n’avais pas la possibilité de mettre en garde les personnes concernées. Ces rêves n’avaient aucune utilité et engendraient beaucoup de stress. Puis au fil du temps, plus rien ! Je me suis longtemps posé des questions, c’est ainsi que je me suis ouvert à spiritualité. C’était peut-être cela la finalité, puisque c’est à partir de cette expérience que je me suis impliquée dans la protection animale, que je me suis intéressée aux questions métaphysiques.

  8. valentine

    « Je me demande à quoi cela servait puisque je ne n’avais pas la possibilité de mettre en garde les personnes concernées »
    Je me pose beaucoup la même question que toi Sylvana. A quoi servent nos rêves si l’on n’a aucun moyen d’agir sur les évènements que l’on pressent.
    Je suis heureuse pour toi du chemin que tu as pu parcourir.

  9. Anna Galore Post author

    « A quoi servent nos rêves si l’on n’a aucun moyen d’agir sur les évènements que l’on pressent. »

    Je pense que l’analogie avec les échos s’applique totalement : quand tu entends l’écho d’une voix qui se répercute sur les flancs de falaise, tu peux l’entendre (de façon plus ou moins déformée) mais tu ne peux pas agir sur la voix que tu entends. Dans le cas des prémonitions, les échos de l’évènement entraperçu sont partis d’une source sur laquelle tu n’as aucun effet non plus – même si dans ce cas les échos vont également en direction du passé, c’est-à-dire de ton présent.

    En fait, en poussant le raisonnement un peu plus loin, si tu te servais de cet écho pour empêcher l’évènement à venir qui va le créer, alors l’écho n’aurait jamais existé puisque l’évènement ne se serait pas produit (les fans de science-fiction reconnaissent là le célèbre paradoxe temporel des histoires de voyage dans le temps).

    Donc, si tu pressens un évènement, c’est qu’il a en quelque sorte déjà eu lieu de façon inévitable dans un futur plus ou moins proche. Et comme si tu assistais à toute la scène sur un écran télé, tu ne peux rien faire pour l’empêcher.

  10. valentine

    Je te suis reconnaissante pour ton explication rationnelle qui me fait beaucoup de bien. C’est comme si tu m’enlevais un grand poids sur le coeur, car j’ai ressenti une immense frustration face à un évènement bien précis qui m’a touchée de très près.
    J’imprime ton raisonnement de l’écho que je vais lire et relire tant cela m’interpelle et me dépasse bien que cela soit très logique.
    Le plus dur étant d’accepter cet état de fait.

  11. Anna Galore Post author

    J’ajoute que, les échos se propageant dans toutes les directions, ils vont aussi vers le futur de l’évènement. Forcément, ils sont alors ignorés la plupart du temps en tant que « post-monition » puisqu’ils se mêlent au souvenir direct de l’évènement qui a vraiment eu lieu, ce qui fait qu’ils se mêlent à tes souvenirs et sont perçus au mieux comme des coïncidences mineures.

    J’ai eu l’occasion à plusieurs reprises (et certainement vous aussi) de connaitre certains de ces échos postérieurs à un évènement dont j’avais eu la prémonition – un peu comme les signes avant-coureurs d’un séisme, puis le tremblement de terre, puis les répliques qui le suivent.

    Prenons l’exemple (totalement fictif) d’un accident. Tu en as la prémonition (écho vers le passé) et quelques temps plus tard, l’accident se produit. Mais ça ne s’arrête pas là : plusieurs jours plus tard, tu tombes sur quelqu’un qui n’a rien à voir avec ça et qui te raconte une toute autre histoire, dont certains détails très spécifiques sont identiques à ceux de l’accident que tu as prévu (écho vers le futur) . Et là, très souvent, tu te dis juste « c’est dingue, ça me rappelle quand il y a eu cet accident, c’était pareil », alors qu’en fait, tu viens peut-être de détecter un écho de ce même accident dans le futur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.