Douze 12/12 pas comme les autres

En ce 12/12/12, c’est l’occasion ou jamais de revenir en vitesse sur douze autres 12/12 pas comme les autres dans la courte histoire du monde depuis que nous en notons les principaux évènements.

Le 12 décembre 1423, le duc de Bedford, par ailleurs régent de France, s’est envoyé en l’air avec Anne de Bourgogne, fille du duc de Bourgogne Jean Sans Peur. Comment je le sais ? Parce que c’est ce jour-là qu’ils se sont mariés et ensuite, hop hop hop, non mais.

Le 12 décembre 1999 a eu lieu le naufrage du pétrolier Erika, affrété par Total-Fina-Elf, au large du Finistère. Dix mille tonnes d’hydrocarbures ont recouvert les côtes de Vendée et de Bretagne, causant des dizaines de milliers de victimes dans la faune maritime, terrestre et aérienne de ces régions. Aucun verdict, aucune amende ne pourront réparer cela.

Le 12 décembre 1531, une apparition se produit pour la quatrième et dernière fois à Guadalupe au Mexique devant un prélat à qui un indigène avait dit avoir vu plusieurs fois une dame éblouissante de lumière. On y célèbre depuis la Fête de Notre Dame de Guadalupe tous les ans à cette date.

Le 12 décembre 1720 a eu lieu le premier krach boursier de l’humanité. John Law avait inventé un peu avant les billets de banques et ce jour-là, tout-le-monde a paniqué et a voulu récupérer ses sous sonnants et trébuchants. Sauf qu’il y avait beaucoup plus de billets en circulation que d’espèces. Tous les autres krachs boursiers qui ont suivi ont eu exactement les mêmes causes, en particulier celui qui a initié la crise de 1929 ou celui de 2008 lorsque les banques se sont retrouvées avec moins de liquidités que leurs pertes pour avoir trop spéculé sur des montages pourris.

Le 12 décembre 1905, le tsar russe Nicolas II accorde une constitution au Monténégro, ce que peu de gens savent et dont tout le monde se fout, sauf les Monténégrins bien sûr. Ce petit royaume rejoint en 1918 celui de la Yougoslavie, puis devient une république socialiste après la Seconde Guerre avant de proclamer son indépendance en 2006, année où il devient le 192e État-membre de l’ONU. C’est fou comme c’est allé plus vite pour eux que pour la Palestine.

Le 12 décembre 1642, la Nouvelle-Zélande est découverte par le navigateur hollandais Abel Tasman. Sans cet évènement majeur, jamais Peter Jackson n’aurait pu y tourner Le Seigneur des Anneaux quelques siècles plus tard. Ça tient à peu de choses, des fois.

Le 12 décembre 1963, le Kenya devient indépendant. C’est donc aujourd’hui qu’on y célèbre la Fête Nationale, appelée le Jamhuri Day, l’équivalent de notre 14 juillet. Eh oui, au Kenya, le 14 juillet tombe un 12 décembre, c’est dire s’il y fait chaud.

Le 12 décembre 1937 se tiennent les premières élections générales en URSS depuis la Révolution. Le parti communiste l’emporte haut la main. Il faut dire que le système retenu est celui du candidat unique, une technique de victoire assurée largement reprise par les autres pays totalitaires qui ont voulu se donner des airs de démocratie.

Le 12 décembre 1985 est ouvert le premier Resto du Cœur. Une entreprise caritative admirable, née de la générosité de Coluche, et qui est malheureusement en pleine expansion depuis, année après année.

Le 12 décembre 2000, le recomptage des votes de la Floride est annulé par la Cour Suprême, ce qui donne la présidence des USA à George W. Bush, bien qu’il ait eu moins de voix que son concurrent Al Gore. Le fait que les membres de la Cour Suprême aient été des républicains conservateurs pro-Bush n’a aucun rapport, bien entendu.

Le 12 décembre 1582 n’a pas existé en France. Le dimanche 9 décembre, on venait d’adopter le tout nouveau calendrier grégorien (encore en vigueur aujourd’hui) et le lendemain s’est appelé le lundi 20 décembre pour rattraper le décalage accumulé depuis la mise en place du calendrier julien (par Jules César). Remarquez, on s’est retrouvé plus vite à Noël, c’était plutôt sympa, du moins si on avait eu le temps de faire les courses avant, pour les cadeaux.

Le 12 décembre 1602 a eu lieu l’escalade des murailles de Genève par les Savoyards, ce qui a conduit à leur victoire sur les troupes du duc de Savoie Charles-Emmanuel Ier. Depuis, nos amis helvètes fêtent L’Escalade tous les ans le 12 décembre. Sauf que, en fait, c’était dans la nuit du 11 au 12 décembre 1602 selon le calendrier julien encore en vigueur en Suisse à l’époque. Ce qui est devenu les 21 et 22 décembre dans le calendrier grégorien. Mais il en faut plus pour faire changer un Suisse qu’une modification de calendrier.

Allez en paix, braves gens, il est 12h12.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.