GasLand, le doc choc sur les gaz de schiste

gaslandgazschiste.jpg

Anna avait écrit un bel article à ce sujet : GasLand, quand l’eau du robinet prend feu. C’était il y a deux ans, mais compte tenu de l’avancement des choses, il n’est pas inutile d’en reparler, d’autant plus que le documentaire est maintenant disponible sur le web, notamment via le site de la Télé Libre.fr, Média Citoyen, Indépendant et Participatif !, dont je reproduis le texte ci-après.


GASLAND par latelelibre

« Gasland » est un documentaire qui met au grand jour les dangers de l’exploitation du gaz de schiste, pour l’environnement comme pour la santé des animaux et des humains. Un film à voir d’urgence, alors la France s’apprête à exploiter les premiers gisements.

Gaz de schiste : le documentaire qui annonce la catastrophe écologique

LaTéléLibre est très heureuse de vous proposer une version inédite de GASLAND avec l’aimable autorisation de KANIBAL Films Distribution. Cette version de 46 minutes a été réalisée par le Collectif Citoyen Lotois NON aux gaz de schiste afin d’être projetée partout en France lors de débats citoyens.

Les plus importantes recherches de gisements de gaz naturel sont en ce moment entreprises à travers tous les États-Unis. La société Halliburton a développé une technologie de forage, la fracturation hydraulique, qui va permettre aux États-Unis de devenir « l’Arabie Saoudite du gaz naturel ». Mais cette technique est-elle sans danger ? Lorsque le cinéaste Josh Fox reçoit une lettre l’invitant à louer ses terres pour y faire un forage, il va sillonner le pays et découvrir en chemin des secrets bien gardés, des mensonges et des toxines…

La version originale de Gasland au cinéma le 6 avril 2011

Nous vous encourageons à aller voir ce film en version intégrale dès le 6 avril prochain. Vous pourrez ainsi soutenir l’équipe du film dont certains membres ont été fichés sur la Terror Watch List du Department of Homeland Security (ministère de l’Intérieur américain) ! Josh Fox n’exclue pas de réaliser une suite à GasLand si les conditions sont réunies. Encourageons le !

Pour plus de renseignements sur ce film : www.gaslandthemovie.com

Notre article : Gaz de schiste : vers une nouvelle catastrophe écologique

Remerciements

Un grand merci à : Muriel Rousselet (Kanibal Films Distribution), Thomas Couderette et Etienne Broquet sans qui la diffusion de ce film n’aurait pas été possible.

JBG et toute l’équipe de LaTéléLibre

* * * * * * *

anti

4 Replies to “GasLand, le doc choc sur les gaz de schiste”

  1. Anna Galore Post author

    Je me réjouis du fait que le film soit accessible à tous grâce à cette version gratuite et il me tarde de le découvrir pour compléter les infos que nous avons déjà pu rassembler et diffuser sur le blog à ce sujet.

    La France a été le premier pays à refuser l’exploitation des gaz de schiste par fracturation hydraulique mais autorise les pétroliers à faire de l’exploration, ce qui ne présage rien de bon pour l’avenir. Sur 64 licences d’exploration octroyées par Jean-Louis Borloo en 2010, seules une dizaine ont été annulées.

    Le 14 septembre 2012, dans un discours lors de la Conférence environnementale, François Hollande a annoncé « J’ai demandé à Delphine Batho (…) de prononcer sans attendre le rejet de sept demandes de permis déposés auprès de l’État et qui ont légitimement suscité l’inquiétude dans plusieurs régions. S’agissant de l’exploration et de l’exploitation des hydrocarbures non conventionnels, telle sera ma ligne de conduite tout au long de mon quinquennat. […] Dans l’état actuel de nos connaissances, personne ne peut affirmer que l’exploitation des gaz et huiles de schiste par fracturation hydraulique, seule technique aujourd’hui connue, est exempte de risques lourds pour la santé et l’environnement. » (source Le Monde)

    Comme le montre le lien indiqué par Anti au début de cette note, plusieurs pays voisins sont d’ores et déjà déterminés à lancer l’exploitation par fracturation hydraulique, avec toutes les conséquences effarantes que cela va entraîner pour l’environnement.

  2. sapotille Post author

    Bonjour, merci de nos informer ainsi Anna.. trop de travail pour regarder en détail.. MAIS.. je posterai plus longuement à ce sujet bientôt, c’est sûr!
    car c’est Terrifiant et insidieux au possible.
    J’ajoute juste pour l’instant deux choses:
    la carte des permis et concessions accordés à laquelle votre lien renvoie est obsolète.. il y a maintenant 65 points de danger imminents en France!
    et seulement 6 ont été finalement interdits d’exploitation.
    Et également que:
    Les techniques d’explorations sont TOUT AUSSI DANGEREUSES que celles d’exploitation et IRREVERSIBLES:
    SOl contaminé par plus de 550 produits chimiques terriblement nocifs pour la vie tels que benzènes et ses dérivés…
    qui, par exemple donnent des mutations de cellules..
    Un cauchemard et quasi personne ne veut le voir venir..

    Regarder ce film met les pendules à l’heure.
    De la conscience.

    Merci encore Anna et Anti, et vous uassi qui aurez le courage de voir ce film et d’y réagir autrement que par : ok mais qu’y peut-t on, tant que çà n’est pas dans mon jardin..

    Or il y a flou juridique sur les conditions d »exploration..

  3. Anna Galore Post author

    Merci pour ces très utiles précisions.

    Notre région fait partie de celles qui sont exposées en première ligne et l’opposition y est farouche, à en juger par les manifs de protestation très suivies qui y ont été organisées, élus en tête.

  4. anti Post author

    Voici un message que Sapotille m’a transmis :

    « Bonjour,

    La quasi-totalité des communes de notre département de Seine-et-Marne est concernée par les projets d’exploitation et d’extraction de pétrole de schiste. Des travaux dits de « recherche » vont s’engager prochainement sur 7 communes de notre département et la dernière loi votée ne nous protège pas suffisamment. De nombreuses communes et agglomérations, le Conseil Général et le Conseil Régional ont déjà manifesté leur opposition.

    En cohérence avec les actions déjà engagées par le Collectif départemental Stop Pétrole de Schiste 77, une forte mobilisation des élus est incontournable à la fois pour s’opposer à ces recherches et aussi pour obtenir une réforme sérieuse du Code Minier.

    Pour ce faire, Geneviève Wortham et Caroline Pinet nous propose d’adhérer à un collectif d’élus 77 et de contribuer à quelques actions. Vous trouverez ci-joint le courrier d’accompagnement de Geneviève et Caroline et la charte précisant les objectifs du collectif d’élus 77.

    Pour ma part, j’y adhère sans réserve et vous invite à faire de même.

    Je vous remercie par avance et reste à votre disposition.

    Sincères salutations.

    Michel Bisson, Président de l’UDESR77 »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.