Tatayet fait du couch surfing

Comme vous le savez si vous passez souvent ici, nous sommes des adeptes du couch surfing et nous avons reçu chez nous déjà pas mal de globe-trotters en quête d’un lit de passage en échange d’histoires à nous raconter.

chats,chats libres

En ce moment, nous avons en pension complète à la maison un couch-surfer pas comme les autres. Il s’agit d’un chat qui errait dans un quartier de la ville plutôt dangereux pour lui puisque plusieurs chiens sans laisse y maraudent également. Pour sa plus grande chance, il a été repéré à temps par une bénévole des Chats Libres qui a lancé l’alerte. Elle ne pouvait en effet pas le prendre chez elle, elle en a déjà plusieurs dans son petit appartement.

Après avoir un peu hésité, nous avons proposé de l’accueillir en famille d’accueil. Pourquoi hésiter ? Parce qu’on se connait. Nous, les chats, on s’y attache très vite et le principe de la famille d’accueil, c’est d’en garder un (ou plus) de façon très provisoire, en attendant que quelqu’un l’adopte et ne reparte avec. C’est très bien pour le chat, bien sûr, mais un peu dur émotionnellement pour ceux qui l’ont accueilli et s’en séparent du jour au lendemain.

chats,chats libres

Là, on a estimé que c’était un cas de force majeure : il courait un vrai risque de se faire tuer n’importe quand, surtout qu’il avait l’air plutôt affaibli. Nous savons bien qu’il y en a des milliers d’autres dans le même cas mais bon, ce n’était pas une raison pour ne rien faire, bien au contraire.

Hier, juste avant de sortir voir les Kogis, Anti est allée le récupérer chez la bénévole. Cette dernière l’avait attrapé sans difficulté : quand il l’a vue approcher avec son sac, il a sauté directement dedans comme s’il savait que c’était sa seule chance de survivre.

chats,chats libreschats,chats libresAnti l’a aussitôt appelé Tatayet. Il ressemble en effet de façon frappante à la célèbre marionnette animée par le ventriloque Michel Dejeneff dans les années 80.

Il a un très beau pelage et une queue superbe. Il a passé sa première nuit dans un espace sécurisé plus que confortable : le bureau d’Anti dans les combles et la chambre d’Enzo, ce qui fait en tout plus d’une centaine de m2. A sa disposition, il y avait bien sûr des croquettes (et même du poulet), de l’eau, une petite caisse pour ses besoins (il l’a étrennée aussitôt) et plein de lieux sympas pour dormir en toute tranquillité.

Nous avons un peu mieux fait sa connaissance hier.

C’est un chat très affectueux, pas du tout effrayé de se retrouver là, venant facilement au contact pour se faire câliner y compris par Enzo, ce qui veut dire qu’il n’a subi aucune violence de la part des humains de tous âges. En revanche, il a des cicatrices de nombreuses plaies, causées probablement par d’autres chats ou des chiens.

Anti lui a mis de l’anti-puce – il en avait bien besoin – et l’a vermifugé. Christophe va venir le voir et se chargera de le stériliser. Tatayet sera alors fin prêt pour être adopté et poursuivra sa route dans le bonheur, avec des humains qui lui donneront toute leur affection. Et d’ici là, nous allons essayer de ne pas trop nous y attacher.

Très belle journée à vous

chats,chats libres

6 Replies to “Tatayet fait du couch surfing”

  1. sylvana Post author

    Bienvenue au club des familles d’accueil !

    « Nous savons bien qu’il y en a des milliers d’autres dans le même cas mais bon, ce n’était pas une raison pour ne rien faire, bien au contraire. »

    C’est une goutte dans l’océan, mais, multiplier par le nombre de famille et ce qui le font individuellement, ça commence à compter, une vie sauvée c’est très important !

    Bravo à vous et à tous ces bénévoles qui sont les « anges gardiens de nos chats de rue », ils ont vraiment du mérite !

  2. Anna Galore Post author

    C’est qu’on les aime, ces minous et ça fait tellement plaisir de se dire qu’il nous suffit de très peu pour transformer leur vie en rêve.

    🙂

  3. anti Post author

    « Bienvenue au club des familles d’accueil ! »

    Ce n’est pas faute d’avoir résisté !!! Vous êtes redoutables les filles. Laure a bien rigolé en me racontant une histoire semblable de personne qui ne serait « jamais » FA et qui en a 4 à présent chez elle…

    Notre vétérinaire va bientôt arriver. Tatayet est entre de bonnes mains 😉 En moins de temps qu’il ne le faut pour l’écrire, il sera sur pattes et tout prêt pour apporter bien du bonheur dans un nouveau foyer.

  4. sylvana Post author

    « Vous êtes redoutables les filles »
    C’est pas nous qui sommes redoutables, mais nos chats adorés qui exercent sur nous des pouvoirs redoutables de fascination !
    De vrais sorciers !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.