Corrida – Lettre ouverte d’Henry-Jean Servat à Manuel Valls

Henry-Jean Servat a envoyé récemment à Manuel Valls une lettre lui demandant un débat en face à face sur l’existence des corridas en France. Il en a rendu le contenu public, précisant que sa démarche a le soutien des principales associations de protection animale françaises, dont la Fondation Brigitte Bardot, le CRAC Europe et la FLAC.

Voici de larges extraits de son courrier :

corrida,crac,qpc,flac« Vous avez étonné et choqué des centaines de milliers de français en intervenant de façon plutôt déplaisante et assez déplacée dans le débat national lancé autour de la corrida. Que vous ayez une opinion sur le sujet et qu’elle y soit favorable ne regarde que vous et votre conscience mais que, au moment précis où les membres du Conseil Constitutionnel débattaient de la question (QPC présentée par le CRAC Europe et Droits des Animaux), vous soyez intervenu de manière à faire, délibérément, pression sur eux pose question. Grave question.

Est-il normal, pour le ministre de l’Intérieur de l’actuel gouvernement, de livrer ainsi son opinion personnelle ? Est-il normal que, au sein d’un gouvernement qui n’a jamais fait mention, fut-ce au moins une fois, du mot animal, vous ayez cru utile et intelligent d’énoncer des propos faisant état d’une activité commerciale et sanglante qui révulse, au-delà du dicible, toute personne éprise de justice, de compassion et de paix ?

Le sujet de votre discorde et divorce avec une majorité de citoyens français dépasse allégrement le cadre de la corrida. Il concerne la place à accorder à l’animal dans la société actuelle.

J’attire également votre attention sur vos propos, rapportés par plusieurs journalistes et imprimés dans le quotidien régional Midi Libre du 18 septembre 2012, selon lesquels vous affirmiez que « plusieurs membres de l’actuel gouvernement sont favorables à la corrida » et que « en nombre, vous pouviez donc bloquer tout projet visant à la faire disparaître ».

Vous comprendrez que les centaines de milliers d’opposants légaux à la corrida ne peuvent vous entendre sans réagir, avec autant d’interrogation que d’indignation.

Je vous propose donc d’en parler avec vous, calmement. Il n’est plus acceptable d’avancer que vous n’avez pas le temps d’en débattre, ainsi que me l’a déjà annoncé votre chargé de presse. Les sympathisants de la cause animale prendraient ce refus de mettre les choses au clair pour une dérobade évidente et un manque de courage certain.

Est-il concevable que le ministre de l’Intérieur doublé d’un fervent militant pro-corrida ne taisant pas sa fascination pour un spectacle d’horreur ne puisse venir en parler, comme s’il en avait honte ? Je vous propose donc, à nouveau, et pour la seconde fois, selon vos conditions, au jour et à l’heure de votre choix, un débat qu’une radio nationale a proposé d’accueillir. Les centaines de milliers de militants et de sympathisants de la cause animale, que j’ai l’honneur de représenter pour cette occasion, attendent avec impatience de vous lire.

Je porte à votre connaissance que je rendrai publique cette lettre en début de semaine prochaine.

Je vous prie de croire, Monsieur le ministre, en l’assurance de nos salutations distinguées,

Henry-Jean Servat »

12 Replies to “Corrida – Lettre ouverte d’Henry-Jean Servat à Manuel Valls”

  1. Anna Galore Post author

    Et maintenant c’est au tour du syndicat SUD de se déclarer également anti-corrida :

    Motion adoptée lors du 5e Congrès de SUD Culture Solidaires

    Le syndicat Sud Culture Solidaires, craignant que le classement de la corrida au patrimoine culturel immatériel de la France permette un financement public de la corrida au détriment du spectacle vivant et de la création artistique en général, se prononce en faveur du retrait de ce classement.

    Par ailleurs, le développement culturel au niveau local ne peut pas passer par l’acceptation de pratiques contre-progressistes, soient-elles esthétiques, par trop éloignées des idées de Sud Culture Solidaires. « Toute esthétique est toujours une morale et une politique – vision du monde et hiérarchie des valeurs… » (Baudelaire).

    Sud Culture Solidaires dénonce la mise en spectacle d’actes de cruauté sur des animaux, étrangère à toute forme de culture, et se déclare anticorrida.

  2. Anna Galore Post author

    Et une grande nouvelle de plus, une !

    Lors de la manifestation unitaire anti-corrida du 20 octobre à Paris, Henri-Jean Servat a accepté avec sa générosité habituelle de devenir président d’honneur du CRAC Europe aux côtés du professeur Albert Jacquard et du médecin urgentiste Patrick Pelloux.

    Grand merci à lui !

  3. darc Post author

    Darc

    Pauvres toros, ils sont pas prêts d’ être interdits d’entrée aux arènes. Triste passe d’armes entre les anticorridas.Je suis atterré de voir le craac qui s’en prend à AAC. et ensuite le président de ERG qui dénonce l’aac de vouloir éliminer les autres associations anti corrida…je rêve, ce serait pas le contraire qui est en train de se planifier!
    Pauvre monde, et cela sur le dos de pauvres animaux… c’est écoeurrant.
    diviser pour mieux reigner, on ne saurait mieux faire…c’est ce qui se passe déjà en politique.

  4. darc Post author

    Mais ici, sur mon blog, je m’exprime en fonction de ce que je ressens en toute liberté, de même que je décide de quels commentaires peuvent rester en ligne ou pas, comme c’est le cas sur des tas d’autres blogs qui pratiquent la modération.

    Écrit par : Anna Galore | 27 octobre 2012
    oui, c’est une façon de voir la démocratie… peu glorifiante à mes yeux.

    et ça:

    Pour comprendre pourquoi l’AAC est si différente des autres assoss, il suffit de se dire qu’elle ne gère qu’un business. Dès lors tout est clair(e) et tous ses comportements se calent très bien, comme ceux des entreprises-requins qui visent à détruire la concurrence plus qu’à se développer sur « leur marché ».

    Écrit par : Michel CAMBOULIVES | 28 octobre 2012

    il a l’ai de connaitre la musique le pdg d’ERG…. il ne se serait pas trompé de sens et que la cible à atteindre ne soit aac.
    A qui profite le crime….vous devriez le savoir. et pourquoi ne peut-on savoir qui vous êtes. c’est tout de même étrange. Non?

  5. Anna Galore Post author

    « Je suis atterré de voir le craac qui s’en prend à AAC »

    Je ne représente ici que moi-même. Quand je reprends un communiqué du CRAC (ou de la FLAC, ou de la Fondation Brigitte Bardot ou de L214 ou d’autres encore dont je n’ai jamais fait partie), je le précise de façon explicite.

    Il s’agit de mon blog personnel et non d’un site militant rattaché à qui que ce soit. J’y parle aussi de centaines d’autres sujets sans rapport avec la corrida. Sur les 6000 notes qui sont en ligne sur ce blog, environ 80 concernent la corrida, soit 1,3%. Je vous encourage à aller découvrir les 98,7% d’articles que vous n’avez pas encore vus pour vous faire une meilleure idée de ce qu’est ou n’est pas ce blog.

    J’ajoute que plus vous revenez à la charge sur les deux ou trois articles qui vous déplaisent, plus vous les rendez visibles. Si quelqu’un met de l’huile sur le feu, c’est bien vous, en faisant sans cesse remonter ces notes à la surface et en augmentant ainsi leurs chances d’être vues par d’autres. C’est sympa pour ma notoriété mais n’est-ce pas le contraire que vous souhaiteriez ?

    Curieusement, sur les 80 notes anti-corrida que j’ai mises en ligne, vous n’êtes jamais intervenus sur aucune sauf lorsque j’ai mentionné l’attitude de l’AAC. Il est à croire que vous ne vous intéressez qu’à votre nombril, pour reprendre un reproche qui m’a été fait récemment, et non au combat anti-corrida lui-même où je vous ai donné en vain 77 occasions de le faire depuis début mars 2010, date à laquelle ce sujet est arrivé sur le blog.

    Ne cherchez pas de mention explicite à l’AAC dans ces 80 notes, ni de photos de sa présidente. Elles ont toutes été supprimées à la demande expresse de cette dernière sous menace de poursuites judiciaires à mon encontre. Pour reprendre votre expression, sa réaction « est une façon de voir la démocratie… peu glorifiante à mes yeux ».

    Cela étant précisé, oui je soutiens le CRAC et plus particulièrement depuis qu’il a été attaqué de façon incessante et incroyablement violente par l’AAC par voie de presse et dans des mails envoyés aux sympathisants de l’AAC (dont je faisais partie et que j’ai donc reçus).

    Cela a commencé au moment de la manifestation qui s’était tenue au pied de la statue de Nimeno 2 un jour de corrida, évènement organisé par le CRAC et désavoué publiquement par voie de presse par l’AAC pour la grande joie des aficionados. Cela a continué avec l’action menée à Rodilhan par le CRAC, désavouée par l’AAC qui par contre s’est vantée quelques mois plus tard d’avoir fait interdire les novilladas à Rodilhan. Et encore récemment à Alès, lors d’une manif organisée par le CRAC et où l’AAC a voulu manifester séparément (c’est son droit), a eu la parole pour s’exprimer librement devant les manifestants (ceux venus à la demande du CRAC) puis a décidé d’aller raconter dans la presse que c’était la faute du CRAC si le maire d’Alès maintenait les corridas, tout en posant devant les photographes aux côtés dudit maire aficionado convaincu.

    Si quoi que ce soit dans ce que je viens d’écrire est faux, montre-moi où et je le corrigerai.

  6. darc Post author

    Bjr,
    Merci pour votre réaction, et qui que vous soyez, ce que je voulais dire, concernant votre façon de voir la liberté de parole. ( d’après vos dires) Vous êtes chez vous, ok, mais si vous n’acceptez pas les dires des autres alors fermez l’option dialogue et parlez seule. Ainsi personne ne vous importunera.
    A priori je n’ai rien contre vous, je ne vous connais. Quoique… ( je vous verrais bien dans la peau du pdg de l’erg ou pas très loin)
    de toute manière vous y avez un intérêt.

    Mais voilà, vous mettez en avant les uns et dénigrez les autres.
    Si j’ai une sainte horreur, c’est de me mêler des affaires dont je n’ai pas tous les éléments. Alors j’y vais sur la pointe des sattons…

    Mais là, j’ai vraiment l’impression qu’un loup est entré dans la bergerie…

    Je suis une personne éprise de liberté , amoureuse de la nature & ses animaux et j’aimerais que tous ceux qui militent pour la liberté de ces animaux et la fin des corridas le fassent dignement et honnêtement.

    Pour moi, ce n’est pas par la force ou l’excès qu’il sera possible d’y arriver.
    Et ce n’est pas avec des insultes et des menaces que l’on peut arriver à quoi que ce soit de bien.
    Cela me fait penser à la gauche, en politique ( socialistes non inclus car ils ne sont pas de gauche), pourquoi 50 partis de gauche???? sûrement pour créer la chianlie et mieux reigner…

    Il est évident que aujourd’hui il y a une assos à éliminer . Cette assos vous la connaissez très bien.

    Je suis vraiment choqué que des propos (que vous avez dû lire) soient adressés à une personne qui d’après moi est honnête avant tout. ( bien que ne la connaissant pas personnellement ).
    Il est clair que l’on veut sa peau, (comme on a voulu la peau de DSK)
    Est-ce qu’une association anti-corrida voudrait lancer une fatoua contre cette assos? je n’y crois pas du tout!!! .
    Croiraient-ils à l’histoire de la dette grèque: ce serait la faute des grecs qui sont des fainéants et dépensent l’argent qu’on leur donne…

    Non, pour moi, et c’est mon propre avis, tout cela sent la magouille , et c’est dommage! Dommage pour les taureaux, dommage aussi pour les gens de toutes les assos qui y croient…Ce n’est pas une histoire de nombril… C’est une histoire de pognon engendré par le massacre de d’animaux!!!! C’est une histoire de politicards.

    Voilà ce que j’en pense et merci de m’avoir permis de le dire.

    Je ne fais partie d’aucune assos et surtout pas de celles qui veulent tout casser,, car ce n’est pas comme cela que je vois l’issue glorieuse.
    Pour l’histoire de l’huile sur le feu, des fois, c’est bénéfique… C’est dans la flamme que l’on aperçoit la vérité!!! et là, la vérité, je crois qu’elle est pas belle du tout…

    Cordialement.
    ps: votre blog est magnifique. ( trop peut être …)

  7. Anna Galore Post author

    Merci, du fond du cœur, pour vos mots sincères de dialogue, le vrai, celui qui devrait toujours prévaloir.

    Juste quelques précisions :

    – J’accepte les dires des autres quand ils viennent pour dialoguer et non pour invectiver. Vous trouverez même de longs débats passionnés où je réponds pied à pied à un aficionado jusqu’à ce qu’il finisse par laisser tomber (sur les deux articles consacrés à la manif au pied de la statue de Nimeno, vous les retrouverez facilement).

    – Mon identité n’a tout simplement aucune importance, n’imaginez pas des choses compliquées sur qui je suis, mon vrai nom si je vous le donnais ne vous dirait rien et je n’ai aucun lien avec ce monsieur qui dirige une boîte dont je n’avais jamais entendu parler avant les échanges d’hier.

    – Il n’y a aucune fatwa, aucun complot, aucune stratégie de quoi que ce soit… juste un très gros énervement de personnes qui sont engagées dans ce combat (comme vous et moi) et qui réalisent un jour que certains égos bien au-dessus d’eux ont d’autres objectifs que ceux affichés et sont prêts à tous les coups bas pour garder leur petit bout de pouvoir. Ce que j’ai dit sur ce sujet, c’est ma perception des choses en toute sincérité et, sans vouloir relancer le débat, j’appuie cette perception sur une série de faits établis qui sont vérifiables par tout un chacun puisqu’ils ont été repris publiquement dans la presse et jamais démentis, sans parler des mails officiels que j’ai reçus quand j’étais encore proche de l’AAC. Beaucoup de gens se sont éloignés de cette association depuis une quinzaine d’années pour les mêmes raisons et personne ne s’en réjouit.

    – Je me reconnais entièrement dans vos mots quand vous écrivez « Je suis une personne éprise de liberté , amoureuse de la nature & ses animaux et j’aimerais que tous ceux qui militent pour la liberté de ces animaux et la fin des corridas le fassent dignement et honnêtement. » Ce qui nous rapproche doit primer sur ce qui nous sépare, j’espère que cela (re)deviendra le cas au plus vite.

    Et merci d’avoir pris le temps de faire un tour sur le blog et d’en avoir apprécié le contenu. Vous y êtes le bienvenu.

    Bonne soirée à vous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.