Lever du jour aux côtés des Chats Libres

Hier matin, nous avons participé au quotidien des bénévoles des Chats Libres en rejoignant dès 5h30 Fabrice, Angela et Patricia pour capturer des chats errants en vue de les faire stériliser. Il est important d’y aller très tôt, avant qu’il n’y ait trop de gens et de voitures dans les rues.

C’est Patricia qui a fait appel aux bénévoles. Elle habite dans un immeuble et voit de très nombreux chats qui se débrouillent comme ils peuvent pour survivre dans son quartier. Elle les nourrit régulièrement.

chats libres,chats

Celles qui ont le plus de difficulté sont bien sûr les chattes. Récemment, l’une d’entre elles sur le point d’accoucher ne trouvant aucun endroit tranquille pour le faire a mis au monde un premier bébé juste sous la fenêtre de Patricia et trois autres dans les branches d’un arbre à plusieurs mètres de haut, d’où ils sont tombés.

C’est pour éviter ce genre de choses que les bénévoles passent des heures, jour après jour, à piéger le plus de chats possible pour les conduire chez un vétérinaire et leur rendre leur liberté une fois qu’ils ont été stérilisés.

On utilise pour ce faire des cages dont l’entrée se referme dès que le chat en atteint le fond. Il y est attiré par de la nourriture. Cela demande parfois beaucoup de patience, jusqu’à plusieurs heures. Les petits coquins sont malins, ils parviennent souvent à tout manger sans que la trappe ne retombe.

chats libres,chats

Hier, nous avons eu de la chance : en une demi-heure, deux chats étaient pris – et nous n’avions que deux cages libres. Dans une troisième, Fabrice avait déjà capturé une femelle écaille de tortue. Les deux autres étaient un mâle noir et une femelle rouquine. En tout une dizaine de chats ont été traités dans ce secteur depuis quelques jours. Pour reconnaitre ceux qui sont déjà passés entre les mains du véto, ce dernier leur rase les poils du bout de la queue.

Avant de partir, nous avons laissé de la nourriture sur des feuilles de papier alu. Nous étions de retour chez nous avant 7h. Notre « vraie » journée pouvait commencer.

C’était vraiment un grand moment pour nous de pouvoir participer à ce type d’action aux côtés des bénévoles. Ils réalisent un travail de fourmi avec un dévouement et une patience sans bornes.

Bravo à tous !

Très belle journée à vous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.