On se réfugie en Suisse

La situation politique de notre beau pays a brutalement changé dimanche dernier. Mardi prochain, ce sera l’investiture officielle de notre nouveau président. Un vent de panique souffle chez bon nombre de partisans de l’ancien régime. Vous croyez que j’exagère ?

Juste avant le 10 mais 1981, le Figaro publiait un article de Raymond Aron prédisant l’arrivée imminente des chars soviétiques place de la Concorde si la présidence de la république basculait à gauche. Juste avant le 6 mai 2012, les Sarko- Copé – Morano et autres Buisson reprenaient en chœur avec les Le Pen, que cette fois ce serait des hordes d’islamistes qui déferleraient pour profiter des avantages sociaux qu’offre notre généreuse patrie à ces salauds d’étrangers musulmans visibles si ces demeurés d’électeurs de gauche choisissaient d’élire Hollande.

lebongout.jpgC’est le problème, avec la démocratie : parfois, les gens votent et c’est la majorité qui l’emporte. Non seulement – pour le moment – vous n’entendrez pas le moindre début d’ombre d’allusion à droite au fait que si Sarkozy a perdu, c’est peut-être de sa faute, mais encore les ténors de l’UMP ont décidé de resservir la même soupe malodorante en mettant en avant tout ce qui les a conduits au plantage historique d’il y a à peine cinq jours : la peur de l’immigré, le nationalisme dans ce qu’il a de pire, bref la négation absolue du désaveu qu’ils se sont pris en pleine poire. On ne change pas une stratégie qui perd.

Le nouveau cheval de bataille de l’UMP dans les semaines à venir va être qu’à la fête de la Bastille, on n’a vu que des drapeaux étrangers (comprenez maghrébins) ou rouges (comprenez bolchéviks le couteau entre les dents), une remarque acerbe (mais fausse), formulée initialement par Nadine Morano qui semble devenir ainsi la nouvelle stratège idéologique de l’UMP (faut-il qu’ils soient désespérés). La conclusion est évidente : ceux qui ont voté Hollande n’aiment pas la France.

Voilà qui rappelle furieusement la théorie de l’Anti-France et du « parti de l’étranger » qui ont fleuri à l’époque de l’affaire Dreyfus. Les vieux démons sont décidément increvables. Et peu importe si les 50 000 personnes présentes ce soir-là ont chanté la Marseillaise, si les drapeaux français étaient aussi visibles que les autres et s’il était beau de voir dans la diversité des visages réjouis ce que la devise liberté-égalité-fraternité veut vraiment dire.

bastille emma.jpg

Sans parler de ceux, pas forcément les plus riches, qui pensent qu’on va leur piquer tous leurs sous gagnés en travaillant durement en les imposant comme jamais, justement pour distribuer à tour de bras des aides démesurées aux hordes d’islamistes dont je parlais plus haut et à tous ces fainéants de chômeurs assistés qui refusent « le vrai travail » (et hop, encore un slogan pétainiste, il n’a pas chômé le petit Buisson…)

Les plus aisés se demandent si, pour préserver leurs quelques économies soumises à l’ISF, ils ne vont pas partir demander l’asile politique à des contrées plus accueillantes comme le Luxembourg ou la Suisse.

C’est d’ailleurs ce que nous allons faire d’ici quelques semaines.

Oh, juste l’espace d’un weekend. Et pas parce que je ne sais plus quoi faire de l’immense fortune que j’ai amassée en offrant des livres gratuits, mais pour aller passer un weekend de réjouissances avec Valentine et Hervé, à célébrer dignement la victoire de l’humanisme sur la dérive nauséabonde de certains.

DSCN9884b.jpg

Nous comptons bien passer en fraude quelques bouteilles de vieux Bordeaux au prix inestimable – celui de l’amitié. Nous espérons que les douaniers helvètes ne s’en formaliseront pas. Ils ont l’habitude d’en voir passer, des valises pleines de liquide.

Très belle journée à vous

La première photo est extraite du clip de campagne de Sarkozy pour le second tour.
Celles de la Bastille le 6 mai ont été prises par eMmA

6 Replies to “On se réfugie en Suisse”

  1. anti Post author

    « Juste avant le 10 mais 1981, le Figaro publiait un article de Raymond Aron prédisant l’arrivée imminente des chars soviétiques place de la Concorde si la présidence de la république basculait à gauche. Juste avant le 6 mai 2012, les Sarko- Copé – Morano et autres Buisson reprenaient en chœur avec les Le Pen, que cette fois ce serait des hordes d’islamistes qui déferleraient pour profiter des avantages sociaux qu’offre notre généreuse patrie à ces salauds d’étrangers musulmans visibles si ces demeurés d’électeurs de gauche choisissaient d’élire Hollande. »

    Effectivement, ce sont bien ces peurs ancestrales qu’on voit circuler sur le net. Vu ce matin : *L’Algérie, le pays où on vit le plus longtemps : + 100 ans ? * un magnifique exemple auquel rue 89 répondait déjà en février dernier…

    http://www.rue89.com/hoax/2011/02/10/la-cour-des-comptes-voit-un-peu-trop-dalgeriens-immortels-189367

    Je me posais une autre question en écoutant les débats ces dernières semaines, notamment autour de la question du droit de vote… Un français exilé à l’étranger uniquement pour des raisons fiscales, pas pour son boulot, pas pour sa famille, mais bien parce qu’il ne souhaite pas payer d’impôts en France, c’est-à-dire qu’il ne veut pas contribuer au financement des structures dont il profite tout de même, doit-il conserver un droit de vote dans ce pays ?

  2. Anna Galore Post author

    Excellente question ! Ah ça oui, ils me font bien rire ces courageux Français qui s’exilent dans un paradis fiscal (que ce soit sous la gauche ou sous la droite) pour ne plus contribuer avec leurs impôts à la construction de routes, au fonctionnement des hôpitaux et des écoles-collèges-lycées-universités, au maintien de l’ordre avec la police et à l’infrastructure du trafic aérien et par le rail, pour ne citer que les plus utiles au quotidien !

    Et après, ils viennent baver sur tel ou tel choix politique ? Faut vraiment être d’une indécence et d’une pleutrerie sans limites…

  3. Anna Galore Post author

    Et aussi, tout à fait édifiant l’article sur la rumeur grotesque de ces soi-disant dizaines de milliers d’arnaqueurs algériens aux caisses de retraite qui toucheraient à eux seuls un quart de toutes les retraites versées par la France !

    Une fois la vraie information dépiautée, il apparait qu’il y a eu en tout 8 fraudeurs, sur en tout 539 retraités concernés (pour un total de 440 000 retraités vivant en Algérie).

  4. valentine Post author

    Wouaou! Y a même la poussière sur les bouteilles, ça c’est le top! Et comment que l’on va la fêter cette victoire sous le signe de l’amitié. Quant au Buisson, mais foutez-lui le feu!

    Je me souviens parfaitement bien de la tête de mon père et de mon beau-père en 81 qui attendaient l’arrivée des chars russes. Déjà, on s’était fait incendié pour nos idées « gauchistes ». Et là, 2012, nos voisins, collègues, amis suisses ne comprennent pas nos choix. C’est dingue quand même. Vous savez quoi, je les EMMERDE!

  5. Anna Galore Post author

    Pour le Yon-Figeac, c’est une question d’honneur national : il faut ABSOLUMENT terminer les 1998. Sinon après, ça risque de ne plus être bon.

    Il va falloir qu’on se sacrifie, je sais, mais voilà, nous ferons face. Et nous comptons sur votre soutien dans cette épreuve.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.