Bon, on la refait

Normalement, on aurait dû partir hier en vadrouille dans les Pyrénées. Seulement voilà : notre cuve à fuel s’est retrouvée à sec, probablement dans la nuit précédente. Il restait juste assez d’eau chaude pour nos douches mais c’était tout. Et, bien sûr, les radiateurs étaient tous froids.

Anghbor ayant prévu de rester à la maison comme à son habitude, nous ne pouvions pas attendre notre retour pour régler le problème. Après un coup de fil passé à notre fournisseur habituel, nous avons remis notre départ à ce matin après la livraison du précieux combustible (de plus en plus précieux vu son prix, c’est rien de le dire) et la remise en route du chauffage.

DSCN9349b.jpg

Nous avons passé cette journée de parenthèse comme il se doit : en traînant dans la maison en toute sérénité. Pour réchauffer un petit peu l’air, Anti a branché un minuscule chauffage électrique soufflant, faute de bois pour la cheminée. Au début, j’étais un peu sceptique mais en fait, il s’est révélé plutôt efficace pour adoucir la température.

Dans l’après-midi, on a voulu regarder un film sur Canalsat en différé tout en dégustant des crêpes. Mais là aussi, on a dû changer nos plans : la pâte à crêpes qui était au frigo avait tourné et le téléchargement du film n’arrêtait pas de se planter.

On a sorti notre Scrabble, des petits gâteaux et quelques glaces (puisque je vous dis qu’il faisait bon) et on a atteint le soir sans voir passer le temps. Une fois le dîner pris, histoire de conjurer le mauvais sort, on a revu en famille Le jour d’après. Ça a marché : ce matin, il fait beau.

Voilà, cette fois on peut y aller.

Très belle journée à vous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.