Les rhinocéros auront disparu d’ici quatre ans

Environ 120 000 espèces disparaissent chaque année. Certaines sont plus visibles que d’autres. C’est une info qui est passée quasiment inaperçue, il y a une quinzaine de jours déjà : d’ici quatre ans, les rhinocéros qui vivent au sud de l’Afrique auront à jamais disparu de la surface de la Terre.

La raison en est, bien entendu, le braconnage intensif, totalement illégal mais en pleine recrudescence. Pourquoi ? Justement parce qu’ils vont disparaître.

En moyenne, un rhinocéros est tué chaque jour dans cette région du monde et beaucoup plus d’autres sont condamnés à agoniser lentement, soit parce qu’ils ont été mutilés, soit parce qu’ils sont trop jeunes pour survivre sans leur mère abattue.

White_rhinoceros_Hluhluwe-Umfolozi.jpgUne Sud-Africaine, Karen Trendler, prend soin d’eux depuis les années 1990. Elle a été surnommée Maman Rhino pour avoir sauvé plus de 200 bébés rhinos et elle est sur le point de créer un orphelinat unique en son genre, spécialement pour eux, une structure à but non lucratif et non touristique. bien qu’installée sur une réserve de golf dans le nord du pays.

«Je déteste être alarmiste ou envisager le pire, mais si le braconnage continue à ce rythme, dans les prochains mois, la population de rhinocéros va baisser et nous assisterons à son extinction, certains disent en 2015», a-t-elle déclaré.

La corne de rhinocéros a toujours fait l’objet de fantasmes ridicules. Pendant longtemps, les Asiatiques en étaient friands sous forme de poudre parce qu’elle était supposée faciliter les érections. Avec l’avènement de vrais médicaments parfaitement efficaces en la matière, comme le Viagra et autres, on aurait pu espérer que ce commerce honteux disparaisse. Mais les enjeux financiers étant énormes, les trafiquants ont su vite créer une nouvelle légende : désormais, la corne permettrait de soigner les cancers, une rumeur tout aussi fausse que la précédente.

Comble du cynisme, les braconniers multiplient leurs exactions pour faire des stocks en prévision de l’extinction prochaine de l’espèce. Ils s’attendent, en effet, que cela fasse monter le prix des cornes. Et ils sont aidés par certains propriétaires de vastes étendues qui se font généreusement payer pour les laisser chasser en toute tranquillité.

«Dans cette affaire, il y a des gens merveilleux qui font des trucs incroyables et seraient prêts à donner leur vie pour les rhinocéros. Mais malheureusement, nous avons aussi un problème de corruption. Des poursuites et des arrestations ont révélé certaines complicités à l’échelon gouvernemental», constate Karen Trendler.

Photo : Wikipedia

2 Replies to “Les rhinocéros auront disparu d’ici quatre ans”

  1. laure Post author

    pfffff…. difficile de rester positif dans ce monde de vauriens et pourtant l’article se termine presque sur une notre positive : »il y a des gens merveilleux qui font des trucs incroyables et seraient prêts à donner leur vie pour les rhinocéros » … mais ensuite c’est toujours la même rengaine !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.