Marsupilami en avant-première avec Chabat et Fred

DSCN8427b.jpgNous étions quelques centaines hier après-midi à assister à une projection de film pas comme les autres au Kinepolis de Nîmes : l’avant-première de Sur la piste du Marsupilami qui ne sortira que le 4 avril en salles. A la fin de la projection, Alain Chabat et Fred Testot sont venus répondre aux nombreuses questions du public.

J’ai failli louper l’évènement. Notre amie Karine s’était procurée trois entrées il y a deux jours pour elle, Anti et moi mais j’avais justement à 14h un rendez-vous boulot impossible à déplacer. Fort heureusement, j’ai pu m’en libérer un peu avant 15h et arriver au ciné avec certes une demi-heure de retard mais quand même, j’y étais !

Dans la mesure où j’ai manqué le début, je ne ferai pas de critique en profondeur du film et je resterai sur des commentaires très généraux. Disons qu’il s’agit plus d’un divertissement sans prétention que d’un film qui fera date comme Astérix mission Cléopâtre.

La brochette d’acteurs – et amis – réunis par Alain Chabat est tout ce qu’il y a de plus sympathique. Avec Jamel Debbouze (excellent de bout en bout), Fred Testot, Patrick Timsit, Lambert Wilson (dont l’une des scènes va devenir culte) et bien sûr Chabat lui-même, les quinze semaines du tournage n’ont pas dû être tristes.

DSCN8449b.jpg

La séance de questions était un grand moment, grâce à l’humour et à la répartie des deux compères, surtout Fred aux répliques très drôles qui ont fait plus d’une fois rire toute la salle, Alain Chabat compris.

Ce dernier nous a même chantonné un court passage de « Flou de toi ». A une spectatrice qui lui disait « Vous vous rendez compte que tout ce que vous êtes en train de dire est filmé par des tas de gens et va se retrouver sur le net ? », il a répondu que oui, il en était bien conscient et qu’il avait fait une croix définitive sur tout espoir d’être à la une de Vogue Hommes.

Quant à Fred, il nous a refait en direct l’une de ses cascades les plus extrêmes – envoyer son pied en avant comme un grand maître de kung-fu – mais s’est vite arrêté en nous disant que ses articulations venaient de craquer de partout. Hé ben ça fait du bien de voir des gens comme ça qui continuent à ne pas se prendre au sérieux.

DSCN8459b.jpg

Ah, au fait, pourquoi Nîmes pour cette avant-première, a demandé un spectateur ? « On en a profité pour aller voir Edouard Baer qui est dans le coin » a répondu Chabat. « Et puis on fait ce qu’on veut » a ajouté Fred. Non mais…

Très belle journée à vous

3 Replies to “Marsupilami en avant-première avec Chabat et Fred”

  1. Anna Galore Post author

    Dans le film, il était en images de synthèse 🙂

    … mais à une question du public qui demandait quelle était la longueur de sa queue, Alain Chabat a répondu : « Huit mètres » et Fred a précisé « … au repos. »

  2. anti Post author

    Aaaah la savate autrichienne ! Un film sans prétention en effet, avec quelques longueurs mais un sympathique moment de détente tout de même.

    Merci Karine !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.