Emma raconte…

inde-387-pour-web.jpg
L’école Après School, source Blog Yves Duteil

Comme vous le savez, eMma la Fée était en Inde. Elle est revenu le week-end dernier. Ce voyage était très attendu car très particulier, elle allait y rencontrer l’enfant qu’elle et son époux parrainent.

Certains d’entre vous ont déjà lu son article sur l’association APRES School, d’autres non. Avec son accord bienveillant, je le reproduis ici afin que l’information circule, circule, et circule encore !

A S duteil.jpg
L’école Après School à quelques jours de l’inauguration, février 2009, source Blog Yves Duteil
Nouvelles d’APRES School, d’après eMma.

Beaucoup d’entre vous le savent, je les ai mis dans la confidence, le but premier de mon voyage en Inde, c’était d’aller à la rencontre d’une petite fille de 7 ans, Bhuvana, devenue notre filleule depuis quelques mois.

Nous voulions donner une réalité à ce nouveau lien en nous rendant dans son pays, en rencontrant les trois bénévoles porteurs du projet (Martine et Lionel Mallard, Vinget) et en vivant au quotidien avec les enfants, leurs enseignants et le personnel, salariés de l’APRES School à Periyakattupalayam, tout près de Pondichéry dans l’état du Tamil Nadu.

Après School accueille à ce jour 70 enfants de 4 à 12 ans pour la plupart venant de villages voisins et de Pondichéry où ils étaient « street venders », autant dire que la seule perspective qui était offerte à ces enfants des rues était la mendicité et une éducation des plus sommaires, voire inexistante.

Ils sont tous orphelins d’au moins l’un de leurs parents et sont issus de la tribu des Narikurovars qui vivaient traditionnellement de la chasse. Je vous parlerai de ces populations tribales de façon plus approfondie dans une prochaine note.

Le système pédagogique mis en place est basé sur celui des pédagogies alternatives du type Freynet, Montessori, Steiner… C’est la méthode ABL, inspirée par la philosophie de Krishnamurti qui a été retenue.

L’espoir est de faire de ces enfants des adultes responsables et conscients de participer à la construction d’un monde juste et solidaire. De futurs citoyens à l’esprit critique, capables de lutter contre toute forme d’asservissement, aptes à assumer des responsabilités, capables d’innover et de construire leur avenir.

Nous avons été accueillis avec une grande chaleur, un peu de curiosité et de merveilleux sourires d’enfants et d’enseignants.

Nous avons été séduits par la belle spontanéité des enfants, leur soif de communiquer et surtout leur farouche volonté d’apprendre.

C’est une véritable leçon d’humilité que nous avons reçue en vivant une semaine avec eux. Nous avons partagé leurs repas du petit déjeuner au dîner, dormi sur place et j’ai même eu le plaisir de les initier à l’art du collage et de les faire chanter…

Ce sont des enfants extrêmement attentifs, pour la plupart infiniment volontaires, ayant un grand besoin d’amour et sachant en donner en retour.

A l’issue d’une séance de collages, après des dizaines de « Thank you Madam », une petite m’a fait porter un cadeau.

C’était un joli bouton, peut-être décousu de sa robe. Sans doute, son bien le plus précieux !

Sa place est désormais toujours dans mon sac. Je le considère comme un merveilleux talisman, une preuve que je retournerai bientôt revoir les petits internes d’Après School pour constater leurs progrès et à nouveau entendre leurs rires, contribuer à notre petit niveau à ouvir leur horizon sur un extérieur nouveau.

Seuls 2 de ces 70 enfants sont aujourd’hui parrainés, Après School a donc besoin de voir grandir le nombre de parrains qui offriront un avenir pérenne à ces enfants.

Si vous souhaitez vous engager en créant une relation privilégiée avec l’un de ces enfants et devenir son parrain, vous pouvez choisir le type de parrainage en fonction de vos possibilités financières.

1) Parrainage scolarité : frais de scolarité, matériel scolaire et repas de midi. 30 euros/mois.

2) Parrainage résidence : frais d’hébergement, déjeuner et dîner, animations, vêtements, frais médicaux…
30 euros/mois.

3) Parrainage complet (1+ 2) : 60 euros/mois.

Le paiement se faisant auprès de l’association APRES en France (Président, M. Yves Duteil), un reçu fiscal* annuel vous permettra de bénéficier d’une déduction fiscale. (*) Conditions générales prévues à l’art. 238 bis-1 du Code Général des Impôts

Si vous souhaitez un complément d’informations, je suis à votre disposition via mail (emmaconte@club.fr)

Pensez à transmettre cette possibilité de parrainage à ceux de votre entourage susceptibles d’être intéressés par ce beau projet.

A présent, quelques photos, comme si vous y étiez !

Voici un aperçu de quelques bâtiments de la très jolie école, dont certains blocs ne sont pas encore terminés.

Emma 1.jpg

emma 2.jpg
emma 3.jpg

L’heure du repas, moment très fort, empreint d’une sorte de solennité, de respect mutuel, de partage.
Les petits sont servis en premier, puis les plus grands et enfin les adultes.

Croyez-moi que les assiettes sont toutes toujours terminées jusqu’à la dernière miette.

emma 5.jpg
emma 6.jpg
emma 7.jpg
emma 8.jpg
emma 9.jpg

Le samedi, c’est détente (différents jeux, badmington, corde à sauter, et…yoga).

emma 10.jpg
Emma 11.jpg

Découverte de l’art du collage (photos Jonathan Livingston)

emma 12.jpg
emma 13.jpg
emma 14.jpg
emma 15.jpg

Petite chorale improvisée. J’ai dû me souvenir d’une chanson que j’avais apprise à leur âge quand je vivais en Australie.
Ils ont tout mémorisé durant l’unique séance d’une heure et demi…
pour la chanter l’après-midi devant leurs enseignants, leurs camarades et Martine et Lionel).

My hands are clapping, clapping, clapping
My hands are clapping
Just like this.
My hands are shaking, shaking, shaking
My hands are shaking
Just like this.
My hands are washing, washing, washing
My hands are washing
Just like this.
My hands are hiding, hiding, hiding
My hands are hiding
Just like this.

emma 16.jpg

Bhuvana est à présent une petite bien souriante.

emma 17.jpg

La petite fête, la veille de notre départ

emma 18.jpg
emma 19.jpg
emma 20.jpg

Merci Martine et Lionel pour cette magnifique réalisation.
Nous avons rencontré des enfants heureux de vivre et d’apprendre !

emma 21.jpg

Le coucher de soleil était très beau ce soir-là par delà l’école.

emma 22.jpg

Ah, j’oubliais, voici mon petit talisman, le petit bouton offert par une petite fille, gage de notre retour prochain.

emma 23.jpg

Le blog d’eMma
Le Blog à Part d’Yves Duteil
Le site de l’association APRES School
Coup de cœur à Yves Duteil
Et encore un coup de cœur à Yves Duteil !

Merci à vous.

anti

13 Replies to “Emma raconte…”

  1. ramses

    Merci, Anti, d’avoir publié ce magnifique reportage. Dès que j’en ai pris connaissance, j’ai décidé de parrainer l’un de ces enfants. J’attends la confirmation de Martine et Lionel Mallard. Je trouve cette expérience vraiment passionnante et, contrairement à la plupart des Associations humaniaires, on sait exactement où va l’argent… Je signale qu’avec la déduction fiscale, un parrainage complet revient à 22€ par mois, soit l’équivalent de 4 paquets de cigarettes pour assurer l’avenir d’un enfant… J’espère que la publication de cet article dans le blog suscitera de nombreuses demandes de parrainages.

  2. eMmA

    Merci Anti pour ce relais et l’aide ainsi apportée à ce beau projet devenu réalité.
    L’école est transformée par rapport aux premières photos qui étaient diffusées sur le blog d »Yves Duteil. Elle est superbe pour l’épanouissement des enfants qui apprennent si vite.
    Il y a encore beaucoup à faire pour qu’elle accueille les 200 enfants prévus, mais chaque étape est décisive.
    Je suis à votre disposition si vous souhaitez des détails complémentaires.

  3. Anna Galore

    Que c’est beau, émouvant, humain ! Bravo à cette association, à eMmA et son époux, à Yves Duteil pour sa générosité habituelle !

    Que c’est bon de lire des nouvelles comme celles-là. Merci à vous !

  4. eMmA

    Une semaine après notre retour de l’école, le nombre de parrains est passé de 2 à 8 !
    Encore merci pour le relais.
    Bonne fin de diMAnche,
    eMmA

  5. sylvia

    Depuis la parution de cet article, je guette ma messagerie plusieurs fois par jour en espérant voir un message de Lionel et Martine Mallard. Et ça y est ! Je viens de recevoir la photo de mon filleul. Il a huit ans et ressemble comme deux gouttes d’eau à Dorian (le fils d’Anti, et donc mon neveu) quand il avait son âge. Beaucoup d’émotion pour moi et comme tu le dis Ramses, une expérience vraiment passionnante commence et je suis heureuse !

  6. valentine

    Magnifique Sylvia! Je partage doublement ta joie car pour moi aussi la bonne nouvelle est arrivée. Ma filleule a 9 ans Un magnifique regard très sérieux et 2 jolies couettes entourent son visage. Un frère et une soeur sont également à Après School. Voici un bien joli lien qui se tisse vers ces enfants qui prennent place dans nos coeurs.

  7. ramses

    Sylvia, Valentine,

    Je suis très heureux que vous ayez reçu la confirmation de vos parrainages et les photos de vos filleuls. J’espère qu’il y en aura beaucoup d’autres, grâce au relais de ce blog et aussi à l’action d’eMmA, qui nous a fait découvrir cette belle initiative.

  8. anti

    « Il a huit ans et ressemble comme deux gouttes d’eau à Dorian (le fils d’Anti, et donc mon neveu) quand il avait son âge.  »

    Je viens de recevoir les photos, c’est dingue ce qu’il lui ressemble au même âge, tu as raison. En même temps, Dorian a des origines roumaines et Roms et roumains se sont pas mal mélangés dans l’histoire.

    Bienvenu dans notre famille Velu ! Et plein de pensées pour tous !

    anti

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.