San Ku Kai

20476_291747.jpg

Avec toutes ces histoires de poules et de musique des années 70, je suis à fond dans les séquences nostalgie, du coup, j’ai envie de vous parler de… San ku kai ! Ben oui. Je sais, ça fait drôle !

C’était quand même la série qui déchirait quand j’étais toute, toute petite (diffusion à partir de 1979)!

Vous vous souvenez ? Je sens que So va me haïr… Magnéto Serge !

Paroles et Musique : Eric Charden et Didier Barbelivien quand même !

Sankukaï Sankukaï
C’est un message, c’est un message
Sankukaï Sankukaï
C’est un voyage, c’est un voyage
Sankukaï Sankukaï
C’est la bataille, c’est la bataille
Sankukaï Sankukaï
Dans les étoiles, dans les étoiles

Mon nom est Sidéro
Je répète, Sidéro
Je vous parle à bord du Sankukaï

Dans l’espace
Il y a des machines
Dans l’espace
La guerre est sublime
Dans l’espace
L’aventure dépasse
Dans l’espace
Les rêves les angoisses
Dans l’espace
Quelqu’un nous regarde
Dans l’espace …

Sankukaï Sankukaï
C’est un message, c’est un message
Sankukaï Sankukaï
C’est un voyage, c’est un voyage

Attention ! Cosmosaure à portée de tir
Volcor nous attaque ! Volcor nous attaque !

Dans l’espace
Il y a des légendes
Dans l’espace
Des empires s’étendent
Dans l’espace
Le bien et le mal
Dans l’espace
Se livrent bataille
Dans l’espace
Quelqu’un nous regarde
Dans l’espace

Sankukaï Sankukaï
C’est un message, c’est un message
Sankukaï Sankukaï
C’est un voyage, c’est un voyage
Sankukaï Sankukaï
C’est la bataille, c’est la bataille
Sankukaï Sankukaï
Dans les étoiles, dans les étoiles

Sankukai.png Synopsis

En l’an 70 du calendrier spatial, les Humains ont commencé à coloniser l’espace. Plusieurs générations après, la Terre n’est plus, pour les descendants des colons, qu’un élément de leur Histoire, la troisième planète du Premier Système solaire.

Le Quinzième Système solaire est, quant à lui, composé de trois planètes habitables : Sheita, Analis et Belda, qui gravitent autour du soleil Glora. Ce système solaire est situé à 15 années-lumières de la Terre.

Ayato est un jeune pilote sorti de l’école de navigation de Belda. Il est appelé par son père, Jinn (Shin en japonais) sur Analis, et s’y rend à bord d’un transport de fret piloté par Ryû, issu de la même école, et Siman (Baru en japonais), un homme-singe.

Alors qu’ils s’approchent d’Analis, la planète est attaquée par les Stressos, une tribu nomade dirigée par Golem XIII ; celui-ci a décidé de soumettre le Quinzième Système solaire. Les Stressos repèrent un message de détresse envoyé vers la Terre depuis un village. Komenor, le général des Stressos, envoie Volcor sur Analis pour découvrir l’origine du message ; celui-ci semble provenir de la maison du père d’Ayato. Lorsqu’Ayato arrive dans son village, il découvre que sa famille a été assassinée ; il découvre par la même occasion que son père fait partie d’un clan mystérieux, les Gem, et qu’il a également formé Ryû aux arts martiaux quelques années auparavant.

Poursuivi par les Stressos, Ayato est embarqué par Ryû et Siman, mais leur vaisseau est attaqué par les Stressos. Ils sont aidés par une étrange femme nommée Éolia, qui voyage à bord de son vaisseau spatial en forme de navire, l’Azuris. Éolia leur fait don d’un vaisseau de combat, le San Ku Kaï. Les trois personnages décident d’entrer en résistance contre les Stressos, Ryû se fait appeler « Staros » et Ayato « le Fantôme », bientôt rejoints par le robot Sidéro, gagné sur Belda par Ryû lors d’un concours de lancer de couteau.

Sur Belda, la résistance du Peuple des racines s’organise, menée par Kamiji. (Wikipédia)

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la série se trouve sur Planète Jeunesse.

anti, que la force soit avec moi !!!

7 Replies to “San Ku Kai”

  1. Catherine

    Argh !!!! au s’cours….

    C’est « aussi pire » que Spiderman !!! « L’araignée, l’araignée… est tombée dans la purée… »

    mdrrrr

  2. Fabrice Potec

    J’ai 40 ans et je suis aussi un grand nostalgique de cette série 🙂

    Concernant le générique chanté par Eric Charden, j’ai découvert il n’y a pas longtemps qu’il avait tout simplement la musique de son tube « L’été sera chaud » en la réarrangeant pour y plaquer le texte de Sankukai. La suite d’accords est exactement la même, d’ailleurs pour vous en convaincre, je les ai mixé ensemble et le résultat est édifiant, c’est ici : http://sankukai.fabricepotec.com/ . Je suis remixeur, cet extrait fait partie d’un Megamix (Medley), qui s’appelle « THE HISTORY OF FRENCH », il y a deux volumes de 70 minutes (le 3ème est en préparation), qui regroupe des tubes francais des années 80. Pour les nostalgiques de cette époque, ca devrait vous plaire, vous pouvez les télécharger depuis ce site : http://www.fabricepotec.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.