Petits Mystères des Grands Bois

lahulotte1.JPG

Alors là, y’en a plus d’une ici qui vont être ravies avec le numéro 88 de la Hulotte. TROP GENIAL

Petits Mystères des Grands Bois

Si, comme moi, vous trouvez les promenades d’hiver passablement casse-pieds, précipitez vous sur le dernier numéro de la Hulotte : « Petits Mystères des Grands Bois ». Un petit guide de 44 pages, bourré de photos et de dessins, unique en son genre, qui va vous permettre de partir à la chasse de tous ces extravagants habitants de la forêt dont vous n’imaginiez même pas l’existence : le père Broussin, l’arbre à hélice, la souche sarcophage, le balafré, l’avaleur de pancartes, le sculpteur de cannes, ou encore cet impressionnant Arbre cannibale qui déguste lentement la branche de son voisin.

Sans oublier (ce serait dommage) Roméo et Juliette — les deux amoureux dont le baiser au ralenti peut durer 3600 jours et 3600 nuits, jusqu’à ce que le bûcheron les sépare… L’hiver, toutes les feuilles d’arbres sont au tapis, voilà les bois devenus transparents : c’est la saison idéale pour débusquer ces héros sidérants, déroutants, amusants de la grande forêt.

Lequel d’entre vous trouvera le petit pont dans les branches ? l’arbre harpe ? le charme à deux pattes ?… Vous verrez que le guide des petits mystères des grands bois n’a pas son pareil pour transformer la plus morne des balades en une expédition follement excitante où toute la famille rivalise de passion et de curiosité. Jamais plus, ensuite, vous ne regarderez les arbres de la même façon !

Et d’autres encore à découvrir sur le site de la Hulotte !

anti

15 Replies to “Petits Mystères des Grands Bois”

  1. Kleman

    alors là je suis totalement fan !
    la victoire de la nature sur les installations humaines hihi !
    j’en ai quelques uns comme ça dans ma BDD de photos 😉

  2. anti

    Voui ! Je me suis régalée à les voir, sur le site de la Hulotte, ça a été difficile de choisir…

    Merci pour le lien Miss, du coup, ça me fait repenser à un truc dont il faudra que je parle !

    anti, dans sa R hulotte.

  3. ramses

    Merci Anti, de cette note remarquable et des photos insolites qui l’accompagnent. On ne se lasse pas de contempler ces facéties de la nature et ça donne envie de découvrir cette « Hulotte » (la trouve t’on en kiosque ?)

    Le lien de Miss sur les lieux sacrés est lui aussi très documenté. J’y ai été faire un tour sur Vézelay, que j’ai visité il y a une dizaine d’années. Les photos sont très belles. C’est dans cette Abbaye renommée, consacrée à Marie-Madeleine, que Rostropovitch a enregistré les suites pour violoncelle de Bach. Tout près, à Saint-Père, Serge Gainsbourg a séjourné un mois chez Marc Meneau (*** Michelin) juste avant sa mort. On dit qu’il n’a jamais osé entrer dans l’Abbaye, bien qu’il en eût grande envie… (Jules Roy a écrit un livre très intéressant sur le sujet « Rostropovitch, Gainsbourg et Dieu »).

  4. Adele Riner

    Génial cette note Anti !
    J’ai un grand faible pour les avaleurs, engloutisseurs et gobeurs…
    Je ne connaissais pas ce livre Ramses, mais la mise en relation Rostropovitch Gainsbourg et Dieu ne manque pas d’intérêt et de piquant…

  5. anti

    Pour parler de Vezelay, vois avec Sapotille, elle est calée en la matière 😉 Je ne connaissais pas cette histoire avec Gainsbourg.

    anti

  6. Antiochus

    Superbes photos … le triomphe du végétal sur le trivial … petit moment hors du temps ordinaire … merci anti,
    je ne connaissais pas la Hulotte … je vais visiter le site !

  7. kathy dauthuille

    Ces photos insolites font rêver. C’est surprenant ce que la nature présente comme formes !
    J’aime me promener et observer ce qu’elle nous donne ; c’est un enrichissement continuel.

  8. Jean-Paul

    Bonjour je suis l’auteur de plusieurs photos d’arbres que je vois apparaître sur votre site sans qu’il soit fait mention de mon nom !!
    ces photos ont été données à La Hulotte pour illustrer son album et non pas pour être copiées sans mention de l’auteur des photos c’est valable pour toutes les photos;
    je vous demande de bien vouloir me dire si le journal La Hulotte vous a donné une autorisation pour agir de cette façon
    j’attends votre réponse avant de contacter Christine Déom.
    bien cordialement à vous.

    Puis je vous suggérer de montrer un peu plus d’originalité en publiant des observations que VOUS ferez et non remplir les pages d’un site avec des copiés collés
    laisserez vous ce commenatire apparaître sur votre site ? j’en doute 😉

  9. anti

    Bonjour,

    Je viens de vous envoyer un e-mail. Pourquoi douter ? Libre à chacun de s’exprimer dans les limites de la politesse bien sûr.

    Relayer une information en renvoyant clairement et sans cesse à l’auteur (ici La Hulotte – pas moins de 16 liens) peut être aussi considéré comme une manière de le promouvoir. D’ailleurs, combien de personnes ont découvert la Hulotte en passant par ici ? Un certain nombre.

  10. Anna Galore

    Un blog extraordinaire, en effet ! Les photos souterraines sont particulièrement belles et l’engagement de Jean-Paul pour défendre les espèces animales chassées à Fontainebleau ne peut que nous aller droit au cœur.

    Une très belle rencontre !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.