La conférence des oiseaux

L’aube est déjà là, de plus en plus tôt. Ciel superbe, encore d’un bleu profond. Derrière le micocoulier, le dégradé vers le rouge se met en place et s’illumine lentement. Le soleil pointe chaque jour un peu plus vers le sud. Les nuages semblent s’enflammer de l’intérieur, comme si leur âme se mettait à briller sous les rayons du soleil.

Les oiseaux chantent depuis déjà un petit moment, c’est le premier son que j’ai entendu en me réveillant. Je repense à chaque fois à « Conference of the birds », une expression que j’avais trouvée magnifique lorsque j’avais écouté pour la première fois le disque de Dave Holland qui porte ce titre.

Ce n’est que bien plus tard que j’ai appris qu’il s’était inspiré d’un poème allégorique de 4000 vers, écrit en Perse en 1177 par le poète soufi iranien Farid ud-Din Attar.

Il raconte l’histoire de trente oiseaux pèlerins, partant sous la conduite de la huppe à la recherche d’un mystérieux oiseau nommé le Simorgh, qu’ils découvrent au bout de leur quête. Simorgh est en fait un jeu de mots signifiant à la fois « trente oiseaux » et « moi profond ».

Venez, vous les atomes perdus, jusqu’à votre centre d’attraction
Et soyez le miroir éternel que vous voyez
Les rayons qui ont erré au travers de l’obscurité
Reviennent et pénètrent dans votre soleil intérieur

Très belle journée à tous

10 Replies to “La conférence des oiseaux”

  1. anti Galore Post author

    Que c’est beau !!! Magnifique début de journée… Des mots, des regards, des oiseaux, de la magie pure. Ton texte est en totale harmonie avec celui que je suis en train de lire.

    Viens, toi, mes atomes perdus, jusqu’à ton centre d’attraction
    Et sois le miroir éternel que je vois
    Les rayons qui ont erré au travers de l’obscurité
    Reviennent et pénètrent dans mon soleil intérieur

    Merci écho de mon coeur.

    anti,

  2. startine Post author

    Ah, Miss You !

    Franchement tu m’étonnes toujours avec tes levers de soleil majestueux et ton talent à te renouveler chaque matin tout comme le ciel, jamais deux fois identique.

  3. Zaza Post author

    Ce sont ces couleurs là qu’il y avait dans mon ciel hier, merci Miss de nous faire partager tout ça.

  4. Catherine Post author

    Anna, tu sais voir la magie et… La donner à voir ! Je ne regarde plus ni lever, ni coucher de soleil de la même manière, depuis que je viens là…

    Quand à ces vers…

    Merci…

  5. startine Post author

    Désolée Anna, comme Miss est toujours levée avant les aurores pour nous attraper des images, j’ai pensé que c’était elle !!

    En tous cas cela n’enlève rien à la beauté et des photos, et du texte 😉

    Merci à toutes celles qui se lèvent tôt pour nous offrir un monde plus beau chaque matin !!!

  6. Anna Galore Post author

    « Désolée Anna »

    C’est pas grave, pas de problème. Juste pour te dire: les notes d’Anti et de Miss sont systématiquement signées, celles qui ne le sont pas sont toujours de moi.

    Mais comme tu dis, ce qui compte, c’est que ce monde est vraiment très beau !

  7. Zaza Post author

    Pardon Anna, me suis plantée en beauté lol bon c’est pas grave heing ? tout ce que vous nous faites découvrir toutes les trois est merveilleux à chaque fois ! le trio Raisner c’est vous mdr

  8. ramses Post author

    Très beau titre, très beau texte, très belles photos… Ce « dernier » croissant zoomé et bien centré dans le ciel bleu-rosé est magnifique.

    Reste à imaginer le chant des oiseaux dans cette aube naissante.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.