Les nobles causes de l’UE

Au départ, ça sonne plutôt sympa: l’Union européenne veut faire de 2009, l’année européenne de la créativité et de l’innovation.

Voici un extrait du communiqué officiel (source: http://www.europarl.europa.eu, le site du Parlement européen).

Les députés préconisent des projets allant au-delà du domaine de l’enseignement et de la formation.

Chaque année l’Union européenne choisit un thème destiné à une campagne de sensibilisation du public et des gouvernements nationaux sur un thème spécifique. Le rapporteur, Katerina Batzeli (PSE, EL), a exprimé son soutien à cette pratique, la qualifiant de moyen « de sensibiliser plus fortement l’opinion publique, de diffuser des informations à propos des bonnes pratiques, d’encourager le débat politique et le changement, de mobiliser les citoyens ».

L’Europe doit stimuler sa capacité de créer et d’innover, pour des raisons tant sociales qu’économiques. Dans cette perspective, la Commission a adopté le 31 mars 2008 une proposition proclamant l’année 2009 « Année européenne de la créativité et de l’innovation ».

Le monde moderne met l’accent sur une utilisation plus performante du savoir et sur un développement rapide de l’innovation. Il requiert par conséquent une multiplication des forces créatrices dans toute la population. Dans une société de la connaissance caractérisée par la diversité culturelle, la population a notamment besoin de qualifications et de compétences lui permettant d’appréhender le changement comme une occasion à saisir et d’accueillir l’évolution des idées avec un esprit ouvert. L’enseignement et la formation sont, à cet égard, des facteurs déterminants, selon la Commission.

Seul petit hic, la fin de communiqué. On y lit, dans une litote charmante, que pas un centime de crédit ne sera affecté à cette noble cause.

Circulez, y a rien à voir.

4 Replies to “Les nobles causes de l’UE”

  1. Anna Galore Post author

    Certes. Et verser aussi généreusement un salaire confortable à des milliers de technocrates pour qu’ils décrètent l’année de ceci ou de cela sans en fournir les moyens en est bien la preuve. 🙂

    Il me tarde de savoir ce que sera déclarée l’année 2010. La fin de la faim dans le monde (sans crédits)? L’accession à la nourriture de tous (sans crédits)? voire, soyons fou, l’année du bonheur et de la joie ou l’année du beau temps (ça ne coûte rien de le dire, ça…)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.