20 décembre, 20 degrés

Si on en croit le site de Météo France, la raison, pour laquelle ce mois de décembre voit des températures aussi élevées en France – et sur une bonne partie de l’Europe – est que des masses d’air chaud remontent du nord de l’Afrique jusqu’à nous. Pas un mot en revanche sur la raison pour laquelle elles remontent aussi loin.

Pourtant, il n’y a aucun mystère : normalement, en décembre, ce sont les masses d’air froid qui descendent du pôle Nord. Seulement voilà : le pôle continue à se réchauffer deux fois plus vite que le reste du monde. Le mois dernier, il était 2,5° plus haut que d’habitude. Ce mois-ci, ce sera probablement comparable. En France, il a fait plus d’une fois au-dessus de 20° ces derniers jours.

161001

Et comme cela dure depuis l’été, avec une absence quasi totale de jours froids, la végétation n’y comprend plus rien. Certes, les micocouliers dans notre jardin ont fini par perdre toutes leurs feuilles avec plusieurs semaines de retard. Il faut bien que le cycle annuel se déroule. En revanche, il semble redémarrer directement au printemps après avoir sauté l’hiver : un de nos lilas sort ses bourgeons, des abeilles butinent et, devant chez un ami qui habite dans les contreforts des Cévennes, les iris sont en fleurs.

Si la température est 10° plus haut qu’elle ne le devrait à l’orée de l’hiver, qu’est-ce que ce sera l’été prochain ? Impossible à dire, le climat est fou. Peut-être même qu’il fera froid en août…

Très belle journée à vous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.