Tableau d’agrumes

En ce moment, la saison est aux agrumes, dont le nom vient du vieux français aigrun pour désigner des fruits aigres. Dans notre corbeille à fruits, on peut trouver en ce moment ces quatre variétés :

DSC05523p

Commençons par la plus familière, en bas à droite : une clémentine. Elle est née d’un croisement imaginé en 1892 par un botaniste, Louis Charles Trabut, et un certain frère Clément, à partir d’un mandarinier et d’un bigaridier. Ce dernier est arrivé en France par le biais des croisades et produit des oranges amères, appelées aussi oranges de Séville, où les Maures les cultivaient. Du moins, c’est ce qu’on pensait jusqu’à ce que des analyses génétiques montrent qu’en fait, la clémentine est un hybride entre une mandarine et une orange douce.

Juste à sa droite, le petit citron vert est, mais oui, un citron vert. Nous l’utilisons, comme beaucoup, pour agrémenter nos verres de rhum.

Au-dessus de la clémentine, à droite, voici un citron-bergamote, dont le lien indirect avec la bergamote est expliqué dans une note qu’Anti a consacré au mystérieux agrume. Nous l’avons trouvé samedi dans notre boutique bio.

En haut à gauche de la photo, un énorme fruit mystérieux à la peau tourmentée, qui se trouvait dans le même bac. Le caissier est resté perplexe en le voyant. Comme il n’était pas très sûr de ce que c’était, il nous l’a offert. Une petite recherche sur internet nous a donné plusieurs identités possibles : cédrat (l’ancêtre du citron, venu d’Inde), combava (originaire de la mer des Moluques), orange des Osages (qui n’est pas une orange), ou encore limette pursha… Ah, la limette pursha, voilà qui irait bien chez nous, avec tous nos minous. Mais reste à le confirmer.

Si vous reconnaissez ce fruit, merci de nous le dire.

Très belle journée à vous

8 Replies to “Tableau d’agrumes”

  1. valentine

    C’est le combawa. Un agrume qui nous vient du Japon. Elle est très à la mode dans les cuisines des restaurants. On râpe la peau très fine. Son goût est très prononcé, relève un plat et lui donne couleur et fraîcheur. On l’utilise en pâtisserie mais pas que………Testez-là! Ce n’est pas un agrume à jus par contre.
    Bonne dégustation 🙂

  2. Anna Galore Post author

    Attention, on ne dit pas UNE agrume mais UN agrume (j’ai corrigé dans ton com, fort alléchant soit dit au passage !)

    Agrume est masculin, comme bitume, légume ou volume (et non féminin comme plume, brume ou amertume).

    Hier, on s’est marrés en reparlant de ces mots français qu’on voit souvent accordés au féminin alors qu’ils sont masculins (et je m’inclus dans les personnes qui se trompent) : tentacule, météore, entrejambe…

  3. valentine

    Oups, merci Anna pour la correction! En plus je ne sais même pas pourquoi j’ai mis une au lieu de un. Mes exercices de lâcher prise fonctionnent donc ahahahahah.
    Par contre j’aurai dit une météore!

  4. Anna Galore

    Ben moi aussi ! J’avais mis ça dans un de mes romans. En fait, c’est un météore et une météorite.

    Non, la météorite n’est pas la femelle du météore, si c’est ce que vous venez de vous demander ^^

  5. Zaza

    Le célèbre Citron Combawa : Tout vert, et fripé comme une cervelle de shar-pei … ne vous fiez pas à l’aspect de ce citron! Sa peau dégage une exquise odeur, proche de la citronnelle ; elle parfume un plat avec une infime délicatesse. Le jus du combawa est également très intéressant pour les carpaccios, son acidité permettant d’équilibrer les notes de citronnelle développées par le zeste. Voilà Anna comment s’appelle ton citron tout tourmenté lol
    Lien :http://exploratricedesaveurs.com/2009/10/17/beau-comme-un-citron-baches/

  6. Zaza

    Est-ce lui la car ça lui ressemble?, car il y en n’a une autre variété mais ils sont jaunes et non verts , le cédrat on les trouvent en Corse , Sardaigne et en Sicile d’après le lien.

  7. Anna Galore Post author

    C’est bien un combawa, Valentine connait ce fruit et c’est une pro en matière de restauration, aucun doute ! Merci à vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.