Grippe A ou grippe a pas ?

exorcist.jpgLa France est un grand pays. Bien que sa population représente seulement 1% de la population mondiale, la quantité de vaccins contre la grippe A achetée par l’Etat représente, elle, 10% de la production mondiale. C’est dire si on est considéré. Ces chiffres, c’est le député Gérard Bapt qui les a révélés. Il a eu un mal fou à obtenir de pouvoir simplement consulter les contrats, en théorie publics, passés entre la France et les labos pharmaceutiques.

Soyons positifs. Vu que personne ou presque ne se décide à aller prendre sa piqûre, il va nous en rester plein pour les prochaines fois. C’est pas une bonne nouvelle, ça ? Avec 94 millions de doses à écouler et, pour le moment, autour de 20% de la population qui envisagerait d’y aller selon le journal Marianne, on a le temps de voir venir tout un paquet de nouvelles pandémies de grippe pour encore une bonne dizaine d’années : hier, les mille et quelques centres de vaccinations sont restés quasiment déserts au point que le ministère n’a pas voulu donner les chiffres de fréquentation à la presse. Alors, 20%, c’est sans doute très surestimé.

Les personnels de santé sont les premiers à donner l’exemple. Seulement 10% ont décidé de se faire vacciner. Ce dévouement pour économiser les doses disponibles est remarquable. Les médecins, eux, ne sont que 42% à refuser le vaccin, on reconnait bien là leur égoïsme.

exorcist2.jpgParmi eux, Marc Gentilini, ce professeur spécialiste des maladies infectieuses, a déclaré : « Je ne me ferai pas vacciner. Je ne suis pas diabétique, je ne suis pas asthmatique, je ne suis pas sujet à des insuffisances respiratoires, je ne suis pas immuno-déprimé, bref il n’y a pas d’indication à la vaccination pour ma modeste personne. »

Ah bon ? Donc, en gros, si on va bien, on n’a pas besoin de vaccin pour survivre à une grippe inoffensive ? Eh ben voilà, il suffisait de le dire.

Vous remarquerez que, dans les bonnes raisons de se faire vacciner, le professeur Gentilini ne cite même pas les dangers supposés de cette fameuse grippe. Pourtant, Roselyne Bachelot sur une radio, hier matin, a dépeint un tableau apocalyptique des symptômes « fulminants » (c’est le mot qu’elle a répété à plusieurs reprises) qui vous tuent un bébé ou un jeune homme en moins de deux heures (elle insistait sur le jeune âge, genre si vous êtes vieux ce sera pire). Le journaliste n’a pas pu s’empêcher de trouver qu’elle exagérait un peu. Il a même ri. Aucun respect…

Bon. Chacun fait comme il veut, bien sûr. Personne n’est obligé d’être rationnel. Là, par exemple, on est vendredi 13 pour la troisième fois de l’année. Faudrait quand même pas accumuler les risques d’avoir une mort horriblement fulminante en passant sous une échelle avec un chat noir qui brise un miroir.

Comment ça, vous n’y croyez pas ?

Très bonne journée à tous

Photos tirées du film « La fulmination » « L’exorciste ».

28 Replies to “Grippe A ou grippe a pas ?”

  1. Sapotille Post author

    « Bon. Chacun fait comme il veut, bien sûr. Personne n’est obligé d’être rationnel. Là, par exemple, on est vendredi 13 pour la troisième fois de l’année. Faudrait quand même pas accumuler les risques d’avoir une mort horriblement fulminante en passant sous une échelle avec un chat noir qui brise un miroir.  »

    ..j’ouvre mon parapluie dans ma maison ..juste pour voir.. non, rien? Ah! si le soleil se pointe!! J’me disais aussi… 😉

  2. Anna Galore Post author

    Aaaaaaaah, voilà qui est rassurant 🙂

    Alors, les chiffres officiels d’hier ne sont toujours pas annoncés par le gouvernement mais ce matin, j’ai feuilleté le Midi Libre pendant que ma voiture passait au contrôle technique et les correspondants locaux de ce quotidien ont fait leur propre comptage. Faut dire, dans la plupart des villes de la région, ils pouvaient même compter avec leurs doigts tellement il y a eu peu de volontaires.

    Nîmes : 41 personnes sont venues se faire vacciner
    Montpellier : 20
    Béziers : 50
    Sète : 24
    Limoux : 10
    Narbonne : 11
    Lézignan : 6
    Sigean : 4
    Carcassonne : 7
    Alès : 20
    Rodez : 10
    Millau : 20
    Lozère : moins de 10 (pour tout le département, seule la ville de Mende ayant ouvert un centre de vaccination).

    Un immense succès.

  3. Colors Post author

     » Un immense succès »
    Oui vraiment, car il est aussi la preuve que les français ne se comportent pas toujours comme des moutons.

  4. Netsah Galore Post author

    Si vous avez aimé l’Exorciste et Blair Witch Project, je vous conseille de voir Paranormal Activity le 2 Décembre au cinéma. Je l’ai vu en « avant-première » en VO et c’était pas mal (même si très pompé sur les deux films que j’ai cité précédemment, mais apparemment je suis le seul à m’être fait la réflexion -surement les autres n’avaient pas vu les sus-dit films ou ne s’en souvenaient pas-). C’est quand-même le film américain qui a le plus fort rapport coût de film-recettes de l’année.
    Le film a en effet couté seulement 11 000 $ et a dépassé les 100 millions de dollars de recette rien qu’aux Etats-Unis…

    Est-ce que ça dépassera les 240 millions de dollars de Blair Witch qui avait coûté environs 20 000 $ ?

    Roselyne Bachelot succombera-t-elle à un de ces symptômes fulgurants ?

    La grippe A gagnera-t-elle son match contre la grippe saisonnière en Décembre ? (pour l’instant c’est mal parti)

    Verra-t-on pour la troisième fois cette années les chaînes télé envahies de films d’horreur de série B, thème étrangement rattaché au Vendredi 13 ?

    En tout cas pour moi et tous mes amis gamers et autres fan de RPG, aujourd’hui c’est le jour de l’annonce secrète de Square Enix à propos du tant attendu Final Fantasy XIII, que chacun a hâte de découvrir depuis une semaine. O.O

    Netsah, Jason est plus fort que toi la grippe A A A AH AH AHAHAHAHAHAHAH!!!

  5. Sapotrez Post author

    Un immense succès »
    Oui vraiment, car il est aussi la preuve que les français ne se comportent pas toujours comme des moutons.

    Ou alors des moutons qui mutent intelligemment…héhéhé j’ai bien fait d’ouvrir mon parapluie finalfantasyment….
    (sapopapeur de ses FTP*)

    *FTP: Fantasme de Toute Puissance 😉

  6. anti Post author

    « Nîmes : 41 personnes sont venues »
    Tout ça ô_Ô

    Z’ont dû inverser les chiffres par « erreur »…

    (sapopapeur de ses FTP*)

    Mdrrrr ! T’as revu Mary Poppins dernièrement ?

    Bon, je rigole là, mais au fond, je suis scandalisée par tout ce gâchis…

    anti

  7. ramses Post author

    Symptomes fulminants ? On commence à les voir apparaître… chez ceux qui se sont fait vacciner !

    « L’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) a annoncé vendredi que 91 cas d’effets indésirables potentiellement liés à la vaccination contre la grippe A/H1N1 lui avaient été notifiés entre le 21 octobre et le 10 novembre. Ces cas, dont seuls quatre ont été jugés graves, « ne remettent pas en cause la balance bénéfice-risque » du vaccin, estime l’agence…Sur les 91 signalements d’effets secondaires, 82 ont été jugés « non graves », cinq ont nécessité une simple surveillance et « leur évolution a été rapidement favorable », et les quatre derniers, pour lesquels les effets ont été jugés « graves », ont exigé une hospitalisation: deux affections neurologiques, une réaction allergique et une affection respiratoire. L’état de ces quatre patients s’est amélioré, précise l’agence. » Source : AP

    Compte tenu du nombre très faible de vaccinés, par extrapolation il est malheureusement à craindre que ces cas se multiplient… Et si le vaccin faisait plus de morts que la grippe elle-même ?

  8. Netsah Galore Post author

    la réaction allergique à la limite ça c’est un peu avec tous les médocs.. Mais les affections neurologiques et respiratoire graves… déjà 3 sur, comme tu dis, le peu de personnes ayant fait le vaccin sur cette tranche de 20 jours c’est plutôt inquiétant.

  9. anti Post author

    Je viens de lire ça :

    http://lci.tf1.fr/science/sante/2009-11/vaccination-grippe-a-h1n1-vos-couacs-5535325.html

    On ne peut pas se faire vacciner, comme Bachelot, sur son temps de travail ! » « Diabétique, j’ai reçu un courrier m’invitant à me faire vacciner. Je me présente à 16h10 au centre de vaccination du Mans après ma journée de travail. Fermeture : 16 heures. Il faudrait informer Roselyne Bachelot que les diabétiques ne sont pas tous à la retraite ou en arrêt maladie ! De fait, ils ne peuvent pas se faire vacciner, comme elle, sur leur temps de travail. Est-ce un « couac » spécifiques au Mans ou à d’autres départements ? PS. : je ne retournerai pas dans ce centre. Si j’ai la grippe A, ce sera la CPAM qui en fera malheureusement les frais ». Francis, du Mans.
    Sur le même sujet

    * pictoGrippe A (H1N1)
    * pictoH1N1 : où en est l’épidémie ?

    Vidéo
    Questions sur les effets secondaires du vaccin 1min 16s
    Questions sur les effets secondaires du vaccin – 1min 16s

    « On a oublié les tout nouveaux nés ! »
    « J’écris pour vous informer du raté au niveau de la vaccination pour les parents de nourrissons de moins de 6 mois. La sécurité sociale met de 6 à 8 semaines, voire plus, à enregistrer un enfant sur le numéro de ses parents. Or, les bons de vaccination sont extraits des fichiers de la Sécu. Il en résulte que de nombreux parents de bébés de moins de six mois n’ont pas reçu le bon. La Sécu ne veut rien entendre. Les responsables des centres de vaccination non plus. Il faudra attendre 2 mois que l’enfant soit déclaré. Donc la priorité ne sert à rien pour cette catégorie de personnes ». Amzil, de Paris.

    « L’administration, elle, aura ma peau ! »
    « Lundi, j’ai reçu mon « invitation » à me faire vacciner sous 10 jours, car je fais partie des 6 millions de personnes prioritaires. D’emblée, je me rends à Draguignan, à 15 km de chez moi, pour me faire vacciner. Ça fait longtemps que j’ai pris ma décision. Arrivé à l’adresse indiquée, un musée, la personne à la porte me dit que je suis le 4e à venir et que l’administration a fait une grosse bourde ! Il m’indique l’endroit qu’il pense être le bon. En vérité, deux adresses ont été mélangées sur l’invitation. Je finis par trouver le centre de vaccination, une ancienne chapelle. La personne présente à l’accueil et qui n’a rien à voir avec l’opération, me dit que cela ne commence que jeudi à 10 heures. Il faut dire qu’à part une adresse erronée, il n’y a aucune indication de dates et d’heures d’ouverture sur la lettre. Déjà 30km pour rien ! Jeudi, je profite de l’après-midi pour me faire vacciner, encore assez décidé à le faire. J’y vais vers 15 heures. Au centre de vaccination, on me dit qui oui, le centre est bien ouvert… Mais de 10 heures à 14 heures ! Toujours décidé, malgré tout, je regarde les centres du Var sur le site gouvernemental réservé à cet effet. Les heures d’ouverture des centres n’y figurent pas. Maintenant, je me demande si je ne vais pas déchirer cette invitation et laisser faire le virus. Il est peut-être moins nocif que l’absence de préparation quasi-endémique de l’administration varoise. Elle, elle aura ma peau ! Il est vrai que les personnes prioritaires, comme les personnes malades ou en invalidité ne travaillent jamais ! Laurent, du Muy (Var)

    « Monsieur, je ne suis au courant de rien »
    « Maman d’un bébé de 5 mois, j’ai reçu un bon de vaccination. Pas mon mari. Sur ce courrier, il est précisé quand l’absence de bon de vaccination pour le conjoint, ce dernier peut se rendre au centre de sécurité sociale le plus proche pour en demander un et se faire vacciner. Il en revient. La réponse étrange de l’agent de la sécurité sociale ? « Désolé monsieur, je ne suis au courant de rien ! » Mon mari ne se fera donc pas vacciné puisque personne ne peut lui fournir le sésame. Bravo l’organisation et la communication. C’est bien la peine de faire tout ce ramdam ».
    Ludivine de Cournon d’Auvergne

    anti

  10. ramses Post author

    « Je finis par trouver le centre de vaccination, une ancienne chapelle… »

    Y a t’il un exorciste à côté de l’infirmière ?

  11. Sapotrope Post author

    C’est comme partout, maintenant, tout le monde « fait tout: La poste vend des fringues et les banques des hotdogs… alors l’infirmière, elle fait exorciste ET médecin légiste!!!
    Vaccin obliiiiiiiige.

  12. Anna Galore Post author

    Ca y est, les foules se pressent enfin aux portes des centres de vaccination. Au point que notre chère Roselyne a fait savoir que seules les personnes munies d’un bon de vaccination pourraient recevoir leur piqure. Les autres attendront, surtout que les livraisons de vaccin vont s’étaler jusqu’en février, a-t-elle précisé sur France-Info.

    Voilà qui ne manque pas de sel : si les personnes ayant une santé « normale » peuvent attendre jusqu’à février, c’est que la terrible grippe A est bien inoffensive dans l’immense majorité des cas, c’est à dire moins dangereuse que la grippe saisonnière comme l’ont dit et répété tout un tas de médecins. Sinon, notre ministre et même l’Etat qui la soutient pourraient être poursuivis pour mise en danger de la vie d’autrui et non assistance à personne à danger.

    Donc, c’est confirmé au plus haut niveau : cette grippe n’est qu’une grippette. En plus, février, ce sera après le pic prévu de l’épidémie, non ? Dans ce cas, s’il y en a qui décideront de se faire quand même vacciner non seulement pour une grippe sans danger mais en dehors du moment où elle sévit, on pourra vraiment dire qu’on aura atteint le comble de l’absurde (j’ai un gros mot qui m’est venu en premier mais je vais la jouer cool).

  13. Anna Galore Post author

    Et aussi ça :

    La Pologne refuse les vaccins mal testés contre la grippe A et l’exigence d’immunité juridique des laboratoires. Pressions sur la ministre de la santé

    C’est la radio publique polonaise qui donnait la nouvelle dans un article du 13 novembre intitulé « Action en justice contre la ministre de la santé » à cause de son opposition] aux vaccins contre la grippe A.

    Le médiateur chargé de veiller aux droits des citoyens a donné un ultimatum à la ministre, la Dre Ewa Kopacz, la menaçant de poursuites pénales si elle n’achetait pas des vaccins contre la grippe A dans les jours à venir. Selon Janusz Kochanowski, la ministre « joue » avec la santé de la population. Il menace même de saisir les instances européennes pour pallier au déficit de responsabilité des décideurs de son pays…

    Or la Commission européenne tente déjà de faire pression sur le gouvernement polonais, qui ne veut pas acheter de vaccins sans études sérieuses démontrant leur sécurité et leur rapport bénéfices – risques. Début novembre, le premier ministre Donald Tusk avait critiqué ouvertement l’absence d’évaluation sérieuse des vaccins ainsi que le refus des laboratoires pharmaceutiques d’assumer leurs responsabilités en cas d’effets secondaires graves et/ou autres défauts des vaccins pandémiques.

    La ministre de la santé en a rajouté plusieurs couches en critiquant vertement les contrats douteux proposés par les laboratoires. Pour les autorités polonaises, en l’état actuel, les vaccins ne servent que les intérêts financiers des laboratoires qui les commercialisent. Les administrer massivement, c’est cela qui serait jouer avec la santé de la population.

    Par ailleurs, l’adjoint de la ministre de la Santé a sèchement rappelé à l’ordre le médiateur, comme on le voit sur la vidéo, postée sur YouTube :

    http://www.youtube.com/watch?v=0I8ezqmQVe4
    (sous-titres en anglais)

    Source : Pharmacritique (blog hébergé par 20 Minutes)
    http://pharmacritique.20minutes-blogs.fr/archive/2009/11/23/la-pologne-refuse-les-vaccins-mal-testes-contre-la-grippe-a.html

  14. Anna Galore Post author

    Un petit dernier pour la route ? Voilà ce qui arrive quand on ne teste pas suffisamment un nouveau médicament avant de l’administrer à des hommes (c’est la ministre polonaise qui doit se marrer) :

    Un lot du laboratoire GlaxoSmithKline a été rappelé au Canada.

    Un nombre inhabituel de réaction allergiques «graves» au vaccin contre le virus H1N1 de la grippe pandémique a été enregistré récemment au Canada où un lot du groupe pharmaceutique GlaxoSmithKline a été rappelé, a annoncé ce mardi l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

    Grand flou sur le nombre et la gravité des cas

    «Les autorités canadiennes (…) mènent les recherches» nécessaires pour établir les causes de ces allergies, a annoncé Thomas Abraham, un porte-parole de l’OMS. Le nombre exact de cas graves détectés n’a cependant pas été communiqué avec précision, de même que la nature des allergies constatées. En France, une réaction à un traitement est considérée comme «grave» quand elle nécessite une hospitalisation.

    Le laboratoire a précisé que le lot contenait 172.000 doses du vaccin Arepanrix. Il n’a pas été véritablement «rappelé», mais les autorités recommandent de ne plus l’utiliser.

    Source : 20 Minutes

  15. anti Post author

    « Voilà qui ne manque pas de sel : si les personnes ayant une santé « normale » peuvent attendre jusqu’à février, c’est que la terrible grippe A est bien inoffensive dans l’immense majorité des cas, c’est à dire moins dangereuse que la grippe saisonnière comme l’ont dit et répété tout un tas de médecins. »

    MDRRRRRRRRRRRRRRR ! Je t’aime !

    anti

  16. ramses Post author

    Miss,

    « Combien ça a pu couter tout ça ? »

    En gros, un milliard €, mais c’est pas grave, on vit à crédit…

    En ce qui concerne les effets secondaires, bizarrement on n’en parle plus en France, alors qu’on a retiré un lot de Glaxo de la circulation au Canada (nous, on est beaucoup plus vigilants, on n’utilise que les « bons lots » !)

  17. anti Post author

    Je viens de recevoir 2 x 9 = 18 pages imprimées sur papier A4 au moins 80g du collège pour m’informer sur le vaccin et dire si oui ou non, j’acceptais que mes petits soient vaccinés.

    Dorian a déclenché une crise de fou-rire en classe en cochant tout de suite dans la case NON, « même pas besoin de demander à ma mère ! »

    anti

  18. Anna Galore Post author

    Où en est-on aujourd’hui, après des semaines de paranoïa organisée au plus haut niveau de l’état et le démarrage effectif des vaccinations de masse ?

    4 millions de Français ont été infectés par le virus H1N1 de la grippe A.
    2,5 millions ont été vaccinés.
    126 personnes infectées ont perdu la vie.
    Notre ministre de la Santé a annoncé que le pic de la pandémie avait été dépassé et que les risques d’infection allaient maintenant diminuer rapidement. Elle s’en est félicitée et nous devons tous nous en réjouir, bien sûr.

    Quelques questions simples me viennent à l’esprit :

    – Qu’est-il prévu de faire des 89 millions de doses non utilisés sur les 94 millions achetées ? Vous me direz, il reste environ 58 millions de Français à vacciner. Mais puisque le pic est passé, quelles sont les chances qu’une majorité d’entre eux le fasse ?

    – Et les 5000 personnes qui ont péri, comme tous les ans, à cause de la grippe saisonnière, quelqu’un en a parlé ? Ou ça ne compte pas parce que l’OMS n’a pas dit que c’était une pandémie ? Pourtant, 5000, c’est beaucoup plus que 126. Elle attend quoi, Roselyne Bachelot, pour lancer – tous les ans, bien sûr – une méga campagne de vaccination contre cette grippe-là ?

  19. Nymphéa Post author

    La France est en pleine psychose !

    « Combien ça a pu couter tout ça ? »
    Le prix de nombreux appareils à imagerie à l’hôpital, le trou de la sécu, etc…

    Les vaccins excédants seraient utilisables pendant un an ! Génial, nous pourrons encore nous faire vacciner l’été prochain !!!

    Moi aussi, j’ai dit non au vaccin au collège.

  20. Anna Galore Post author

    Bon, tout ce pathétique gâchis vient d’être confirmé avec l’info suivante diffusée aujourd’hui par l’AFP :

    PLUSIEURS PAYS EUROPEENS COMMENCENT A REVENDRE LEURS STOCKS DE VACCINS (AFP)

    Outre la France qui l’a confirmé dimanche, l’Allemagne et les Pays-Bas ont commencé en Europe à revendre leurs surplus de vaccins anti-grippe A-H1N1 sur le marché mondial. D’autres pays l’envisagent.

    ALLEMAGNE : En concurrence avec la France, l’Allemagne a proposé à l’Ukraine 2,2 millions de doses, tandis que la Moldavie, la Macédoine, l’Albanie, le Kosovo, la Mongolie et les Maldives ont contacté les autorités allemandes pour obtenir des vaccins au titre de l’aide au développement.

    50 millions de doses ont été commandés, dont 20 millions ont été déjà livrés, dans la perspective d’une vaccination à deux injections. Selon les derniers chiffres disponibles début décembre, quelque 6 millions d’Allemands s’étaient fait vacciner contre la grippe H1N1.

    PAYS-BAS : Après avoir commandé 34 millions de doses de vaccins, les Pays-Bas ont décidé fin novembre d’en revendre 19 millions à des pays « manquant fortement de vaccins ».

    Environ deux millions de doses devaient être vendus en décembre et plus de 17 millions de vaccins « dans les premiers mois de 2010 », selon le ministère de la Santé.

    GRANDE BRETAGNE : La Grande-Bretagne n’a pas vendu de doses en surplus à d’autres pays mais « étudie la possibilité d’en vendre à des pays qui cherchent toujours des vaccins », a indiqué une porte-parole du ministère de la Santé britannique.

    « Notre priorité est la vaccination des groupes à risque, nous avons fait des dons d’argent pour des vaccins à l’OMS et nous examinons quelles sont les options de nos contrats » au cas où des stocks resteraient inutilisés, a indiqué une porte-parole du ministère de la Santé britannique.

    Londres avait annoncé en octobre la vaccination de 11 millions de Britanniques – personnels de santé et personnes à risque – même si une forte proportion de cette population était réticente à se faire vacciner, selon les sondages. Le gouvernement a annoncé avoir commandé assez de doses pour toute la population mais n’a pas décidé de campagne de vaccination systématique à ce jour.

    ESPAGNE : les autorités ont commandé 37 millions de vaccins pour une double injection mais en précisant que cette commande pourrait être revue à la baisse, ce qui a été fait dès qu’une dose unique s’est avérée suffisante, a expliqué la ministre de la Santé, Trinidad Jimenez, au quotidien El Pais daté de dimanche.

    A ce jour, 9 millions ont été distribués aux régions, compétentes en matière de santé, et 2 millions utilisés. L’achat final devrait atteindre 13 millions de doses.

    BELGIQUE : aucune décision n’a été prise « pour l’instant » de revendre une partie du stock de vaccins à l’étranger, selon un porte-parole de la cellule Influenza.

    A ce stade, au moins deux millions de doses ont été mis à la disposition des populations à risque, notamment des professionnels de santé, sur les 12,6 millions commandés.

    ITALIE : Le pays a acheté 48 millions de doses avec l’objectif de vacciner 40 % de la population. A ce jour, 840.000 doses ont été administrées. Quant à la possibilité de revendre une partie des stocks, le directeur général de la prévention au ministère de la Santé, Fabrizio Oleari, indique qu' »aucune décision ne sera prise avant la fin de la campagne de vaccination », donc pas avant début février. Mais l’Italie est, selon lui, « l’un des pays européens qui ont acheté le moins de doses ».

  21. catherine Post author

    tous ces chiffres, ça me donne le tournis… Et la nausée ! C’est clair que les laboratoires ne vont pas accepter l’annulation de commandes comme ça !!! Combien ça aura couté, tout ça, au final ???

  22. Anna Galore Post author

    Plusieurs centaines de millions d’euros (on connaîtra le vrai chiffre quand on saura à quellles conditions le gouvernement arrive à se débarrasser des dizaines de millions de doses en trop). Tout ça pour une grippe vingt fois moins dangereuse que la grippe saisonnière (200 morts en France pour la grippe A, dont chacun a eu droit à une médiatisation systématique, contre 5000 morts par an en France pour la grippe « habituelle »).

    Les experts pensent même que 15 millions d’entre nous (en France uniquement) ont été infectés par le virus H1N1 sans même s’en rendre compte tellement les symptomes étaient imperceptibles.

    Par contre, le vaccin a tué 7 personnes sur 2000 lors des essais cliniques ultra bâclés qui ont été faits pour que les boîtes pharma aient le droit de vendre leur daube à temps. Dans un cas normal de développement d’un nouveau médicament, un seul mort sur 100 000 suffit à le faire interdire et retirer du marché mondial.

  23. ramses Post author

    La réaction de Bachelot hier, que j’ai vue en direct est lamentable… Faire croire qu’on peut annuler comme ça un marché de 50 millions de doses est grotesque… Ces doses ont été commandées, livrées (on les a vues largement dans les hangars sécurisés !), payées… Point… Les labos ne sont pas des enfants de coeur, leur Contrat est sûrement en béton armé et les dégage au passage de toute réclamation en cas d’effets secondaires…

    Faire croire aux gens qu’un pays comme l’Egypte est prête à payer 10€ une dose de ces vaccins inutiles est comique !

    En plus, les chiffres qui circulent aujourd’hui semblent s’approcher plutôt de 2 milliards € que d’un seul… Rarement, en période de disette, on aura assisté à une telle gabegie… Et la comparer au sang contaminé pour invoquer le « principe de précaution » est minable, indigne d’un responsable politique…

    Non vacciné (je n’ai même pas reçu le « bon », ils doivent se dire qu’à mon âge le mieux est de crever, plutôt que de continuer à creuser le « trou » de la Sécu !), j’ai pris beaucoup de risques ces 2 dernières semaines :

    – J’ai pris froid le 24 décembre….
    – J’ai longuement sorti mon chien sous la pluie…
    – J’ai carrément traversé un miroir…
    – J’ai traversé les 40èmes rugissants…
    – J’ai retrouvé mon âme…

    Et je suis plus vivant que jamais… Comme quoi, faut se méfier des oracles à la gomme, qui fournissent en même temps la « fulminance » et l’exorciste !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.