La bêêête des abysses

Bon, le titre, d’accord, c’est juste pour attirer votre attention. En fait, la bêêête des abysses, c’est plutôt une petite bestiole amphibie d’eau douce, qui ne craint pas le chlore, en plus.

Est-ce que quelqu’un reconnait cette étrange créature ? Elle a élu domicile dans notre piscine – en fait, il y en a même deux. Elle nage entre deux eaux en battant des « ailes » (en fait, des grandes pattes au milieu du corps ) et se déplace plutôt vite sous l’eau. Elle doit mesurer entre 1 et 2 cm de long.

Visiblement, elle emporte avec elle sa réserve d’air sous forme d’une énorme bulle qu’elle garde plaquée contre son corps, on peut la voir distinctement sur la photo du milieu en haut et sur celle de droite en bas. Elle remonte de temps en temps reprendre de l’air, rien de surprenant à ça, mais sa bulle lui permet de rester sans problème plusieurs minutes sous l’eau.

Elle n’est pas agressive, plutôt curieuse – elle s’est approchée de nous plus d’une fois pendant qu’on essayait de la photographier et s’est même posée sur mon appareil que je tenais au plus près d’elle, à environ 50 cm de profondeur.

Quelqu’un peut-il nous donner son nom ?

Très belle journée à vous

6 Replies to “La bêêête des abysses”

  1. startine Post author

    J’ai cherché (je bosse en ce moment pour un produit d’édition « insectes ») mais je n’ai pas trouvé. J’avais pensé au dytique, mais il est plus corpulent, plus massif. En tous cas, il est marrant avec ses deux grandes pattes, on dirait qu’il fait le clown devant l’objectif…

  2. ramses Post author

    Anna,

    Lis bien la note d’Adèle…

    « La Notonecte est un insecte du type piqueur-suceur, comme le sont toutes les punaises, et elle est donc dotée d’un rostre, au demeurant très acéré et puissant (ci-dessous). C’est une redoutable carnassière, excellente nageuse, et donc plus portée sur la course poursuite que sur la chasse à l’affût. »

    A éliminer du bassin, à mon avis !

  3. anti Post author

    Trop forte Adele !

    Mais, cette petite punaise m’épate vraiment. En plus de son incroyable volonté de survie, elle est d’une drôlerie, d’une gentillesse et d’une sagesse incroyables. A peine rentrée dans la piscine elle s’est dirigée vers l’appareil photo, un peu gros qu’elle, et je n’ai même pas retrouvé une petite piqûre. Six heures d’aspirateur de piscine et pas une revendication. En arrivant chez sa mère elle a dit bonjour au boudin de la piscine, elle a visité, et est allée se coucher près de sa petite maîtresse, Anna.

    Bref, on la garde 😉

    anti, copy unright Adele.

  4. Rummikub Post author

    Ce n’est pas une notonecte, car tout d’abord j’en ai une aussi (que j’ai ramasser), elle ne nage pas sur le dos, de plus il n’est pas dit dans vos commentaire qu’elle a une bulle d’air en dessous, sur l’abdomen, donc personnellement je ne pense pas que cette petite bête qui est normalement inoffensive puisse être une abeille d’eau.

    Merci 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.