Alela Diane

alenadiane.jpg

Comme Anna le racontait dans ses notes L’ennui n’est pas pour demain et Premier jour de vraies vacances, nous sommes allées jeudi dernier assister à 5 heures de concert aux Arènes de Nîmes dans le cadre du Festival de Nîmes, festival qui a quand même démarré sur les chapeaux de roues avec le concert de Metallica, concert auquel, malheureusement, nous n’avons pu nous rendre. Mais, revenons à nos moutons, le concert du jeudi 9.

alela_preorder_banner.jpg

Pour moi, une découverte en toute première partie : Alela Diane. Premières impressions : une petite nana, chanteuse de folk, toute jeunette (née elle aussi un 20 avril 😉 1983, en Californie) à la voix très claire et aux intonations qui me rappellent quelque part Sinead O’Connor ici :

voire même de Dido, particulièrement sur ce titre : « The Pirate Gospel »

J’ignore si c’est cette chanteuse ou l’ambiance particulière qui régnait sur les arènes ce soir là où pendant les 5 heures de concert, les gens dansaient, allaient de-ci, de-là, où la reprise de Neil Young, mais j’avais des souvenirs de vidéos de Woodstock dans ma tête.

Jeune et douée, la petite ne tombe pas non plus du ciel. Papa est sur scène avec elle (son guitariste) et possède un studio d’enregistrement dans lequel elle a enregistré d’ailleurs avec nombre de connaissances (par exemple, Rondi Soule, qui joue sur son disque, lui donnait des leçons de violon quand elle avait cinq ans. cf. Biographie sur Music me).

Bref, une très belle soirée de plus… J’adore ces festivals en plein air !!!

Enfin, on peut découvrir un peu mieux Alela Diane sur son Myspace et sur Deezer.

anti

Première photo Anna

3 Replies to “Alela Diane”

  1. Anna Galore

    Ah la la, Alela c’était une bien jolie découverte ! Pas facile de faire la première partie alors que les Arènes sont en train de se remplir et que les gens papotent plutôt que d’écouter cette nana inconnue qui vient d’arriver sur scène. Et puis, elle accroche l’attention par sa voix, sa pêche, sa présence et à la fin, tout le monde l’applaudit avec enthousiasme.

    Sacré pedigree, la petite…

  2. ramses

    Je ne connaissais pas Alela Diane, les 3 clips m’ont bien plu, surtout le premier… Il m’a fait songer à ce très beau film « Message in a bottle » (1999) avec Kevin Costner, Robin Wright Penn et Paul Newman… Et la caligraphie à Monilet… Bonnes vacances, by the way !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.