Sauver Maley

Après une journée d’examens, nous savons désormais de quoi souffre Maley et quelle est la cause de sa cécité partielle. Il a trois tumeurs bénignes qui grossissent à l’intérieur de sa calotte crânienne et compriment de plus en plus son cerveau et son cervelet. D’où ses symptômes, mis en évidence dès l’examen fait par l’ophtalmologiste en une formule saisissante : il voit mais il ne comprend pas ce qu’il voit.

La neurologue a poussé l’examen plus loin. Les analyses de sang n’ont rien montré de sérieux (tant mieux). L’IRM, en revanche, a mis en évidence les trois tumeurs. La neurologue a vérifié qu’il n’avait pas d’autres tumeurs ailleurs dans le corps et il n’en a pas, ce qui élimine le risque que les tumeurs cérébrales soient des métastases (auquel cas, c’était foutu). Elle a aussi éliminé l’hypothèse qu’il s’agisse d’un autre type de tumeur maligne. Reste les méningiomes, qui sont des masses se développant à la surface du cerveau sans l’altérer, si ce n’est par compression.

Déjà, une injection de cortisone a permis d’avoir un premier effet visible : Maley gambade comme avant et veut à tout prix sortir de la maison, sans se traîner comme il le faisait avant-hier soir. C’est un signe très encourageant.

Retirer ces méningiomes, c’est guérir Maley.

La chirurgie prévue va coûter bien plus que ce que nous pouvons payer. Nous allons donc chercher et trouver une ou plusieurs associations de protection animale qui puissent financer ce coût, totalement hors de notre portée, au moins en partie.

Nous vous tenons au courant…

3 Replies to “Sauver Maley”

  1. Anna Galore

    Précision : il s’agira de deux opérations séparées d’une à deux semaines. La première pour la tumeur la plus grosse, la seconde pour les deux petites. Il faut que la première soit réalisée idéalement dans un délai de deux à quatre semaines à partir de maintenant.

  2. Anti

    Oui, on croise les doigts, les orteils, tout ce qu’on peut. Déjà, j’ai trouvé une solution pour l’aider à manger, car je me suis aperçue que baisser la tête le gênait. Ensuite, double ration d’amour et de câlins. Notre vétérinaire a appelé ce matin. Il a lui-même exercé avec des vétérinaires neurologues et vu des résultats spectaculaires après intervention. Maley est bien entouré ❤️.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *