Journée « portes fermées » : 23 novembre 2017

Parce que la misère animale en générale et la misère féline en particulier fait partie de notre quotidien, je relaie, une fois de plus, l’action du Collectif 100 % stérilisation obligatoire. Certes, les mentalités ont bien évolué sur cette question depuis les années 70 (voir « Liliane Sujanszky – 45 ans de protection animale : une vie de combats« , chapitre 1 : Surpopulation canine et féline), mais cela reste insuffisant.  Il y a urgence. Il est plus que temps que nos élus nous écoute, qu’ils regardent ce que font déjà nos voisins belges, et qu’ils votent la stérilisation obligatoire pour tous les chats. C’est la seule et unique solution humainement acceptable pour faire reculer la misère du peuple de l’ombre.

« Cette année encore, face à une situation de plus en plus tragique et non moins désespérée, la protection animale, par le biais de ses principaux refuges et associations de proximité, fera part de sa douleur et de son inquiétude dans un ultime cri d’alarme silencieux.

Cette année encore, et pour la troisième année consécutive, le 23 novembre 2017 ces structures se verront contraintes de symboliquement « fermer leurs portes».

Cette année encore, nous interpellons les élus et nos concitoyens quant au drame de la prolifération exponentielle des chats de nos communes, et qui a pour conséquence :

 – La misère féline la plus absolue et la multiplication des sévices graves et actes de cruauté sur les chats sans abris, comme autant de moyen de s’entraîner à la violence avant passage à l’acte sur l’homme.

– Une saturation des refuges et la fin des capacités de prise en charge des associations, avec un épuisement physique et émotionnel de leurs bénévoles.

Cette année encore, nous attirons l’attention sur le fait que si une loi imposant la stérilisation obligatoire des chatsde compagnie et celle des chats sans maîtres n’est pas adoptée, nous risquons de perdre ces acteurs de proximité qui permettent aux maires de France d’exercer leur mission de service public en soutenant fortement le maintien dela salubrité publique.

En effet, chaque mois, plusieurs structures ferment leurs portes. Chaque année des bénévoles se suicident ruinés et incapables de supporter la fin contrainte de leur mission.

La Belgique a connu les mêmes affres et dressé le même constat amer sur les causes de la saturation des refuges. Elle a su prendre LA décision inéluctable en votant une loi de stérilisation obligatoire des chats domestiques comme errants. Cette solution, La seule, ne connaît pas de frontière.

La France devra suivre la même voie. Toute autre solution et notamment la voie de l’incitation fiscale ne seront qu’agitation vaine, incapables d’endiguer le flot de chatons qui inonde nos structures deux vagues par ans et la lente agonie de ceux qui survivront à leurs premiers mois. La France ne peut pas se permettre de faire la même erreur que celle de ces Etats qui n’ont pas su gérer la croissance de leurs populations et qui ont fini par décider del’extermination de masse de leurs félins. Parmi eux, tristement célèbres sont l’Australie, la Tunisie et le Maroc.

Un prémisse de ce qui attend la métropole et l’outre-mer en cas d’inertie est déjà observable sur l’Île de la Réunion.

L’ensemble de la protection animale féline écrit actuellement à ses députés pour les informer des enjeux actuels et à venir. Elle leur demande de porter le projet de proposition de loi qui a été rédigé par Maître Magali Richaud, avocat du collectif chat 100% stérilisation obligatoire. Des milliers de citoyens et d’associations ont déjà écrits à leurs députés. Puissent leurs demandes être entendues.

Cette année encore, le 23 novembre 2017, la protection animale féline quant à elle restera silencieuse.« 

Communiqué de presse – Collectif 100 % stérilisation obligatoire.

Si vous aimez les chats, si vous voulez lutter efficacement

contre la misère et la souffrance féline :

Faites stériliser votre chat ! Les faire stériliser, c’est les aimer !

Anti

5 Replies to “Journée « portes fermées » : 23 novembre 2017”

  1. Françoise LOUBEAU

    Je suis entièrement d accord et solidaire des refuges , associations et tous ceux qui participent à la protection animale (dont je fais modestement partie). La limitation des naissances est une priorité et ça passe par la stérilisation. De tout coeur avec vous

  2. Elisabeth FORGET

    Tout à fait d’accord avec vous. Il faut rendre obligatoire la stérilisation. Elle seule limitera le nombre de chats, et de chiens, errants, de victimes de maltraitances. La France est en retard comme d’habitude. Et que les gens se rassurent, il y aura toujours des reproducteurs. De toute façon étant donné le nombre d’animaux à adopter dans les refuges, il y en aura pour satisfaire tout le monde. Et ARRETEZ de ne vouloir que des CHATONS, ils ne le restent que quelques mois, deviennent rapidement adultes. Les adultes sont tout aussi mignons, câlins, joueurs, espiègles et vous donneront autant d’amour, sinon plus.

  3. Mamy

    Je suis 100% d’accord avec la stérilisation et prête à vous aider à organiser des actions auprès des pouvoirs publics pour que cette loi absolument nécessaire voit le jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *