Croisillons

Afin d’avoir un peu d’air qui circule pendant la durée du séjour forcé de Harry à l’intérieur de notre maison, nous avons bricolé lundi une sorte de sas très ajouré en avant de la porte d’entrée. Cela nous permet de la garder ouverte sans que Harry puisse s’évader pour autant.

DSC03750p

Il s’agit en fait de cinq cadres en bois destinées à faire des palissades ou des brise-vues de jardin : trois verticales, dont celle du milieu a été montée avec deux charnières et deux targettes pour faire office de porte, et deux horizontales pour occulter totalement l’ouverture de l’arche et empêcher ainsi toute possibilité de sortie, y compris en grimpant le long des croisillons. Le tout tient avec un peu de corde et des liens auto-bloquants en plastique. Il peut facilement être démonté si nécessaire.

DSC03751p

Harry a tout de même essayer de passer en force sous l’ensemble, faisant sauter une des targettes en appuyant de toutes ses forces. Pour y pallier, Anti a renforcé le « bas de porte » par une planche en agglo sur toute la largeur. Cela a suffi pour décourager Harry (du moins pour le moment). Cela dit, il est loin de sembler stressé. Il est globalement très calme et partage volontiers les repas avec le reste de la communauté féline qu’il côtoie depuis plusieurs années.

DSC03758p

Sans parler des séances de peignage du ventre, qu’il semble apprécier.

DSC03754p

Et notre entrée a pris un petit air encore plus exotique, ambiance grand sud.

Très belle journée à vous

3 Replies to “Croisillons”

  1. Anti

    « Et quand les autres chats veulent entrer ou sortir ? »

    Eh bien, ils font comme devant la porte, ils demandent à ce qu’on leur ouvre 🙂 Le seul piège à éviter c’est de ne pas ouvrir à Harry, par habitude, on a tendance à ouvrir sans trop se méfier, mais bon, pour l’instant, tout va bien !

    « Super idée ! »

    N’est-il pas ? MacGyver un jour, MacGyver toujours 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *