Il y a des petits livres qui sont de grands ouvrages

Je viens de recevoir ce magnifique retour de l’écrivain et géographe Jean-Louis Grosmaire que je suis heureuse de partager avec vous.

Jean-Louis_Grosmaire_IMG_2342« Il y a des petits livres qui sont de grands ouvrages, Lord seigneur des rues roumaines (de Blandine P. Martin, les Éditions du Puits de Roulle, 2016), est de ce type.

Est-ce la lumière des yeux de Lord, est-ce le récit si bien mené ? Il émane, malgré l’âpreté de la situation, une belle pureté dans ces pages, pureté qui ressemble à celle dégagée par le regard de Lord, qui est le reflet de tant d’autres chiens qui nous interpellent.

Dès la préface de Mariana Si Claudiu Amariei, on est informé et bouleversé.

Il faut souligner d’emblée le travail exceptionnel de ces personnes qui en Roumanie comme Mariana, Tamara Secara et Adina Bradu déploient, dans des conditions très difficiles, une énergie extraordinaire pour tenter de sortir les chiens de l’enfer.

Souhaitons que ce livre soit lu par le plus grand nombre.

lord_rue3

Chaque chien arraché à son horrible sort est un bonheur de plus dans notre monde, un bonheur pour lui et pour son nouveau foyer.

Il y a tant des lieux, en Roumanie ou ailleurs où ces petites âmes sont en enfer. On n’oublie pas pour autant les humains, les enfants de la rue.

Devant cette souffrance, il est plus qu’urgent que nos cœurs s’ouvrent, que les dirigeants reconnaissent que ces animaux aussi ont une âme. Regardez les photographies de ce livre. Même sur papier, les yeux nous interpellent, on VOIT une âme, c’est un appel, c’est une attention, c’est une peur, c’est une douleur et à la fin c’est du bonheur !

Dans la préface, le rappel historique permet de comprendre comment la Roumanie et Bucarest en particulier en sont arrivées là. Tout est dit. Puis l’histoire de Lord est écrite dans un style alerte, précis, on suit le chien aux différentes étapes de son parcours tragique. Ensuite grandit l’espoir, il y a les heures, les jours, les semaines d’attente, d’angoisse, la disparition du chien, les mauvaises nouvelles, encore les attentes, les questionnements, et les bonnes journées, qui mènent au dénouement.

Arracher un chien à la mort est une prouesse. Car si la rue n’est que pièges, le ramassage des chiens, leur transport, souvent leurs sinistres conditions de détention les conduisent à la mort.

LORD - blog_yummypets_interview_de_lord_chien_roumain_12_2014_1

Pour Lord c’est une chaîne de dévouement, d’énergie, d’amour qui a traversé les énormes difficultés, les nombreux et rudes obstacles. C’est du bénévolat, du don, du courage, de la ténacité, de la volonté, chaque maillon a mis tout son cœur pour contrer le funeste sort, pour dévier le destin, pour qu’enfin règne la tendresse.

Pour les personnes qui voudraient adopter un chien, Blandine P. Martin indique des références, propose des conseils. Le parcours incroyable de Lord jusqu’à son nouveau pays, sa famille, nous prouve que cela est possible. Ce livre aidera à comprendre non seulement le sort des chiens de Bucarest ou de Roumanie, mais aussi les étapes, les conditions qui permettent une adoption dans les règles, pour le bien et le bonheur du chien et de sa famille.

Oui, il faut davantage parler des chiens de Roumanie qui ne font pas la une de l’actualité.

La Roumanie est un grand pays, et le dévouement de quelques personnes en Roumanie et ailleurs pour éviter les atrocités d’une machine lancée dans des exterminations cruelles démontre qu’il y a façon de faire autrement.

Ce livre émouvant, utile, nous éclaire sur la condition des chiens de la rue en Roumanie. Livre très touchant.

Puissent les chiens de Roumanie trouver une vie de respect, d’amour.

Il y a tant d’autres chiens à sauver. Lisez ce livre! Lord fera votre conquête, et peut-être d’autres Lord rejoindront-ils des foyers de bonheur ?

Bonne lecture !

Jean-Louis Grosmaire
Québec, le 4 juillet 2016 »

Lord Merci et titre 640

Un immense merci à Jean-Louis Grosmaire* pour cette recension si émouvante de Lord, seigneur des rues roumaines ! 

Très belle journée à tous et à toutes.

Anti

Jean-Louis Grosmaire est l’auteur, entre autre, de Les petites âmes. Histoires des animaux de France et du Canada 

3 Replies to “Il y a des petits livres qui sont de grands ouvrages”

  1. valentine

    Voilà un très beau retour bien mérité pour l’incroyable aventure de Lord. Cela rend si heureux de voir de telles personnalités donner de la voix pour nos amis les animaux.
    On voit leur âme, c’est essentiel de le dire, merci Monsieur Grosmaire. Comment en douter un seul instant.

  2. Anti Post author

    « Comment en douter un seul instant. »

    Toute la question est là. Et la solution probablement aussi.

  3. Anna Galore

    Magnifiquement écrit, émouvant, beau, sincère… tout à l’image de ce très grand monsieur qu’est Jean-Louis Grosmaire. Mille mercis à lui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *