De la lumière

Hier, nous étions à Toulouse, au Cri de la Carotte. Céline proposait aux gens qui le voulaient de venir me rencontrer pour parler de ce qu’ils voudraient autour de « Corrida la honte » – le livre est en vente chez elle.

DSC03553p

Auparavant, nous avons retrouvé Ken et nous sommes allés manger près de la rue Saint-Rome, dans un petit restau minimal au style années 50 très réussi qui proposait des bagels et des desserts originaux. Notre choix s’est porté sur les brockies, assemblage de browny et de cookie.

DSC03551p

De retour au Cri de la Carotte, les visiteurs se sont succédés et les discussions aussi. Vers 19h, le magasin s’est vidé et nous en avons profité pour faire nos courses, avec une envie de tout acheter tellement tout avait l’air délicieux.

DSC03555p

Puis nous avons pris la route du retour. En chemin, alors que la nuit tombait, nous avons atteint un château d’un autre âge.

DSC03557p

Il y avait de la lumière, alors nous sommes entrés et nous avons mangé dans une ambiance détendue et conviviale.

DSC03558p

Sur la dernière partie du trajet, c’est Anti qui a conduit pendant que je somnolais avec de la musique disco à fond sur l’auto-radio. Décidément, on ne savait plus trop en quelle année on était. Les chats nous attendaient à l’arrivée.

Très belle journée à vous

DSC03560p

2 Replies to “De la lumière”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.