Abigaëlle en six mois

Pour un projet dont elle vous parlera un peu plus tard, Anti m’a demandé de lui mettre de côté nos plus belles photos d’Abigaëlle depuis son arrivée chez nous. Quel plaisir de revoir ainsi le chemin parcouru par cette petite chatte, rescapée en mai dernier de l’incendie d’un maset squatté, alors que tous les autres chatons de son âge, pris au piège, y ont péri.

En voici quelques moments parmi mes favoris…

DSC01210b

DSC01277b

DSC01521b

Elle avait un gros problème à l’œil droit, probablement dû à un coryza mais sérieusement aggravé puisqu’il a fallu plus de quatre mois de traitements divers pour qu’il récupère enfin un aspect quasi normal.

DSC02890b

Elle a été stérilisée il y a quelques semaines. Elle est délicieusement câline, joueuse, bref, heureuse et en harmonie au sein de la communauté de nos chats, tous rescapés comme elle.

Très belle journée à vous

004145

5 Replies to “Abigaëlle en six mois”

  1. anti

    Qu’elle adorable câlinette cendrée ! Aby-Nénette est toujours au rendez-vous le matin : dès qu’elle entend que je suis réveillée, elle vient me faire un énorme câlin d’amour dans le lit… Si ce n’est pas le bonheur !!!

  2. valentine

    Aaaaahhhh! La câlinette cendrée, trop bien :-))
    Adorable petite chatoune. Un jour, il faudra que vous nous fassiez un récapitulatif de tous vos chats, je me suis perdue en route.

  3. lulubozo

    Mon dieu quelle chance a eu cette petite minette de croiser votre chemin.
    J’adore la première photo où est flagrante la détresse des animaux dans le besoin.

  4. anti

    « La câlinette cendrée, trop bien :-)) »

    Hé ! Hé ! On reconnaît les connaisseuses 😉

    « Mon dieu quelle chance a eu cette petite minette de croiser votre chemin. »

    C’est clair que ses jours étaient comptés, pauvre ‘tite mère. En fait, c’est 5 mois de traitement quotidien que je lui ai administré, pas 4 comme indiqué dans la note. J’avoue que je suis soulagée depuis un mois, de voir qu’elle récupère enfin. Comme quoi, il faut savoir persévérer !

    Personnellement, je craque pour la 3e photo : elle contraste tellement avec la première ! Genre : « Je suis bieeeeeeeeeeeeeeeen ici !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.