Plouf au clap

Hier après-midi, nous étions à Méjanes-le-Clap, quelque part entre Alès et Uzès. Nous, c’est Anti, Enzo et moi. Et nous allions y retrouver une amie de lycée d’Anti, Gwenaëlle (que tout-le-monde appelle Guéna), son cher époux Stéphane et leurs deux enfants.

DSC02963b

Ils passent là quelques jours de vacances dans un maset qui fait partie d’un petit ensemble d’autres dispersés dans une garrigue immense, avec une grande piscine et quelques installations communes pour les heureux locataires des lieux. Le courant est tout de suite passé entre Enzo, Antoine et Cyprien, ainsi qu’entre Guéna, Stéphane et moi. Et je ne vous parle même pas du bonheur partagé par Anti, Guéna et Stéphane qui ne s’étaient pas revus depuis plus de dix ans (la dernière fois qu’ils ont vu Gwlad, elle était bébé).

DSC02984b

Après un délicieux barbecue au bord de la piscine, nous sommes tous allés à la rivière, au fond d’une gorge. J’ai dû faire un petit crochet par un patelin situé à une quinzaine de kilomètres pour refaire le plein – j’arrivais à la limite de la réserve – avant de les retrouver tous sur la plage de galets dans un décor superbe.

DSC02965b

Un bouc et quatre chèvres prenaient le frais sur la rive en face. Enzo et ses deux copains nous ont fait des démonstrations de saut depuis un gros rocher, c’était la première fois que je voyais mon petit sauter de si haut.

DSC02972b

Quant à nous, les grands, on s’est tous assis dans l’eau pour bavarder, c’était parfait. On est reparti à 20h passées, non sans nous dire qu’il faudrait qu’on se revoie dès que possible. Ce sera peut-être samedi à midi, chez nous cette fois.

Très belle journée à vous

3 Replies to “Plouf au clap”

  1. lulubozo

    Je connais bien les lieux et ce jour là, j’étais sur place. Je visitais la grotte de la Salamandre ouverte depuis peu au public.
    Magnifique surtout en cette période de canicule ou on apprécie à la fois la beauté des lieux et la fraîcheur. Il y a même la possibilité de descendre dans la grotte en rappel ( sécurisé ) afin de se mettre dans l’ambiance des découvreurs. ( ce n’est que le prix qui fait réfléchir), je pense aussi qu’il faut une certaine condition physique.
    Pour vous de ce côté là, pas de problèmes avec votre entrainement intensif en course à pied sous la direction d’un spécialiste.

  2. Anna Galore Post author

    En effet,nous sommes passés devant l’entrée de la grotte de la Salamandre.

    Pour la descente en rappel, merci mais non ! Courir est une chose, faire du rappel en est une autre 😉

  3. anti

    Je connais bien les lieux et ce jour là, j’étais sur place. Je visitais la grotte de la Salamandre ouverte depuis peu au public.

    Oh ben c’est rigolo ça !

    Comme Anna le raconte, nous avons passé une très, très belle journée. Je suis vraiment contente d’avoir revu ma Guénaouelle accompagnée de sa sympathique tribu ! Vivement la prochaine !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.