Horia et Lavinia

Nous recevons ces jours-ci beaucoup de visiteurs en couch surfing. Je vous ai déjà parlé du couple de Grand-Bretons il y a quelques jours. Avant-hier, c’était une dame belge qui avait besoin de faire étape à Nîmes pour la nuit et hier, deux Roumains adorables, Horia et Lavinia.

couch surfing,rencontre

Attention, ce couple n’en est pas un. Ils sont frère et sœur. Horia fait ses études dans les télécoms, il travaille à Bucarest. Sa soeur Lavinia est partie étudier au Danemark et ils se retrouvent à chaque fois qu’ils le peuvent pendant leurs vacances. Il y a une très belle complicité entre eux, ce qui n’est pas toujours le cas entre frère et sœur. Ils s’expriment d’une voix douce. Elle parle assez bien français et aussi trois ou quatre autres langues. Lui préfère s’en tenir à l’anglais.

Ils nous ont amené plein de fromage – pourtant ils n’étaient pas au courant de mon traitement – et de quoi bricoler un petit plat roumain tout simple, à base de tomates et d’œufs.

couch surfing,rencontre

On râpe les tomates pour en récupérer le jus, que l’on fait revenir à la poêle pour lui faire perdre en gros la moitié de son eau. On ajoute ensuite les œufs, comme pour des œufs sur le plat, sauf qu’en cours de cuissons, on mélange les blancs et le coulis en laissant les jaunes intacts.

La soirée était d’une convivialité chaleureuse parfaite. Le repas s’est déroulé à la roumaine : apéro accompagné de fromages, plat principal, dessert (une salade de fruits) et thé.

Ah oui, le thé… Dans l’après-midi, Anti était à Sète pour assister à une conférence de Jean-Gabriel qui, profitant d’être dans la région, lui avait apporté sa nouvelle commande de thé passée quelques jours auparavant. Vers 16h30, elle a profité d’être sur place pour appeler Colors et lui proposer de prendre un café et c’était un moment fort sympathique.

couch surfing,rencontre

On a parlé avec Horia et Lavinia de chats, de Roms, de corrida, de couch surfing, de bouddhisme, de leurs études, de livres, de thé, de voisins et de la maison d’à côté (ceux d’entre vous qui la connaissent comprendront).

Ce matin, ils partent en bus pour visiter le pont du Gard et ce soir, ils prennent un train pour Genève avant de rentrer ensuite vers leur pays après un peu plus d’une semaine en France. Entre les deux, ils devraient repasser par la maison et s’ils n’y arrivent pas trop tard, ils se joindront au barbecue qu’on a prévu de faire en famille.

Très belle journée à vous

6 Replies to “Horia et Lavinia”

  1. valentine Post author

    J’adore votre journée et les échanges de savoirs culinaires. Ces oeufs à la tomate sont très apétissants.

    Toujours à vendre la maison d’àcôté?

  2. Anna Galore Post author

    Horia et Lativia ont beaucoup aimé le pont du Gard. Malheureusement, ils ont loupé le barbecue à cause du bus qu’ils devaient prendre pour rentrer et qui n’est jamais arrivé. Du coup, ils sont revenus en stop mais seulement vers 16h30. Ils n’ont eu que le temps de reprendre leurs sacs et de filer à la gare. Si on va un jour en Roumanie (ce qui fait partie de nos envies), on leur fera sûrement signe !

  3. laetitia Post author

    Bonjour,
    je découvre votre blog ce soir!
    J’aime beaucoup vos messages. Et puis je connais bien la région!!!
    J’avais déjà entendu parler du couchsurfing, mais n’avez vous eu jamais de mauvaise surprise??? je serais interressée…

    Bonne soiree

  4. Anna Galore Post author

    Bonsoir Laetitia,

    Très sympa les thèmes traités par votre blog.

    Pour répondre à votre question, non, nous n’avons jamais eu de mauvaise surprise avec les couchsurfers que nous avons reçus chez nous. Même s’il est arrivé (une seule fois) qu’on tombe sur quelqu’un de moins intéressant que d’autres, c’est à chaque fois un régal de faire ces rencontres qui ne se seraient jamais produites autrement et de passer ensemble de bons moments dans un esprit de partage et de simplicité.

    Vous pouvez retrouver nos rencontres préférées en cliquant sur le tag « couch surfing » à la fin de ma note.

  5. anti Post author

    Eh oui, encore une belle rencontre que celle-ci. Horia et sa soeur Lavinia sont vraiment des personnes adorables, sympathiques, avec qui nous avons eu de riches échanges. La prochaine promet d’être sympathique aussi. Cette fois, j’ai testé une autre manière de faire. En effet, certains couchsurfeurs peuvent faire une demande générale sur une ville ou une région. Alors que d’habitude nous répondons à celles et ceux qui nous font une demander directe, là, j’ai proposé l’hospitalité à un Québecois qui fait un voyage en France à vélo. On verra. En tout cas, j’adore l’idée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.