Rome en quatre jours – 4 : Panthéon

Le Panthéon de Rome est certainement l’un des édifices les plus impressionnants qui soient, dans une ville qui pourtant n’en manque pas. Ce qui le rend si extraordinaire, c’est qu’il a été construit il y a 2100 ans. Ravagé par des incendies, il a été entièrement rebâti au IIe siècle de notre ère et depuis, il n’a plus bougé. C’est le plus grand monument romain à nous être parvenu intact, du fait de son utilisation ininterrompue depuis sa création et de sa perfection structurelle.

rome

Il était au départ dédié à tous les dieux (en grec : « pan theon »), puis a été reconverti en église au VIIe siècle et plus récemment, est devenu la tombe des très grands personnages de l’histoire de l’Italie, parmi lesquels Victor Emmanuel II, Raphaël, Umberto 1er et son épouse la reine Margherita (très aimée, au point de donner son nom à la fameuse pizza composée de tomate, mozarella et basilic pour représenter les couleurs du drapeau de l’Italie).

Sa coupole est la plus grande de toute l’Antiquité et la plus grande du monde à être construite en briques. Cela fait dix-huit siècles qu’elle est là et absolument aucun défaut de structure n’a été observé à ce jour. Elle forme une demi-sphère parfaite de 43,3 mètres de diamètre et autant de haut. Si la sphère entière avait été construite, sa base serait exactement au niveau du sol de l’édifice.

rome

Un oculus de près de 9 mètres de diamètre se trouve à son sommet, à ciel ouvert. Le soleil projette à travers lui ses rayons en tournant en rond autour du mur cylindrique qui porte la coupole. Cette dernière est garnie de caissons rectangulaires, dont les moulures sont légèrement décalées vers le haut pour que l’observateur qui se trouve au sol ait une impression de rayons rectilignes partant de l’oculus, comme un soleil.

Ce bâtiment incroyable a inspiré un très grand nombre d’autres à partir de la Renaissance un peu partout autour du monde, dont le Panthéon de Paris, mais aussi des bibliothèques et des églises, la plus célèbre étant la basilique Saint-Pierre au Vatican.

Tout près du Panthéon se trouve la place Navona, aux proportions très particulières puisqu’elle a été construite sur les ruines du stade de Domitien, en en conservant la forme exacte. Les immeubles ont été bâtis là où se trouvaient les gradins.

rome

On peut y admirer l’un des chefs d’œuvre du sculpteur Bernini, la fontaine des Quatre Fleuves. Je reparlerai de Bernini dans une prochaine note sur ces quatre jours à Rome, celle consacrée à la Villa Borghese.

Très belle journée à vous

3 Replies to “Rome en quatre jours – 4 : Panthéon”

  1. Anna Galore Post author

    Lorsque j’aurai mis en ligne toutes mes notes sur « Rome en quatre jours », j’en ferai une version en un seul volume que je mettrai en téléchargement gratuit sur mon site. Ce sera complété par quelques infos pratiques et un plan de Rome avec les différents sites qu’on a visités.

    Le but n’est pas de concurrencer les guides – n’importe quel bon guide contient bien plus d’infos – mais simplement de proposer à qui le voudra des idées de balades basées sur celles que nous avons faites.

  2. valentine Post author

    C’est une excellente idée! J’ai adoré la place Navona, le soir, pour l’ambiance et sa magnifique fontaine et ….sa fameuse gelateria 😉

  3. anti Post author

    Je crois que le panthéon est le monument qui m’a le plus impressionnée. Que de majesté ! Quelle architecture ! Quelle ambiance ! Magnifique et sobre à la fois. Intemporel, costaud, lumineux…

    « j’en ferai une version en un seul volume que je mettrai en téléchargement gratuit sur mon site »

    Excellente idée que voilà. Anna Galore, le retour !!! Ta dam !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.