Sachons reconnaître le début du printemps

DSCN8394b.jpg

Vous l’avez sûrement constaté par vous-mêmes, le printemps semble avoir pris un petit peu d’avance sur la date officielle. En fait, chez nous, l’été s’est étiré jusqu’en octobre, l’automne jusqu’à fin janvier, puis on a eu deux semaines d’hiver intense début février et ensuite, on est passé directement au printemps du jour au lendemain, les températures basculant en 24 heures de -5 à +15°C. C’est dire si ça s’est mis à piailler à cui mieux mieux dans les branchages.

Mais, me direz-vous – et si vous ne me le dites pas, on fera comme si vous me l’avez dit – à quoi peut-on affirmer que le printemps est vraiment là ? Excellente question et je vous remercie de me l’avoir posée. Observons, non pas les grenouilles sur leur petite échelle qu’elles n’osent même plus monter tellement il fait sec depuis des mois, mais nos chats.

DSCN8658b.jpg

Comme des petits oisillons sur le point de naître, on sent chez eux un besoin irrépressible de sortir de leur coquille hivernale.

Si, si. Bon, là, avec Paloma, c’est juste avant. On distingue bien la position en œuf. C’est parce qu’elle est encore endormie. Mais dès qu’elle sera réveillée, elle va jaillir tel un diablotin de sa boîte.

Attendez, vous allez voir. Paloma ? PaloOOoomaaa ? Ah celle-là, j’vous jure, quand elle écrase, elle fait pas semblant. Bref…

DSCN8667b.jpg

Qu’à cela ne tienne. Il en faut plus pour m’arrêter en plein exposé. On est pro ou on ne l’est pas. Et moi je le suis, et toc. Non mais, attends, l’autre. Où en étais-je ? Ah oui. Trois quatre.

Prenons un autre exemple.

N’avez-vous pas, à l’instar de Che, une envie viscérale de sortir le bout de votre nez pour humer la douceur retrouvée de l’air dans les premiers rayons de soleil dès l’aube ? Hein, dites ? Franchement ?

DSCN8666b.jpg

Ne sentez-vous pas comme un besoin de vous étirer langoureusement pour mieux profiter de la caresse sensuelle du soleil sur votre corps félin ?

Voire même, ne nous le cachons pas, votre corps velu. Certes. Mais c’est vrai qu’en hiver, on a parfois un peu tendance à se laisser aller, de ce côté-là. Alors, si comme Mirou, ça a beaucoup poussé pendant la saison froide, maintenant que les beaux jours reviennent et que les peaux s’exposent, il est peut-être temps d’aller faire un tour chez votre esthéticienne. C’était notre conseil-bonus.

DSCN8668b.jpg

Et quand vient la fin du jour, au lieu de se terrer au coin du feu, renouez avec le plaisir de vous retrouver entre amis sur une terrasse éclairée par le soleil couchant pour vous raconter vos journées et vos dernières blagues apprises au bureau.

Voilà, j’espère que tout-le-monde a bien suivi.

Ah ? Je vois que certaines sont même déjà passées à l’action, en tirant avec beaucoup d’à-propos toutes les conséquences de mon petit exposé. Et encore… Là, ce n’est que le printemps. Alors, quand ce sera l’été…

DSCN8484b.jpg

Très belle journée à vous

4 Replies to “Sachons reconnaître le début du printemps”

  1. anti Post author

    Mdrrr ; en te lisant j’ai l’impression d’entendre Pierre Desproges ! Et tes photos sont sublimes, as usual ; elles illustrent à la perfection ce journal des chats…

  2. Anna Galore Post author

    J’avoue que j’ai « entendu » comment Desproges aurait raconté cette petite histoire lorsque je l’ai écrite. Disons que c’est un hommage à cet humoriste hors du commun.

  3. Baliramas Post author

    Chat chest magnifique 🙂 Et merci pour nos (mon) corps félins (ou velus, je ne sais plus). Bonjour à tousses (contraction habituelle de toutes et tous) et un bisou particulier à Anna et Anti

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.