Le web est né en France (sans rire)

S’il est difficile de dire qui a inventé Internet – une évolution plus qu’une invention puisque le réseau mondial a résulté de la fusion entre un réseau américain nommé Arpanet et un réseau européen nommé Earn – il est beaucoup plus simple de nommer l’inventeur du web. Aujourd’hui, on emploie indifféremment les mots internet et web comme s’ils étaient équivalents et, de fait, ils le sont devenus. Mais il y a à peine un peu plus d’une vingtaine d’années, rien qu’envoyer un message d’un endroit à un autre demandait de solides compétences en informatique et les sites web tels qu’on les connait aujourd’hui n’existaient pas.

Tim_Berners-Lee.jpgC’est un chercheur anglais du CERN (Centre Européen pour la Recherche Nucléaire) nommé Tim Berners-Lee qui a eu l’idée géniale en 1989 de combiner un hypertexte (c’est à dire un texte avec des liens) avec les protocoles d’échanges d’information très techniques qui étaient alors utilisés sur Internet. Il imagine en 1990 les trois principales technologies qui ont fait le web : les adresses web telles qu’on les connait aujourd’hui, le protocole qui permet de transférer des hypertextes (Hyper Text Transfer Protocol, le « http » qu’on trouve en tête de chaque adresse de site web) et le premier langage qui permet de créer des sites web, le HTML (Hypertext Markup Language).

Il développe aussi le premier navigateur web dénommé WorldWideWeb (« la toile d’araignée mondiale », d’où vient le fameux « www » qui se trouve au début de la plupart des adresses de sites web). A partir de là, n’importe quel particulier sans aucune compétence particulière va savoir naviguer d’un site à un autre rien qu’avec une souris. Et grâce à cet habillage qui rend tout très simple, l’internet va devenir presque du jour au lendemain le plus puissant et le plus banal des outils de communication et de partage d’informations.

Le CERN est un immense centre de recherche situé principalement en Suisse mais dont certaines parties débordent sur le territoire français. C’est le cas du bâtiment 31 où travaillait Tim Berners-Lee. Certes, l’unique porte d’entrée se trouvait en Suisse. Mais son bureau était, à quelques mètres près, de l’autre côté de la frontière sur le sol français. Dès lors, même si la plaque commémorative de la naissance du World Wide Web est située côté suisse, Tim Berners-Lee se fait un plaisir facétieux à confirmer qu’il a bien eu son idée (géographiquement) en France.

Et c’est ainsi que le web a été inventé par un Anglais, dans un centre de recherche suisse, mais sur le sol français.

Très belle journée à vous

Photo : Tim Berners-Lee, l’inventeur du web (Wikipedia)

2 Replies to “Le web est né en France (sans rire)”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.