Parle, écris, décris-toi…

P5220116.JPG

Coup de cœur encore pour le blog d’eMmA sur lequel j’ai découvert un magnifique texte de Gabriel García Márquez extrait de sa lettre d’adieu envoyée à ses amis quand il s’est retiré de la vie publique pour raisons de santé…

[Edit : en fait, seule la dernière phrase de ce texte (Personne ne se souviendra de toi pour tes pensées secrètes…) est de Gabriel García Márquez. Les autres qui l’ornent sont d’eMmA.]

Parle,
écris, décris-toi,
peins, dépeins ta vie,
chante, enchante-nous,
rêve tout haut, rêve tout bas,
exprime-toi comme tu veux, comme tu peux,
souris avec les yeux, avec ton coeur et toutes tes dents,
danse seul, en pas de deux, ou sur la piste de danse,
et quand tu aimes, n’oublie pas de le dire,
et crie s’il le faut, mais seulement si tu penses qu’il le faut vraiment, parce que
Personne ne se souviendra de toi pour tes pensées secrètes…

Gabriel García Márquez

Magnifique n’est-ce pas ? Et ce n’est pas fini ! Car à la suite de ce texte, vous pourrez voir La coccinelle de Paname, un des splendides collage de notre conteuse favorite et surtout lire un de ses poèmes haut en couleur intitulé Cocktail.

Vite ! Vite ! C’est par ici –> Aller chez eMmA et découvrir tout ça !

anti

11 Replies to “Parle, écris, décris-toi…”

  1. valentine

    Magnifique texte, tellement juste et vrai……..et un cocktail pétillant tout comme notre Emma! Du ciel bleu au milieu d’un jeudi de grisaille, merci les filles 🙂

  2. Netsah

    Netsah, 28 ans, 1m80, cheveux bruns, silhouette plutôt banale.

    Ma vie, comme tout le monde, est une succession de blessures dont les cicatrices m’aident à avancer.
    Je veux bien vous la chanter mais les animaux curieux cachés derrière leurs écrans ne m’entendront pas.

    Mon rêve le plus cher serait d’arrêter de rêver, car le rêve n’est qu’une illusion décevante, seuls les cauchemars me rassurent.

    ^.^ = sourire avec les yeux
    ❤▥❤ = sourire avec le cœur et toutes mes dents

    Danser seul c’est un peu comme vivre non ?

    Je t’aime, Je l’aime, Je nous aime, Je vous aime.

    AAAAAAAAAAAAAAAAAAH !!!

    Netsah Onión y Croutón

    P.S: j’aime beaucoup le poème d’eMmA

  3. eMmA

    Euh…. Je suis allée très vite ce matin pour écrire ma note et je me rends compte qu’elle peut prêter à confusion (les guillemets précédant et terminant la citation n’étaient peut-être pas assez mis en évidence).

    Garcia Marquez est un divin écrivain et je lui ai emprunté uniquement la merveilleuse phrase,

    « Personne ne se souviendra de toi pour tes pensées secrètes… »

    Le reste du texte qui précédait cette phrase n’est qu’un petit texte à moi, comme le cocktail maison.

    Ben c’est Netsah qui va être content !

    Merci à tous pour vos douces paroles, j’en suis tout émue et vraiment étonnée.

    Merci les girls de me mettre à nouveau à l’honneur dans votre superbe blog.

    eMmA

  4. anti

    « Le reste du texte qui précédait cette phrase n’est qu’un petit texte à moi, comme le cocktail maison. »

    Mdrrrr ! Comme quoi, je me suis ramassée en beauté 😉 Bravo à toi, auteure de ces mots si beaux.

    anti

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.