L'eau de là

poissons3.jpg

L’océan, c’est le creuset primordial d’où nous venons tous, nous, toutes les formes de vie, animales et végétales, du plus modeste micro-organisme monocellulaire au plus complexe de tous les êtres vivants.

Est-ce réellement l’Homme qui peut se targuer de mériter ce dernier titre ? Personne ne peut le dire. Pourquoi ? Parce que, si on connait à peu près tout ce qui vit à la surface du sol, on est certain de quasiment tout ignorer de ce qui vit sous la surface des eaux.

poissons7.jpgDepuis 100 000 ans qu’il arpente les terres de sa planète, l’être humain en a exploré toutes les régions émergées et rencontré la plupart des autres espèces vivantes. Certes, il continue à en découvrir tous les jours, mais aucune qui ne risque de lui ravir la première place dans un avenir prévisible. Il est l’incontestable sommet du Vivant, le prédateur suprême, capable du pire comme du meilleur au sein du biotope qu’il domine.

Mais ce territoire n’est rien comparé à celui que les mers du globe recouvrent. On en sait plus sur la Lune, scrutée depuis des siècles et même parcourue par l’Homme, que sur le monde sous-marin, dont on n’a exploré qu’une fine pellicule aux abords des côtes et quelques centaines de mètres carrés en tout, dispersés sur 350 millions de kilomètres carrés, jusqu’à des profondeurs de près de 11 kilomètres.

IMGP1220.JPGNous ne sommes que des visiteurs fragiles aux capacités d’exploration limitées dans ce monde immense, d’où nous sommes pourtant issus. Notre gestation dans l’utérus nous rappelle que nous avons tous été des êtres aquatiques avant de basculer du côté de l’air.

Hier, nous avons enfin vu Océans. Vision du paradis perdu dont nous avons été chassés au début des temps.

Retour aux origines, vers l’eau commencement. Je te salue, frère poisson.

Très belle journée à vous

D’autres photos de plongée dans l’album Au fond du bleu

5 Replies to “L'eau de là”

  1. Netsah Post author

    ça me rappelle le commentaire d’un océanologue reconverti en ufologue, qui disait que ce lui, il n’y avait peut-être pas d’extra-terrestres mais certainement des intra-terrestres. Il entendait par là, non pas des êtres qui vivent sous la croûte terrestre, mais sous les océans, depuis des millénaires. Théorie intéressante et laissant rêveur…
    Pour ceux qui lisent des comics, je conseille Fathom de Michael Turner à ce sujet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.