Sur mon épaule

baiser klimt.jpgQuand elle s’est coincée la mâchoire en pleine action tellement elle y allait de bon cœur, ça a été le signe qu’elle décompressait enfin. Non, bande d’obsédés textuels, ce n’est pas ce que vous croyez. Si sa bouche est restée figée dans une grimace comme seule elle sait les faire, c’était à force de rire. Je ne sais plus trop ce que j’ai pu lui dire pour la mettre dans cet état mais, du coup, j’étais aussi hilare qu’elle.

Parce que, voyez-vous, quand j’ai retrouvé notre joyeuse maison en fin d’après-midi, elle venait tout juste de faire un petit break mais elle a replongé aussitôt dans sa peau d’éditrice déjà surchargée et m’a montré en détails la maquette de sa première commande potentielle, sur laquelle nous avons passé une bonne demi-heure. Eh oui, ça démarre très fort, les Editions du Puits de Roulle. Déjà une demande de devis et une qui nous a fait drôlement plaisir. J’espère autant qu’Anti qu’elle se concrétisera car le projet est beau à faire fondre – mais chut, je n’en dirai pas plus tant qu’Anti ne vous en fera part elle-même en détails, c’est à dire une fois que ce sera vraiment signé.

Nous parlons beaucoup ces derniers jours – et encore plus depuis le lancement officiel de lundi – de cet état d’esprit particulier qui habite le créateur d’entreprise pendant toute la phase où les choses se mettent en place, les obstacles se dressent puis s’effacent, l’idée devient réalisation concrète et le tout décolle enfin. Une période où il n’existe aucun horaire de travail parce que toutes les pensées ou presque sont centrées sur ça. Un état que je connais bien pour l’avoir vécu quand j’ai créé aussi ma boîte, il y a une peu plus de quatre ans. Cette expérience me permet d’aider Anti sur certains aspects mais surtout, beaucoup plus important, fait que je comprends ce qu’elle vit mieux que personne et cela renforce encore plus notre complicité fusionnelle.

Alors, quand je lui rappelle de temps en temps de penser à faire un break, je sais que je n’y parviens vraiment que quand je la sors totalement de son boulot en la faisant rire à s’en coincer la mâchoire. Là, ça y est, elle débranche.

Hier, ça s’est terminé de façon vraiment adorable. Le fou-rire, c’était pendant qu’on mangeait, installés tous les quatre devant un film coréen loufoque mais remarquablement filmé. Au moment du dessert, elle s’est assise à côté de moi et quelques minutes plus tard, elle dormait à poings fermés, totalement lessivée, appuyée contre moi.

Il s’est passé d’autres jolis moments hier soir – deux d’entre vous qui me faisaient savoir le plaisir qu’elles avaient pris à lire J’ai treize envies, Sylvia en le racontant à Anti au téléphone et Valentine en me l’écrivant dans un mail délicieux (merci très fort à vous deux). Mais de cela, je reparlerai une autre fois. Pour le moment, je vais rester sur ce moment d’éternité pendant lequel Anti s’est endormie sur mon épaule.

Très belle journée à vous

8 Replies to “Sur mon épaule”

  1. anti Post author

    Mmmm… Anna ? Je t’aime ! Et Klimt en plus… très bon choix.

    Et là, pas vraiment le temps d’épiloguer hein ! Allez ! Zou ! En piste !

    « Et, petit clin d’oeil du jour, allez faire un tour sur la page d’accueil de google 😉 »

    Ah ! Vraiment ! Ils nous piquent tout ! lol

    anti, et quand je lisais, l’oiseau était là, posé sur mon épaule.

  2. catherine Post author

    Adorables ! Je me le disais hier, et encore ce matin, ça fait plaisir de lire vos bonheurs… Merci de partager cela !

  3. ramses Post author

    Joies simples et bonheurs partagés, Klimt et « Une nuit sur son épaule » (superbe duo, Miss)… C’est mieux que le paracétamol pour oublier !

  4. Adele Riner Post author

    Tiens eMmA, on se retrouve chez Anna alors que vous venez de commenter mon nouveau blog… 😀
    C’est donc encore à Anna et Anti que je dois votre visite ?

  5. eMmA Post author

    Euh, Adele, j’en ai l’impression… Je ne savais pas qu’il s’agissait d’un « nouveau » blog. Il est super et j’adore Paris !

  6. anti Post author

    « Tiens eMmA, on se retrouve chez Anna alors que vous venez de commenter mon nouveau blog… 😀 »

    Ah mais bravo M’dame Adele ! Il a l’air passionnant ce nouveau blog que je n’ai fait que survoler !

    A découvrir donc pour celles et ceux qui comme moi seraient passés à côté de l’info ! Bouh ! Urban Trip Paris :

    http://urbantripparis.blogs-de-voyage.fr/

    anti

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.