L'honneur perdu de Vincent Courtillot

courtillot.jpgDans nos discussions, souvent animées mais toujours de bonne foi, de ces dernières semaines autour du réchauffement climatique, il a été fait mention à plusieurs reprises de Vincent Courtillot, un géophysicien au parcours prestigieux qui conteste l’activité humaine comme principale source de ce dérèglement.

Vincent Courtillot s’appuie en particulier sur les prises de position de Fred Singer, présenté comme un scientifique climato-sceptique alors même qu’il a fait partie du GIEC et, à ce titre, co-détenteur du prix Nobel de la Paix 2007 attribué au GIEC et à Al Gore.

Une enquête de Contre-Info vient de révéler que :

1- Fred Singer n’a en rien contribué aux travaux du GIEC couronnés du prix Nobel de la Paix.
2- Il est depuis fort longtemps une figure centrale des lobbies des industries polluantes.

Dialogue entre Frédéric Taddéi et Vincent Courtillot (« Ce soir ou jamais », France 3, 3 décembre 2009)

Vincent Courtillot : Je voudrais, puisque j’ai la chance d’être le « climato-sceptique » de service, minoritaire, et que l’on ne nous entend pas beaucoup… je voudrais faire passer trois mots et trois messages et trois idées. Le premier mot, c’est démêler, le second mot c’est incertitude, le troisième mot c’est consensus. Démêler pourquoi ? C’est très difficile dans les débats comme celui que nous allons avoir ce soir, de démêler le débat scientifique du débat politique ou citoyen. Les deux sont également nobles. Quand on passe trop vite de l’un à l’autre sans avoir eu le temps d’exposer les arguments, c’est très difficile d’aller plus loin, on verra si on peut le faire ce soir. Le second mot, c’est incertitude. (S’adressant au climatologue Jean Jouzel) Le prix Nobel de la Paix – pas de Science – qu’a eu Jean Jouzel avec des centaines d’autres scientifiques, dont des climato-sceptiques ….

Frédéric Taddei : Et Al Gore…

Vincent Courtillot : Al Gore, mais aussi Fred Singer et quelques autres…

Fred Singer, l’un des chefs de file des climato-sceptiques américains, serait donc l’un des co-détenteurs du prix Nobel 2007 en tant que membre de GIEC ? Faux.

Et d’ailleurs, qui est vraiment Fred Singer, que Vincent Courtillot tient en si haute estime pour appuyer ses arguments ?

singer.jpgFred Singer est un lobbyiste de nombreuses industries polluantes ou toxiques aux Etats-Unis

Fred Singer a commencé sa carrière de lobbyiste au début des années 80 au profit de la secte Moon, qui continuera à l’aider régulièrement en lui offrant les colonnes du Washinton Times, propriété de la secte.

Il a œuvré pendant des années dans les campagnes de désinformations financées par les cigaretiers américains pour retarder l’adoption de lois anti-tabac, en remettant systématiquement en cause les résultats des études médicales établissant un lien entre tabagisme passif et cancer.

Le « Science and Environnement Policy Project » (SEPP), qu’il dirige, s’est également mobilisé dans les années 1990 pour nier la dangerosité de l’amiante, des pesticides, ou la réalité du trou de la couche d’ozone.

Il a, de plus, été financé par l’industrie du pétrole pour élaborer un plan d’action contre le Protocole de Kyoto, que l’on voit également dans le documentaire Enfumés.

leipzig_meteo-2.jpgEn 1995, le SEPP co-sponsorise avec l’European Academy for Environmental Affairs une conférence intitulée « controverse sur l’effet de serre » organisée à Leipzig. A cette occasion sera publiée la « Déclaration de Leipzig », présentée comme un appel émanant de scientifiques « concernés par les problèmes du climat et de l’atmosphère ». Ce texte, dirigé contre le protocole de Kyoto, affirme que « la plupart des scientifiques s’accordent sur le fait que ni les satellites d’observation ni les ballons sondes n’enregistrent de réchauffement de l’atmosphère. »

Un journaliste révèlera que « la plupart des scientifiques » signataires sont en fait de simples présentateurs météo de la télévision (en particulier de la Fox, la chaîne conservatrice), d’autres personnes sans aucune compétence en météorologie (un dentiste, un ingénieur du nucléaire, un médecin, etc.) et même des personnes qui ne savaient pas qu’elles étaient sur cette liste.

Bien d’autres actions de désinformation sont à l’actif de Fred Singer.

De très nombreux documents officiels sont reproduits à titre de preuves dans l’article suivant de Contre-Info : Fred Singer, lobbyiste professionnel.

Fred Singer n’a jamais participé aux travaux du GIEC sur le climat

Contrairement à ce qu’a dit Courtillot, Fred Singer n’a été impliqué en rien dans les travaux menant au rapport 2007 du GIEC, ni en tant qu’auteur, ni en tant que membre des comités de lecture, ni même en tant que scientifique. Sa seule apparition dans les archives du GIEC mentionne une participation au titre d’ « ONG », dans une liste dont la quasi-totalité des membres sont des entreprises, et où les secteurs du pétrole, du gaz, et du charbon sont largement représentés.

global-warming-drought-flood-fire.jpgVincent Courtillot dit-il des contre-vérités parce qu’il est manipulé ou manipulateur ?

Alors, quand Courtillot dit qu’il veut « démêler le débat scientifique du débat politique ou citoyen », il se fout du monde. Et quand il appuie la crédibilité scientifique de son analyse sur les déclarations d’un lobbyiste de l’industrie pétrolière et d’autres pollueurs, soit il se fourvoie, soit il en est l’allié délibéré.

Contre-Info conclut son article en ces termes : « Les implications nombreuses et répétées de Fred Singer et des réseaux auxquels il participe dans des opérations de manipulation et de désinformation, visant à retarder ou empêcher l’adoption de réglementations environnementales, sont non seulement incontestables mais aussi largement connues de la communauté scientifique des climatologues, et de quiconque se penchant sur ce sujet et ses controverses.

M. Courtillot est-il à ce point mal informé pour n’en avoir jamais eu vent ? Si c’est le cas, son peu d’empressement à vérifier la qualité des références qu’il met en avant ne plaide pas en faveur de sa rigueur intellectuelle. »

Dans tous les cas de figure, il se couvre de honte.

Note basée sur les trois articles de Contre-Info consacrés à ce sujet :
    Fred Singer, l’étrange référence de Vincent Courtillot et de Claude Allègre
    Fred Singer, lobbyiste professionnel
    Fred Singer, « Prix Nobel » ?

Photos : Vincent Courtillot (FR3), Fred Singer (web), réchauffement climatique (www.solarpowerwindenergy.org).

Les échanges sur le blog relatifs à Vincent Courtillot se trouvent à la suite de l’article Une vérité qui dérange

49 Replies to “L'honneur perdu de Vincent Courtillot”

  1. anti Post author

    Quelle bonne nouvelle ! Encore un ver de démasqué.

    J’ai l’impression de lire le scénario de « Thank you for Smoking ».

    Comme dit Al Gore : l’important pour ces gens là, c’est d’insérer le doute, de faire croire qu’il y a débat là où il n’y en a pas.

    Quelle bande de cons dangereux ! C’est fou ce que la cupidité peut faire faire.

    anti

  2. Anna Galore Post author

    Un nouvel exemple typique de désinformation est rapporté par 20 Minutes aujourd’hui.

    D’après Times Online (journal conservateur britannique), Al Gore a affirmé que «selon des études, le pôle Nord pourrait avoir perdu toute sa glace d’ici à 2015». De quoi faire se lever le sourcil de nombreux scientifiques, dont Wieslav Maslowski, l’auteur de l’étude, en personne, qui estime qu’Al Gore a «extrapolé».

    Problème, ce n’est pas ce qu’a dit Al Gore. Voici la citation exacte que le quotidien conservateur britannique ne donne que plus bas: «Certains modèles suggèrent au Dr Maslowski qu’il y a 75% de chance que la totalité de la banquise du pôle nord (ou calotte glacière, selon la manière de traduire), pendant les mois d’été, soit complètement vierge de glace d’ici cinq à sept ans».

    «Pendant les mois d’été.» Quatre petits mots qui font toute la différence, explique à 20minutes.fr Paul Mayewski, directeur du Climate Change Institute de l’université du Maine. Selon lui, Al Gore «parle ici de la banquise de l’océan arctique, épaisse de seulement quelques mètres, qui court en effet le risque de fondre totalement pendant l’été dans les prochaines années, et non pas dans quelques dizaines, comme on le pensait avant 2007».

    De nombreuses études, dont une de la Nasa, montre en effet une fonte record de la glace de l’océan arctique. Et de nombreux scientifiques, dont celui cité par Al Gore, estiment qu’un océan arctique complètement navigable en été est une sérieuse possibilité. Mais personne ne parle d’un scénario sorti d’un film catastrophe hollywoodien d’une fonte totale de la glace polaire.

    Sauf ceux qui veulent à tout prix décridibiliser ce qu’ils ne veulent pas entendre.

    http://www.20minutes.fr/article/371570/Sciences-Fonte-des-glaces-Al-Gore-exagere-t-il-les-chiffres-des-scientifiques.php

  3. Anna Galore Post author

    Juste pour compléter le profil de Vincent Courtillot, cette info trouvée dans Wikipedia :

    Ses recherches sont financées par Total et Schlumberger. Vous connaissez Total, peut-être moins Schlumberger. Cette entreprise pratique des forages et fournit l’infrastructure (ciments, puits, etc.) à l’industrie pétrolière. Elle publie une revue intitulée Oilfield Review (« Revue des champs pétrolifères ») qui « communique sur les avancées techniques dans la découverte et la production d’hydrocarbones à l’usage des professionnels du pétrole. »

    Bien entendu, Courtillot affirme que cela n’a aucun rapport avec le fait que ses travaux concluent en l’absence de lien entre l’industrie pétrolière et le réchauffement climatique.

    Ben voyons…

  4. NIcoletis Post author

    Quelle que soit la part des activités humaines dans le réchauffement climatique que personne n’ose plus nier,elle est la seule sur laquelle on peut agir.
    « De deux choses lune ( a dit Prévert)… l’autre c’est le soleil ! »
    Épictète: « occupons nous de… ce qui dépend de nous »
    Clodius

  5. Anna Galore Post author

    « De deux choses lune ( a dit Prévert)… l’autre c’est le soleil ! »

    Ca a longtemps été la signature d’Anti sur un certain forum… 😉

    Bon, sinon, c’est juste pour dire mais la note ci-dessus sur Vincent Courtillot sort en réponse numéro 1 quand on cherche « Vincent Courtillot » sur Google Blogsearch. Comme ça, personne ne peut la louper.

  6. ramses Post author

    J’avais vu entièrement cette émission de Frédéric Taddéi sur le réchauffement climatique, il y avait d’autres scientifiques sur le plateau, ainsi que Jean-Louis Borloo… Ils n’ont pas contredit nettement la thèse de Vincent Courtillot, qui ne nie pas le réchauffement, mais l’attribue au soleil… Une thèse qui, à mon avis, en vaut une autre, à tel point que Jean-Louis Borloo a conclu qu’il « préférait appliquer le principe de précaution »… Quand on est sûr de son fait, on a d’autres arguments… Ceci dit, les éléments de cette note ne me font pas exclure que Courtillot pourrait défendre le lobby pétrolier, qui attend effectivement que la banquise arctique fonde pour exploiter les ressources pétrolières du pôle Nord… En ce qui concerne le réchauffement proprement dit, on n’en a pas le sentiment en France en ce moment… Brrrrrr!

  7. Anna Galore Post author

    Cher Ramses,

    En ce qui concerne Jean-Louis Boorloo, il s’est expliqué sur cette façon de répondre aux climato-sceptiques lors d’une récente interview sur France 2. Il a un point de vue purement pragmatique : son but est de réussir à faire baisser au plus vite les émissions de gaz à effets de serre qu’il considère comme responsables du dérèglement climatique. Sa réponse aux climato-sceptiques est de leur dire : vous pouvez ne pas y croire mais si vous avez tort, vous faites courir à la Terre un danger énorme, alors qu’il n’y a que des avantages à les faire baisser (moins de pollution, au minimum). Donc, même si vous ne croyez pas à leur influence sur le climat, ne vous opposez pas à la réduction des gaz à effet de serre.

    Quant à la thèse du réchauffement dû au soleil, elle est démentie par les faits. Si le réchauffement de la Terre était dû aux cycles naturels du Soleil, alors TOUTES les planètes du système solaire seraient en train de se réchauffer, ce qui n’est pas le cas : certaines se réchauffent, d’autres se refroidissent.

    De plus, le soleil ne montre aucune tendance marquée dans un sens ou un autre depuis 30 ans. Pour celles des planètes qui se réchauffent, il y a des explications connues, que voici :

    – Le climat de Mars est contrôlé par la poussière et l’albedo, la planète ne montre aucun signe de réchauffement continu comme c’est le cas pour la Terre depuis 150 ans (voir les explications détaillées de Stein Sigurðsson, astrophysicien américain, dans cet article qui existe en français et en anglais : http://www.realclimate.org/index.php/archives/2005/10/global-warming-on-mars/ ).

    – Neptune a une orbite de 164 ans qui se trouve actuellement dans son « été » (qui dure 82 de nos années), donc se réchauffe de façon naturelle (la température passe de -223° en hiver à -214° en été).

    – Triton approche également de son orbite estivale la plus extrême, une situation qui se répète avec une fréquence de quelques siècles.

    – Jupiter connait une période où ses orages géants fusionnent, entrainant une incapacité de la planète à répartir plus uniformément sa température.

    – Les observations sur le réchauffement de Pluton sont au nombre de 2, séparées par 14 années, et ne permettent donc pas de tirer la moindre conclusion.

    – Toutes les autres planètes refroidissent.

    (lire par exemple l’article suivant : http://www.skepticalscience.com/global-warming-other-planets-solar-system.htm )

  8. ramses Post author

    Chère Anna,

    Je vais lire tes liens dès que je le pourrai, car cette question m’intéresse au plus haut point… Nous sommes en tous cas bien d’accord sur un point : la diminution des gaz à effet de serre ne peut qu’avoir un effet bénéfique sur la santé des Terriens… Pour le reste, comme dirait Bashung (Bleu Pétrole), j’ai des doutes…

  9. Grosnounours Post author

    Bonsoir,

    Comme je l’ai déjà il me semble évoqué, il y a selon moi des manipulations – si manipulation il y a – des deux côtés avec toujours les banques au bout de la ficelle.
    Que M.Courtillot ( un sceptique ) soit manipulé, c’est possible.
    De même, nous pouvons dire que M.Pachauri est peut être manipulé, c’est possible ( voir http://fr.wikipedia.org/wiki/Rajendra_Kumar_Pachauri et http://fr.wikipedia.org/wiki/Indian_Oil_Corporation ).
    Par ailleurs, je ne crois pas que nos braves financiers soient des idiots : Ils savent que les energies fossies ne dureront pas tout le temps, donc ils investissent aussi dans les « energies vertes », et faute d’alternative immédiate, ils ont tout intérêt à soutenir la thèse du réchaufement climatique d’origine anthropique, pour qu’on fasse un beau petit traité a Copenhague qui établisse de biens juteux droits a polluer (crédits carbones) pour spéculer; droits à polluer qui vont défavoriser les plus démunis de la planête ( on installera les industries les plus crades dans les pays sous développés, et accessoirement on transportera un peu plus de produits ce qui engendrera une pollution supplémentaire – cherchez l’erreur -)
    Quand au GIEC, il a été publié dernièrement ici : http://www.lepoint2.com/sons/pdf/rapport-climat-giec-2007.pdf , la traduction du chapitre 6, allez consulter la page 84, et lisez le point N° 7 « Remarques finales et incertitudes majeures » ( c’est pas long une page ). Le résumé à l’attention des décideurs ne fait pas mentions de ces incertitudes, et surtout pas les médias. En tout cas pour moi, cette seule page, me laisse à penser qu’on est loin de savoir comment a fonctionné notre climat dans le passé, et qu’on est à fortiori encore plus loin de savoir comment il évoluera dans l’avenir.

    Jean ( Grosnounours en rechute -mais bon on lui fait des croches-pieds 😉 )

  10. Anna Galore Post author

    « De même, nous pouvons dire que M.Pachauri est peut être manipulé, c’est possible  »

    Tu veux dire qu’il est manipulé par le lobby du pétrole pour clamer partout qu’il faut réduire l’utilisation du pétrole ? C’est vraiment très… euh… original comme raisonnement.

    « Remarques finales et incertitudes majeures »

    Oui, c’est le propre des scientifiques honnêtes de signaler les points sur lesquels ils doutent. Par contre, ceux qui ont une attitude de désinformation, eux, ne doutent de rien, ils affirment que le CO2 c’est la vie, que les pesticides permettent d’avoir une Terre plus propre, que les aérosols n’ont aucun lien avec le trou dans la couche d’ozone, que le tabac ne provoque pas de cancer et que le climat ne dépend que du soleil (je ne fais que reprendre les affirmations de Fred Singer, voir l’article dont j’ai mis le lien dans ma note).

    « Une idée fausse, mais claire et précise, aura toujours plus de puissance dans le monde qu’une idée vraie mais complexe. » Alexis de Tocqueville

  11. Grosnounours Post author

    Ta citation est un peu réductrice de mon raisonnement. Je dis la ou il y a de l’argent à faire les banquiers ne sont pas loin. Mr Pachauri a dépendu du lobby pétrolier ( il en dépends peut-être encore, ou y-a-il gardé des liens ) qui dépend des financiers, aujourd’hui il fait partie du lobby « vert » soutenu par les financiers. Qu’il soit soutenu par le lobby pétrolier ou le lobby « vert », les financiers sont derrière.

    Ne parlons pas de M.Jouzel qui est au dessus de tout soupçon, en tant que directeur du CEA ( principal actionnaire d’Areva -voir wikipedia- ), n’a aucun interêt à soutenir le l’hypothèse du RCA, alors même que son employeur a tout interet à le faire pour vendre un peu de nucléaire.

    Quand a M. Borloo, personnage sympathique au demeurant, qu’il me pardonne ce qui va suivre ( il n’est pas le premier ministre -ou gouvernant a agir de la sorte ) :
    J’habite en milieu rural, loin de toute grande ville. Mon plus proche voisin travaille à la DDE que M. Borloo a réorganisée. Mon voisin, donc, travaille aux permis de construire, avant la réorganisation, il travaillait dans le chef lieu de canton à côté à 7km. Il a une maison et une femme qui travaille à la maison de retraite du même chef lieu de canton. Et bien tous les gens des bureaux de la DDE de ce chef lieu de canton et y’en a au moins 6 ou 7 parce qu’il y a plein de services à la DDE, ont été centralisés dans les préfectures ou sous préfectures du département. Tous ces gens ou presque etaient dans des situations similaires à mon voisin, bilan, aujourd’hui, mêmes s’ils font du covoiturage, ils font au minimum 50x2x3 ( entre les sous prefectures et la prefecture =300 km par jour en voiture au lieu de 15X2X6 (en supposant qu’ils rentraient tous le midi à la maison= 180 km par jour. Tout ça sans compter que les gens qui doivent faire traiter leurs dossiers de permis de construire sont dans la même situation. Bilan de l’opération, au mieux, l’impact carbonne lié à cette administration a été multiplié par 5/3.
    On pourrait faire le même calcul pour la justice ou autres joyeusetés du genre.
    Mais l’important pour M.Borloo comme il le dit, c’est de « … réussir à faire baisser au plus vite les émissions de gaz à effets de serre qu’il considère comme responsables du dérèglement climatique… », ou pas

    Grosnounours ( gravement malade )

  12. Anna Galore Post author

    « Je dis la ou il y a de l’argent à faire les banquiers ne sont pas loin »

    Nous avons déjà parlé de cet aspect et je te redis ce que j’en pense : oui, c’est absolument vrai et c’est normal. Sans financement, rien ne se fera, dans aucune direction. De ce fait, les banquiers sont neutres par rapport à ce qui se discute en ce moment. Ils financeront ce qui marche, sans aucun état d’âme.

    Mettre Courtillot et Pachauri dans le même panier, c’est très carricatural :

    – Courtillot est un scientifique financé par l’industrie du pétrole qui déclare que l’industrie du pétrole n’a pas d’effet négatif sur le dérèglement climatique.
    – Pachauri est un scientifique qui a été financé par l’industrie du pétrole et qui déclare que l’industrie du pétrole a un effet négatif majeur sur le dérèglement climatique.

    Lequel est le plus probablement à la botte de ses bailleurs de fonds et lequel est le plus probablement celui qui s’exprime en toute liberté ?

    [Pachauri] « en dépends peut-être encore, ou y-a-il gardé des liens  »

    Si tel est le cas (ce que j’ignore), son honnêteté intellectuelle et sa probité sont d’autant plus démontrées. A l’inverse de celle de Courtillot.

    « Ne parlons pas de M.Jouzel qui est au dessus de tout soupçon, en tant que directeur du CEA  »

    En effet, il peut s’exprimer en toute liberté sur les gaz à effet de serre puisque (1) le nucléaire n’en produit pas (ses dangers sont ailleurs) et (2) quoi qu’il puisse sortir de Copenhague et des sommets suivants, cela ne changera rien au fait que le nucléaire restera encore longtemps la source très largement majoritaire d’énergie en France

    (tu n’imagines quand même pas que le CEA tremblerait si aucun accord de réduction des GES n’intervenait dans les prochaines années, parce qu’on se remettrait à produire de l’électricité avec du pétrole ? Si ?)

    Quant à l’anecdote que tu racontes sur Boorloo, je ne pense pas qu’elle soit de taille à remettre en question ni son engagement ni la situation de la planète. Des incohérences mineures, il y en aura toujours. Il se passera des décennies (au mieux) avant que TOUT ne devienne aussi rationnel que possible en la matière.

  13. PGIRAULT Post author

    A Anna G.,

    Je découvre votre blog sur lequel je ne viendrai pas apporter mon point de vue « sceptique », cela me semble inutile vu la pression « réchauffiste » qui y règne ! 😉

    Je voulais simplement vous signaler qu’effectivement sans CO2 il n’y aurait pas de vie (plus de photo synthèse), on peut donc affirmer, en étant certes un peu provocateur, que le Co2 est (un élément essentiel de) la vie !

    Il faut le rencontrer à des concentrations bien supérieures à celles présentes dans l’atmosphère pour apprécier sa toxicité :

    « L’air contient aujourd’hui environ 0,04 % de CO2. À partir d’une certaine concentration dans l’air, ce gaz s’avère dangereux voire mortel. La valeur limite d’exposition est de 3 % sur une durée de 15 minutes. Cette valeur ne doit jamais être dépassée. Au-delà, les effets sur la santé sont d’autant plus graves que la teneur en CO2 augmente. Ainsi, à 2 % de CO2 dans l’air, l’amplitude respiratoire augmente. À 4 %, la fréquence respiratoire s’accélère. À 10 %, peuvent apparaître des troubles visuels, des tremblements et des sueurs. À 15 %, c’est la perte de connaissance brutale. À 25 %, un arrêt respiratoire entraîne le décès »
    (source Wikipédia)

  14. Luc Post author

    Mr Courtillot ne se couvre certainement pas de honte, comme le font de prétendus expert depuis 20 ans. Ceux dont les mails ont été rendus publics, qui échangent sur les moyens de masquer la baisse des températures, qui manoeuvrent pour écarter les rédactions trop complaisantes avec les autres scientifiques, et j’en passe.
    Ceux là devraient rougir, au lieu de nous expliquer comment sauver le monde. Les explications au réchauffement sont nombreuses, renseignez-vous. Il se trouve que depuis 98, la terre a plutôt tendance à refroidir. Qu’en disent les modèles ?
    Mr Courtillot serait financé par l’industrie du pétrole ? Il travaille pas à l’institut de géophysique du globe ?

    Et les experts du GIEC, ils sont bien payés par qui ? Celui à qui prend l’envie de proférer une parole de travers perd son job. Ca doit drôlement faire avancer la science !

    Enfin si ca vous plait, payez votre taxe carbone et vous aurez l’impression d’avoir sauvé le monde. Mais essayez d’avoir de temps en temps une petite pensée pour ceux qui ont besoin d’énergie (pour cuisiner, développer une industrie, des transports, puiser de l’eau) et à qui ont dit : non, faut pas polluer !
    Grrr.

  15. Anna Galore Post author

    A PGirault : Oui, vous avez absolument raison de me reprendre sur ce point. Le CO2 est indispensable à la vie et j’aurais dû m’exprimer de façon plus précise en disant que c’est l’excès de CO2 produit par l’activité humaine (et non le CO2 par lui-même) qui est dangereux en ce qu’il favorise le dérèglement climatique. Et contrairement à ce que vous faites semblant de croire, personne ne s’intéresse ici à ce qu’est la dose toxique de CO2 pour la respiration mais bien l’excès de CO2 qui provoque un effet de serre en accroissement constant depuis le début de l’ère industrielle.

    A Luc : M. Courtillot travaille effectivement à l’institut de géophysique du globe et ses recherches sont en grande partie financées par Total et Schlumberger. Ce n’est pas un secret, ni un scoop, il le reconnait lui-même. Il affirme cependant que cela n’influence pas ses conclusions en faveur de l’industrie pétrolière, ce dont on peut douter.

    L’expression « les experts du GIEC » ne veut pas dire grand chose : le GIEC n’est pas le nom d’un labo particulier. Il regroupe plusieurs milliers de météorologues et d’autres scientifiques dans des disciplines connexes, qui travaillent dans divers instituts, universités et autres un peu partout autour du monde. S’ils arrivent à des résultats convergents, ça veut peut-être dire quelque chose. Mais, bien sûr, vous pouvez penser qu’il s’agit d’un complot mondial pour renverser l’industrie du pétrole avec des financements occultes ou toute autre ânerie conspirationniste de ce genre.

    « Mais essayez d’avoir de temps en temps une petite pensée pour ceux qui ont besoin d’énergie (pour cuisiner, développer une industrie, des transports, puiser de l’eau) et à qui ont dit : non, faut pas polluer ! »

    J’ai, comme tout le monde, une pensée permanente pour ceux qui ont besoin d’énergie, puisque j’en fais partie comme tout le monde. Et je fais partie, comme un nombre croissant de personnes, de ceux qui disent qu’il faut produire l’énergie dont nous avons besoin de façon non polluante sinon c’est nous-mêmes – tout le monde – que nous mettons en danger dans un avenir proche. Pour qu’il y ait des industries, des transports, des puisages d’eau, de la cuisine et des tas d’autres activités humaines qui nous rendent la vie agréable, encore faut-il qu’il y ait des humains. Si nous continuons à aggraver la situation planétaire de notre environnement, c’est bien l’être humain en tant qu’espèce qui est menacé de disparaître. C’est bien pour cela qu’il y a urgence et nécessité d’agir. Pas juste pour imaginer une nouvelle taxe ou papoter sur les intérêts comparés du pétrole et du nucléaire.

  16. Grosnounours Post author

    Salut,

    Anna je t’assure que je n’ai dit à personne de venir, mais je vois que je ne suis pas le seul a ne pas avaler « la vérité qui dérange (c) (r) de M.Gore » sans assaisonnement 🙂

    « …Mettre Courtillot et Pachauri dans le même panier, c’est très carricatural … » , pas plus que de dire que le premier est à la solde des pétroliers.

    Quand à l’indépendance de M.Jouzel, vu que son employeur est un des plus gros mondiaux sinon le plus gros mondial du nucléaire ( seule alternative aujourd’hui viable pour remplacer le pétrole à grande échelle ), « … En effet, il peut s’exprimer en toute liberté sur les gaz à effet de serre puisque (1) le nucléaire n’en produit pas … » , et que son employeur donc, n’a évidement aucun interêt a pousser sa filière contre celle du pétrole.

    « …Quant à l’anecdote que tu racontes sur Boorloo, je ne pense pas qu’elle soit de taille à remettre en question ni son engagement ni la situation de la planète… »
    Tu as raison, ni son engagement pour ses intérêts politiques ou ceux de ses amis, ni la situation de la planète, qui , selon moi n’en a pas besoin, et il pourra bien, le malheureux, s’engager autant qu’il veut, il ne remettra pas en question la situation de la planète.

    Grosnounours

  17. Anna Galore Post author

    « je t’assure que je n’ai dit à personne de venir »

    Cette idée ne m’est pas venue à l’esprit, je te rassure ! Je savais bien qu’en mettant un titre aussi explicite que « L’honneur perdu de Vincent Courtillot », ça allait forcément attirer l’attention de son fan-club.

    « …Mettre Courtillot et Pachauri dans le même panier, c’est très carricatural … » , pas plus que de dire que le premier est à la solde des pétroliers »

    J’ai simplement rappelé deux faits avérés, puisqu’ils sont reconnus par Courtillot lui-même :
    1- Ses recherches sont financées en grande partie par Total et Schlumberger
    2- Les conclusions de ses recherches sont que l’industrie du pétrole n’a pas d’effet sur le dérèglement climatique.

    J’y vois (comme des tas d’autres personnes) un rapprochement qui ne me semble pas carricatural, d’autant que je n’ai pas dit de façon affirmative (comme tu me le fais dire) qu’il était « à la solde des pétroliers ». Ce que j’ai dit (relis plus haut), c’est que :
    – si on le compare à Pachauri (une comparaison qui est venue initialement de toi), celui des deux qui était le plus probablement dans cette situation de dépendance vis à vis des pétroliers n’était pas Pachauri
    – et, dans un autre commentaire un peu plus bas, qu’il y avait au minimum matière à douter de son indépendance.

    Où est la carricature là dedans ?

  18. Luc Post author

    Bonsoir,

    « Je savais bien qu’en mettant un titre aussi explicite que « L’honneur perdu de Vincent Courtillot », ça allait forcément attirer l’attention de son fan-club. »

    Pas de fan-club, je suis arrivè là en recherchant « Courtillot » pour un bouquin…

    « Mais, bien sûr, vous pouvez penser qu’il s’agit d’un complot mondial pour renverser l’industrie du pétrole avec des financements occultes ou toute autre ânerie conspirationniste de ce genre. »

    Certainement pas, mais je ne crois pas (?) que le job de Mr Courtillot dépende autant du pétrole que le job des experts du GIEC dépend de l’importance qu’on donne au réchauffement. Les experts du GIEC, c’est ceux dont le nom fuigure à la fin du rapport. Au vu des mails rendus publics récemment, on peut parler d’arnaque, au moins de manipulation (complot ou conspiration, c’est un peu trop !).

    « J’ai, comme tout le monde, une pensée permanente pour ceux qui ont besoin d’énergie, puisque j’en fais partie comme tout le monde. »
    Je parlais de ceux dont la vie en dépend (l’Affrique, la moitié de l’Asie), je suppose que ca n’est pas votre cas. On dépense notre énergie à s’occuper du thermomètre au lieu de nourrir l’humanité : pas du colza pour les 4×4, des céréales ! Je trouve çà proprement scandaleux, irresponsable, cirminel.

  19. Anna Galore Post author

    Oui, nous sommes d’accord et nous avons déjà parlé il y a longtemps ici. Je ne peux pas techniquement reprendre l’intégrale de tous les aspects de tous les suejts à chaque fois que j’écris une note sur un point particulier.

    Mais je vous laisse bien volontiers le loisir de relire les 2900 articles qui sont sur ce blog, vous en trouverez un nombre plus qu’important sur les sujets que vous mentionnez.

    Nous pourrons en reparler ensuite. Avant d’accuser de tout et n’importe quoi et de me rentrer dedans, informez-vous.

  20. Luc Post author

    « vous en trouverez un nombre plus qu’important sur les sujets que vous mentionnez. »

    Mais bien sûr ! Je ne mentionne rien d’autre que la controverse sur le réchauffement, et l’usage qu’en font nos politiques. Que nous avons tout intérêt, nous pays riches, à maintenir les plus pauvres encore plus pauvres. Vous vous étonnez du peu de succès du sommet de la FAO ?

    L’expérience demeure seul juge de la vérité scientifique. Des travaux qui réfutent la thèse du réchauffement anthropique, y’en a peut être aussi 2900. Informez-vous.

  21. Anna Galore Post author

    « Des travaux qui réfutent la thèse du réchauffement anthropique, y’en a peut être aussi 2900. »

    Oh, sans rire ? Vous voulez dire que la totalité de ces travaux, c’est à peine autant que ce que nous on a écrit à trois sur notre petit blog perso depuis l’an dernier ?

    Ah ben effectivement, si c’est si peu que ça, je comprends que vous vous sentiez de plus en plus seul.

  22. Grosnounours Post author

    « …Où est la carricature là dedans ?… »
    Anna, c’est toi la première qui a parlé de carricature !

    « …Je savais bien qu’en mettant un titre aussi explicite que « L’honneur perdu de Vincent Courtillot », ça allait forcément attirer l’attention de son fan-club. … »

    Je ne suis pas membre du fan-club de M. Courtillot, mais on pourrait souhaiter que tous les intervenants de tout bord sur le débat autour du RCA aient la même ouverture d’esprit. Je n’ai plus le lien sous la main, mais il y a eu un débat dans l’emission la « ligne jaune » sur je ne sais plus quelle chaine du net la semaine dernière je crois, ou on peut voir nettement ou se situe l’ouverture d’esprit. Ceci dit, il ya certainement aussi des gens obtus du coté des sceptiques, comme des gens ouverts du coté des orthodoxes du RCA ( je pense ici en particulier aux Prs Judith Curry et Hans Von Storch, et je ne doute pas qu’il en existe d’autres ).
    Maintenant, que M.Courtillot puisse s’être fait circonvenir par la présentation que M.Fred Singer fait de lui même, ça ne me paraît pas deshonnorant, et il me semble que de là, il y a un sacré fossé, à ce que sous entends, que M. Singer le fasse chanter.

    Jean

  23. Anna Galore Post author

    « que M. Singer le fasse chanter »

    C’est un jeu de mot ? Singer = chanter ?

    mdrrrr

    (euh, je n’ai pas vraiment la tête à un débat concentré, là, figurez-vous qu’on a une fuite d’eau à la maison en ce moment, donc… à un peu plus tard !!!)

    (mais je ne sous-entend absolument pas que Singer fasse chanter qui que ce soit et je pense très sincèrement que Courtillot est quelqu’un d’intelligent, donc qu’il est parfaitement responsable de ce qu’il dit ou pense)

  24. anti Post author

    « Une idée fausse, mais claire et précise, aura toujours plus de puissance dans le monde qu’une idée vraie mais complexe. » Alexis de Tocqueville

    Malheureusement, vrai et démontré dans des centaines d’expériences de psychologie sociale (Voir le conformisme, Solomon Asch).

    « Je voulais simplement vous signaler qu’effectivement sans CO2 il n’y aurait pas de vie (plus de photo synthèse), on peut
    donc affirmer, en étant certes un peu provocateur, que le Co2 est (un élément essentiel de) la vie ! »

    Oui, et dans le même genre, on a aussi le virus du Sida ne tue pas, ce sont les défenses qui ne tiennent plus la route,etc. la quantité fait le poison, c’est connu depuis quelques siècles.

    « Des travaux qui réfutent la thèse du réchauffement anthropique, y’en a peut être aussi 2900. Informez-vous. »
    C’est fait :

    La revue Science a montré que sur TOUS les articles scientifiques parus sur le sujet entre 1998 et 2003, aucun ne doute de la réalité du phénomène et de ses causes liées à l’activité humaine (absolument zéro sur 928). Par contre, dans la presse grand public, sur un nombre équivalent d’articles parus dans la même période, 53% affirment que le dérèglement climatique est un objet de controverse chez les scientifiques et qu’il n’y a donc pas lieu de changer quoi que ce soit…

    Bon, ben salut 😉

    anti

  25. Grosnounours Post author

    « … « que M. Singer le fasse chanter »

    C’est un jeu de mot ? Singer = chanter ?
    … »

    Oui, et j’ai du me torturer les méninges pour tourner une phrase avec ça dedans ( nos échanges ont au moins ce mérite ), et je viens de me rendre compte que j’ai oublié le « tu », donc lire  » à ce que tu sous-entends ».

    Bon j’accepte la trève pour cause de fuite d’eau. Anti tu mériteras une réponse pour toi toute seule.

    Bon courage.

    Jean

  26. Anna Galore Post author

    « nos échanges ont au moins ce mérite  »

    C’est ce que j’aime chez toi, Jean 😉

    Je te sais sincère dans tes convictions et tu sais que je le suis dans les miennes, ce qui nous permet de nous parler de ce que nous ne partageons pas et d’y prendre plaisir (même quand on s’échauffe pour des raisons totalement anthropiques 😉

    Bonne soirée à toi

  27. Netsah Post author

    Attention… le fameux « climategate » (les mails récupérés par un hacker parlant de résultats volontairement erronés) ne dit pas que le réchauffement climatique n’est pas présent, juste qu’il est moins rapide selon eux que pour d’autres résultats de climatologues et géologues… Enfin en tout cas sur la grande partie que j’ai pris le temps de lire…
    Mais on ne peut pas dire qu’il y a un refroidissement ou manipulation de données quand on regarde les plus grands glaciers du monde qui reculent de plus en plus chaque année et le niveau des océans qui montent, jusqu’à forcer des villages de pêcheurs asiatiques à reculer parfois d’un kilomètre sur les terres… Il n’y a pas manipulation juste constatation.
    Après est-ce que c’est dû aux énergies polluantes ? En tout cas ce qui est sûr c’est que ce n’est pas ça qui va arranger les choses. Trouver un moyen de diminuer la pollution sur notre planète ne peut être que bénéfique. La multiplication d’allergies, d’asthmatiques, de cancers de la peau, d’intoxications, les forêts qui meurent (elles sont notre poumon à tous), les poissons qui meurent par millions, principale alimentation d’un tiers de la planète, etc. Tout ça ce n’est certainement pas dû à un phénomène naturel, sauf si vous vivez dans le monde merveilleux des buzz médiatiques qui apparaissent justement quelques jours avant Copenhague, ah ben ça alors mince et zut ! Damned ! OMG on nous aurait donc menti ? What the heck ?!

    Heureusement la Nature, elle, est plus intelligente et dans quelques années, il ne restera plus une goutte de pétrole à puiser…
    Malheureusement malgré son intelligence elle est de plus en plus fragile face à l’Homme qui continue de scier la branche sur laquelle il est assis; cette même branche qu’elle lui a offert.

    Sinon Luc quel âge avez-vous pour être aussi peu éveillé au monde qui vous entoure ? Pour accuser à tord et à travers sans prendre le temps de vérifier les fondements de vos accusations ? Pour vous baser sur des informations provenant d’un hacker et démenties allant jusqu’à Phil Jones qui a quitté temporairement ses fonctions, le temps que soit achevée l’enquête indépendante ? Pour penser qu’il faut nécessairement des énergies polluantes pour puiser de l’eau dans les puits en Afrique, un continent qui utilise depuis des millénaires les énergies propres ? Pour répondre par un « mais bien sûr ! » comme un pré-ado au milieu d’une conversation qui le dépasse ? Car pour moi vous avez la même répartie que mon frère de douze ans. Je me permets de vous attaquer personnellement parce qu’il semble que vous ne compreniez que le langage haineux.
    Si seulement vous preniez le temps de lire, de vous informer comme vous dîtes, vous vous rendriez compte qu’on est en fait d’accord sur beaucoup de points; qu’on a même certainement des centaines de points communs, car tout le monde ici souhaite le bien pour notre planète et le mieux pour les peuples qui l’habitent, tous continents et mers confondus.

  28. Luc Post author

    « Sinon Luc quel âge avez-vous pour être aussi peu éveillé au monde qui vous entoure ? »

    J’ai 42 ans, des enfants, je passe à peu près un WE par mois en montagne, rando, escalade, speleo, souvent en famille. Je suis peut être pas très « éveillé », (je ne parcours habituellement pas les blogs), mais je regarde autour de moi, et je sais qu’on ne vit pas dans le monde des bizounours.

    Pour les mails, y’en a au moins un, de Phil Jones, qui fait explicitement référence à une » astuce pour masquer la baisse ». Ce dernier a reconnu l’avoir écrit, et a temporairement démissionné pour calmer le jeu. Mais ce qui importe, c’est pas ce que pensent les uns ou les autres, c’est les faits ! La science n’est pas une affaire de croyance, d’appréciation, mais de constatation objective (autant qu’on peut l’être). Pensez à Galilée face à la Sainte Inquisition…

    Pour ce qui est des constatations, on a maintenant des moyens assez fins de mesurer la température : le GISS de la Nasa et le Hadlay center avec des stations terrestres, le UAH et le RSS avec les mesures satellites. Ces données sont publiques :
    http://www.woodfortrees.org/plot/hadcrut3vgl/from:1998/offset:-0.15/plot/gistemp/from:1998/offset:-0.24/plot/uah/from:1998/plot/rss/from:1998
    Je mange mon bonnet si quelqu’un peut me montrer une corrélation avec la simulation qui figure dans le dernier rapport du GIEC !

    Pour ce qui est de la lecture, ayant la chance d’avoir accès intégral à la plupart des revues scientifiques, je crois que ca ira. Le mieux que je puisse faire est de vous renvoyer vers ce document :
    http://www.national-hebdo.net/IMG/pdf/NIPCC_VF_04.pdf
    qui comporte une liste bibliographique plutôt intéressante.

    Pour les forêts qui meurent, le Brésil déboise à tout va pour planter des palmes pour produire du bio-éthanol (parce qu’ils sentent que çà va rapporter). Pas simple, l’écologie !

    Qu’il ne reste plus une goutte de pétrole dans quelques années (>100) n’est pas vraiment une bonne nouvelle, j’espère que tout le monde en est conscient !

    Pour finir, votre frère de douze ans est peut être en avance… Pour ma part, je trouve important de prendre les informations à leur source, et en aucun cas de me contenter d’appréciations sans fondement pour me forger une opinion (qui finalement a peu d’importance, la nature est assez grande pour changer sans nous !). Ce qui me désole, c’est que tout çà nous éloigne de ce qui me semble l’essentiel : nourrir l’humanité aujourd’hui. Et je crois que Mr Courtillot dit çà, en gros , et que c’est tout à son honneur (souligné trois fois).

  29. Netsah Post author

    Je suis tout à fait d’accord sur l’urgence et l’importance de nourrir l’humanité aujourd’hui. Je milite pour cette cause depuis des années. Je suis le premier à pester contre le fait que les pays riches ont les moyens depuis longtemps de régler le problème de la famine mais ne font rien.
    Je pense juste que la pollution est une autre urgence dont il faut se préoccuper, réchauffement climatique ou non. L’un et l’autre vont ensemble.. Si les mers sont polluées et qu’autant de poissons disparaissent ça ne fait qu’accroitre le problème de nourriture, de même pour les nappes phréatiques qui s’engorgent de substances toxiques et entrainent la mort des espèces végétales alentours. Tous les êtres vivants sur cette planète font partie de la chaine alimentaire, si une trop grande part des éléments de cette chaine disparaissent -la pollution étant la plus grande cause- ça implique une encore plus faible source d’alimentation, et là, pour tout le monde, pays riches y compris.

    C’est ce que j’essayais de dire précédemment, que la pollution entraine un réchauffement ou pas, ça n’empêche pas nos terres, notre air et notre atmosphère d’être de plus en plus pollués. Et si les techniques nouvelles peuvent réduire ça ça sera déjà un grand pas en avant, même si c’est sous l’appellation de « solutions destinées à réduire l’effet de serre et le réchauffement climatique ».

  30. Anna Galore Post author

    Luc, ce qui nous a énervés dans vos interventions agressives, c’est que vous vous posez en détenteur d’un certain nombre de vérités qui nous auraient totalement échappées. Ce à quoi je vous ai répondu d’aller lire tout ce que nous avions écrit sur ces sujets depuis deux ans avant de nous traiter de Bisounours – nous sommes très loin d’en être.

    Le scandale des biocarburants, par exemple, nous l’avons dénoncé ici il y a près de deux ans. Le Climategate, on en parle à longueur de commentaires depuis des semaines. La fin des réserves de pétrole, depuis près de deux ans aussi. La question absolument majeure de nourrir l’ensemble de la population de la Terre, non seulement maintenant mais dans les décennies à venir, nous en parlons régulièrement aussi depuis près de deux ans.

    Vous enfoncez des portes ouvertes et, en plus, vous nous engueulez de ne pas les avoir vues comme vous. Nous ne vous avons pas attendu pour penser à toutes ces questions. Arrêtez de jouer au donneur de leçon.

    Quant à Courtillot, il n’est que le sujet de ce fil, c’est à dire un sujet parmi 2900 autres, pas le centre du monde de toutes nos préoccupations. Vous avez un avis sur le dérèglement climatique, nous en avons un autre, ainsi soit-il. Nous ne vous convaincrons pas, vous ne nous convaincrez pas alors si votre seule raison d’être venu ici, c’est parce qu’on a parlé de Courtillot d’une façon qui vous défrise, rien ne vous retient d’aller ailleurs sur les sites où on l’encense. Ici, vous ne faites que perdre votre temps et ennuyer tout le monde par des positions que vous êtes parfaitement libre d’avoir mais que les dizaines de milliers de visiteurs réguliers que nous avons ici (et qui, eux, nous connaissent sur la durée) soit connaissent déjà, soit ne partagent pas avec vous.

  31. Grosnounours Post author

    Bonsoir,

    Anti, tu n’aurais pas oublié de vidanger un robinet extérieur qui aurait fait crac avec le gel ?

    Tu nous dis : « … La revue Science a montré que sur TOUS les articles scientifiques parus sur le sujet entre 1998 et 2003, aucun ne doute de la réalité du phénomène et de ses causes liées à l’activité humaine (absolument zéro sur 928). … »
    J’avoue ne pas les avoir tous lu, mais que disent ceux avant 1998 et ceux près 2003 ? De plus Science n’est pas la seule revue scientifique, même si elle est l’une de celles que l’on considère comme une référence. J’ajouterai, comme on parle du climategate ( c’est pas moi qui l’ai fait en premier ) sur ce fil, que le principal mérite de cette fuite sera, l’avenir nous le dira, de faire en sorte que l’on applique de bonnes pratiques à la revue par les pairs, genre lecture du candidat-article en aveugle ( les relecteurs ne connaissent pas l’auteur, ou l’organisme dont il dépend ), ce qui permettrait d’assurer une meilleure transparence.
    Par ailleurs, tu exagère grandement le refroidissement actuel, on est loin de « absolument zéro », sinon y’aurait même plus de fuite sur les conduites explosées 😉

    Tu nous dis ensuite : « … Par contre, dans la presse grand public, sur un nombre équivalent d’articles parus dans la même période, 53% affirment que le dérèglement climatique est un objet de controverse chez les scientifiques et qu’il n’y a donc pas lieu de changer quoi que ce soit… … »
    Je ne comprends pas ce que tu as voulu dire ?
    A quoi n’y a-t-il pas lieu de changer quoi que ce soit ?

    Le peu que je comprends au tout est que 53% des articles de la presse grand public disent qu’il y a controverse, tandis que Science affirme le contraire. Alors, ou bien la presse grand public ment, ou bien Science ( pour qui visiblement il n’y a pas controverse ) se trompe ?

    Jean

  32. Anna Galore Post author

    « A quoi n’y a-t-il pas lieu de changer quoi que ce soit ? »
    Aux émissions de gaz à effet de serre pour agir sur le dérèglement du climat (puisque selon les climato-sceptiques elles n’ont aucun effet sur le dérèglement du climat).

    « Alors, ou bien la presse grand public ment, ou bien Science ( pour qui visiblement il n’y a pas controverse ) se trompe ? »

    Oh, c’est beaucoup plus simple. La raison pour laquelle seule la presse grand public reprend les assertions des climato-sceptiques est que les climato-sceptiques n’ont accès qu’à la presse grand public puisque les revues scientifiques à comité de lecture ne reconnaissent pas leurs hypothèses comme valides scientifiquement.

    La revue Science n’a pas compté le nombre d’articles sur le dérèglement climatique publiés uniquement dans Science mais bien publiés dans toutes les revues scientifiques à comités de lecture, je remets ici la phrase qui le précise :

    « La revue Science a montré que sur TOUS les articles scientifiques parus sur le sujet entre 1998 et 2003, aucun ne doute de la réalité du phénomène et de ses causes liées à l’activité humaine (absolument zéro sur 928). »

  33. Loïc Post author

    Je viens de découvrir ce blog, je suis sidéré par la dernière intervention d’Anna Galore. Il me semblait qu’on parlait science, et là, d’un coup, péremptoire, quoique qu’on puisse dire ou présenter comme argument, nous, nous CROYONS que c’est comme ça et on est très bien entre nous qui sommes tous d’accord. Beau sens du débat et belle idée de la science. Quand on croit, on est dans le domaine de la foi et donc de la religion, plus du tout dans la science.

    Ce qui semble de plus en plus établi, c’est que la science n’y connaît pas grand chose en matière de climat. Quand on regarde les arguments avancés par M. Courtillot, moi qui était comme vous à penser que s’ils sont si nombreux à dire la même chose au GIEC, il doit y avoir un fond de vrai, eh bien, je suis un peu tombé de ma chaise. Et j’attends des critiques argumentées de ses thèses.

    Il semble bien que l’évolution de la température depuis une dizaine d’années n’est pas du tout en phase avec les prédictions des modèles du GIEC, d’où les fameux emails indiscrètement diffusés.

    Je ne sais pas si c’est vrai, mais Courtillot affirme que la vapeur d’eau n’est pas prise en compte dans lesdits modèles parce que c’est trop compliqué (sic). Mais la vapeur d’eau, d’une part, c’est ce qui donne les nuages qui ont un effet équilibrant puisque s’il fait plus chaud, il y a plus d’évaporation et donc, plus de nuages, et les nuages, s’ils participent à l’effet de serre, renvoient une énorme partie du rayonnement solaire et donc, refroidissent. D’autre part, on néglige un élément qui “participe » pour plus de 80% à l’effet de serre ce qui est sans commune mesure avec le CO2. Un petit changement sur la vapeur d’eau aura beaucoup plus de conséquence que celui du CO2.

    On nous a dit qu’il n’y avait jamais eu de variation aussi rapide et qu’il n’avait jamais fait aussi chaud depuis que les civilisations humaines existent, mais on entend de plus en plus que vers l’an mille, il faisait bien plus chaud encore que ces dernières années. Que les Vikings avaient d’ailleurs appelé le Groënland comme cela, ce qui veut dire pays vert, parce qu’il n’y avait justement pas la glace qui le recouvre aujourd’hui.

    Courtillot montre des courbes démontrant une corrélation entre l’activité solaire et les températures mesurées ces dernières années, je ne suis pas à même d’en apprécier la validité ou non, mais c’est des arguments démontant ceux de Courtilllot de manière aussi démonstrative que les siens que j’attends des GIECquois.

    Alors, c’est probable qu’il faille que je les recherche ailleurs que sur ce blog, puisque d’après Anna Galore, il est mal venu de ne pas être d’accord religieusement avec le GIEC en ces lieux.

    Même si Courtillot était dans le vrai, ce ne serait pas une raison pour ne pas se lancer dans les économies d’énergie, il est en effet idiot de brûler à tout va une ressource dont on sait qu’elle est plus que mesurée pour les générations à venir. Le danger de l’acidification de l’océan justifie à lui seul de réduire nos émissions. Mais qu’on sache au moins quels sont les dangers à venir et qu’on tienne compte de tous les arguments. Je viens de découvrir les arguments de Courtillot, si quelqu’un peut m’indiquer où l’on peut trouver les arguments inverses et qui tiennent aussi bien debout, dites le moi SVP.

    De grâce, évitez les logorrhées du genre encore un qu’est payé par Total. Non, je n’ai rien à voir avec ces lobbys. Je cherche simplement à savoir ce qu’on dont on est sûr ou pas du point de vue scientifique.

    Salutations.

  34. Anna Galore Post author

    Loïc, je vous fais la même réponse qu’à quelques autres avant vous : les arguments scientifiques, nous les avons déjà exposés depuis des mois (près de deux ans) en divers autres endroits de ce blog qui n’est pas dédié au réchauffement climatique (comme l’est ce fil) mais à toutes sortes de sujet qui nous intéressent en général (mes deux co-rédactrices et moi-même).

    Le blog où vous venez d’arriver compte environ 40 000 commentaires (39 853 en comptant celui-ci). Je vous laisse fouiller, à commencer par ceux que vous trouverez en cliquant sur les tags « climat » et « pollution » à la fin de l’article qui ouvre ce fil. Vous verrez par vous-même que (1) tout débat ici est le bien venu à condition de ne pas sombrer dans l’insulte systématique et (2) notre point de vue sur le climat et ses variations naturelles a clairement été exposé à de multiples reprises que je n’ai pas toutes reproduites ici il est vrai (je ne peux pas recopier plusieurs milliers de commentaires et articles du genre « Si vous avez manqué les épisodes précédents », alors je les signale à tous par les tags dont je viens de vous expliquer l’utilité pratique).

    Quant à ma dernière intervention (celle qui précède donc la vôtre, si je vous suis bien ?), je n’y vois rien ni de péremptoire, ni de religieux. J’énonce un fait, dont vous pouvez tirer toute conclusion qui vous convient : celui qui concerne l’étude réalisée par la revue Science sur le nombre d’articles acceptés dans les revues scientifiques à comité de lecture sur le sujet des causes du réchauffement climatique entre 1998 et 2003. La conclusion de cette étude peut vous déplaire mais si vous avez des chiffres différents, nous serons intéressés par votre contribution à ce sujet. Sinon, vous pouvez « croire » ce que vous voulez, ça ne me pose aucun problème.

  35. Anna Galore Post author

    Loïc ? Peut-être parliez-vous de mon commentaire d’avant ? celui où je dis :

    « Vous avez un avis sur le dérèglement climatique, nous en avons un autre, ainsi soit-il. Nous ne vous convaincrons pas, vous ne nous convaincrez pas alors si votre seule raison d’être venu ici, c’est parce qu’on a parlé de Courtillot d’une façon qui vous défrise, rien ne vous retient d’aller ailleurs sur les sites où on l’encense. Ici, vous ne faites que perdre votre temps et ennuyer tout le monde par des positions que vous êtes parfaitement libre d’avoir mais que les dizaines de milliers de visiteurs réguliers que nous avons ici (et qui, eux, nous connaissent sur la durée) soit connaissent déjà, soit ne partagent pas avec vous. »

    Vous appelez ça péremptoire et religieux ? Moi j’appelle ça respecter le point de vue de l’autre (ça s’applique autant à nous qu’à vous) et je rappelle qu’ici, vous êtes sur un blog perso, c’est à dire ni sur un forum (lieu de tous les débats), ni sur un site d’info (où la plupart du temps les sujets « chauds » sont fermés aux commentaires). Juste un blog perso.

  36. Loïc Post author

    Bonjour Anna,

    C’est bien de ce commentaire que je parlais, le temps que je réponde, il y avait eu d’autres interventions. Ce que je trouve pour le moins étonnant, c’est que par avance, vous réfutez tout changement possible de position. “Nous ne vous convaincrons pas, vous ne nous convaincrez pas ». Par principe, les opinions sont faites et ce n’est même pas la peine d’argumenter. Je trouve cela impensable s’agissant d’un sujet comprenant autant d’incertitudes. Je ne suis convaincu de rien, comme je le disais précédemment, il y a 10 jours, si on m’avait demandé mon opinion à ce sujet, je vous aurais dit que le GIEC avec son armée de scientifiques, ne pouvait pas être dans l’erreur.

    J’ai reçu le week-end dernier un power point qui reprend de manière très simpliste les arguments de Courtillot, ce que je ne savais pas à ce moment-là, et j’ai voulu répondre à l’émetteur de cet email de manière argumentée que c’était de la foutaise. Et j’ai donc tout d’abord recherché qui était l’auteur du papier en question. un certain R. Giraudon qui se prétend docteur ès science. Je n’ai rien trouvé comme publication de ce soi-disant docteur, en revanche, je suis tombé sur Courtillot et sa présentation de l’université de Strasbourg.

    Eh bien, c’est du discours scientifique pur jus, les critiques sur les faiblesses de certaines hypothèses du GIEC me semblent parfaitement fondées, et je suis surpris de ne voir que des réactions simplement épidermiques à son endroit. J’aimerais bien voir des réponses du même tonneau et pas des invectives, c’est tout.

    Si jamais il avait raison, ce serait très très grave, parce qu’on nous dit bien qu’ils sont plusieurs centaines de chercheurs de par le monde à participer à ces travaux et qui dans ce cas nous enfumeraient, volontairement probablement pour une petite partie d’entre eux. De toute manière, la lumière sera faite avant 10 ans sur le sujet, mais une fois qu’on en sera à ce stade, je n’aimerais pas ne rien avoir vu venir avant.

  37. Netsah Post author

    Les solutions trouvées (ou plutôt à trouver) contre le réchauffement climatique, qu’il soit réel ou fictif, seront à priori des tentatives de diminution d’utilisation de gaz toxiques et de diffusion de déchets polluants à travers le monde.
    Donc je suis d’accord pour dire que, dans l’hypothèse où on nous aurait menti au sujet du réchauffement planétaire extraordinaire, ce serait grave car un mensonge de centaines de personnes, dont on attend le plus grand sérieux et la plus grande franchise, à la population, serait effectivement grave en soi. Mais le je ne vois pas en quoi une optique de diminution des gaz à effet de serre dans notre atmosphères, et par la même, de pollution de l’air, peut être maléfique à notre Terre.
    Et si c’est pour dire : « le coût qui pourrait être mieux placé pour d’autres problèmes comme la faim dans le monde », l’argent, les pays riches l’ont pour les deux… Il faut 30 milliards de $ par an pour doubler la production alimentaire et éliminer la faim dans le monde. Ce n’est rien par rapport aux 3000 milliards de $ dépensés pour la Guerre en Irak ou les 1000 milliards par an dépensés pour l’armement… Et le prix pour réduire la pollution et les émanations de gaz dits à effets de serre est de 30 milliards par an pour la Chine (PIB:3500 milliards de $ -3ème puissance économique du monde-) le pays le plus pollueur du monde, et je ne parle pas des Etats-Unis qui eux ont un PIB de 14 000 milliards…

    Alors non, je ne vois vraiment pas quel est le problème à la recherche de solution contre l’émanation abusive de gaz à effet de serre tel que le CO2, réchauffement climatique ou pas.

    Une personne décide de faire une excursion dans le désert sans se préparer avant, juste sur un coup de tête (c’est un peu stupide mais après tout l’être humain l’est aussi et aime foncé droit dans le mur).
    Elle a l’équivalent de 100€ dans la poche de son short -seul vêtement avec son tshirt, sa casquette et ses chaussures-. A l’entrée du désert y a un marchand qui vend alimentation et vêtements…
    La personne va-t-elle choisir entre mourir de chaud, de froid ou de faim et va-t-elle garder ce qui lui reste d’argent pour plus tard pour s’acheter un flingue pour tirer sur les cailloux ultra-agressifs ou les dunes sauvages ? Je ne sais pas mais moi en tous cas, je lui conseillerai d’acheter avec son argent, puisqu’elle n’a surement pas décidé de mourir dans l’immédiat malgré son choix subit un peu fou, de prendre à manger et à boire, un vêtement pour se protéger du soleil dans la journée et un vêtement plus chaud pour les nuits glaciales. Cette personne représente l’Homme.
    Jusqu’à présent les Etats-Unis étaient du genre « nous on paie ni pour la nourriture ni pour la protection contre la chaleur, on s’en fout on va dans le désert avec notre 4×4 Range Rover 20l/100km, et on utilisera une partie de l’argent pour effectivement acheter un flingue et tirer sur ces cailloux suspects qui cachent surement des armes de destruction massives. » Quand à la Chine, elle c’est plutôt « nous on garde notre argent, on va pas dans le désert » même si en fait ils sont déjà dans un mirage au milieu des dunes brûlantes -750 000 chinois morts des effets de la pollution de l’air cette année, et 25 millions en danger de la pollution de l’eau-.

  38. Grosnounours Post author

    Bonsoir,

    « … « Vous avez un avis sur le dérèglement climatique, nous en avons un autre, ainsi soit-il. Nous ne vous convaincrons pas, vous ne nous convaincrez pas alors si votre seule raison d’être venu ici, c’est parce qu’on a parlé de Courtillot d’une façon qui vous défrise, rien ne vous retient d’aller ailleurs sur les sites où on l’encense. Ici, vous ne faites que perdre votre temps et ennuyer tout le monde par des positions que vous êtes parfaitement libre d’avoir mais que les dizaines de milliers de visiteurs réguliers que nous avons ici (et qui, eux, nous connaissent sur la durée) soit connaissent déjà, soit ne partagent pas avec vous. »… »
    Loïc, n’en croies rien, Anna est loin d’être aussi fermée au dialogue que cette intervention pourrait laisser croire. D’ailleurs, je suis persuadé qu’elle s’amuse aussi parfois avec du poil a gratter, a tel point que nous nous sommes parfois trouvé d’accord, je dirais sur des valeurs d' »écologie » ( dans le sens prendre soin de la nature ) , sans être ( pour le moins ) d’accord sur les résultats du « consensus climatique » ( au sens du GIEC ).
    Anna, je crois que nous passons tous notre temps, de là à le perdre… . Et je suis convaincu que si il n’y avait personne pour défendre M.Courtillot, tu dirais que ton titre, disons provocateur, je te cite: « … « Je savais bien qu’en mettant un titre aussi explicite que « L’honneur perdu de Vincent Courtillot », ça allait forcément attirer l’attention de son fan-club. »… », a fait un flop.
    Pour finir, j’ajouterai : tout le monde moins ( au moins ) un, et les dizaines de millier moins ( au moins ) un.

    Grosnousnours gelé

  39. Grosnounours Post author

    Bonjour,

    Merci pour le lien Loïc, je vais aller le consulter.

    Nous avions eu une discussion dans un autre fil avec Anna, ou je prétendais que l’augmentation de la température provoquait l’augmentation de CO2 ( sur la lecture de courbes ). Voici un article paru dans « GEOPHYSICAL RESEARCH LETTERS, VOL. 27, NO. 5, PAGES 735-738, MARCH 1, 2000 », ou on peut voir que le CO2 est relaché environ 900 ans après l’augmentation de température ( derniere ligne colonne de gauche, P737 ). C’est la principale cause de mon scepticisme quand au caractère primordial de l’augmentation des températures dues au CO2. En plus 900 ans correspondent a l’optimum médieval, quid donc de la part de CO2 due à l’homme et celle due aux variations naturelles issues de l’optimum médiéval ?

    Jean

  40. Anna Galore Post author

    Et merci à tous pour vos contributions ! Un merci spécial à Grosnounours qui a exprimé parfaitement les choses, y compris pour clarifier ce que je voulais dire avec ma phrase sur « nous n’arriverons pas à nous convaincre » – non pas un a priori autoritaire pour couper court à tout débat mais une observation après plusieurs dizaines d’échanges sur la question où chacun est resté sur ses positions.

    De façon générale, je redis ici : oui, tous les débats sont ouverts et possibles à condition de se montrer à tout moment un respect mutuel (et je m’inclus dans cette remarque puisqu’il m’arrive moi aussi de m’énerver 😉

    Par avance, je vous souhaite à tous de bonnes fêtes et tout le bonheur possible pour la nouvelle année qui s’approche.
    (j’ai un accès réseau très éphémère, alors j’en profite pour glisser ce petit mot tant que je peux !)

  41. Grosnounours Post author

    Anna,

    J’en conclus que tu es en vacances. Alors je vous souhaite à ta tribu et à toi, un excellent Noël.

    A bientôt.

    Jean

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.