Surchauffe

banquise yab.jpgLa décennie qui se termine (2000-2009) est la plus chaude jamais enregistrée. L’année 2009 a vu plusieurs autres tristes records climatiques. L’Australie a connu sa troisième année la plus chaude depuis 1850 et la Chine sa pire sécheresse depuis 50 ans. Pour des raisons analogues, le Kenya et l’Inde ont subi des pénuries alimentaires comme rarement alors que le Burkina a été ravagé par une inondation d’une ampleur jamais vue depuis 90 ans. Quant aux glaces de l’Arctique, cela fait trois ans consécutifs qu’elles fondent en été à un rythme jamais vu.

En marge de Copenhague, le secrétaire général de l’OMM, le Français Michel Jarraud, a annoncé ces observations et a rejeté la polémique concernant le Climategate, c’est à dire la publication des mails piratés de chercheurs de l’Université britannique d’East Anglia. Ces messages laissaient penser que des scientifiques avaient cherché à minimiser des données qui auraient pu privilégier le point de vue des sceptiques du réchauffement. L’OMM a montré que les données provenant de cette université comparées à celles originaires d’autres sources, telles que la NASA, aboutissaient à des résultats quasiment identiques.

Hier soir, nous avons regardé « Un soir pour la Terre ». A ce sujet-là, il m’est arrivé un truc amusant. En fin d’après-midi, j’ai voulu chercher sur Google s’il y avait eu des infos récentes sur cette soirée spéciale que consacre France 2 au sommet de Copenhague. Et sur quoi je tombe dans les toutes premières réponses ? Sur l’article qu’Anti a écrit sur notre blog il y a huit jours. Il arrive, certes, après celui mis en ligne sur le site de France 2 mais avant un bon paquet d’autres sur divers sites webs, y compris de journaux télé tels que Télérama ou des grands organes de presse comme le Nouvel Obs. Si ça continue comme ça, ce sont ces grosses pointures qui vont bientôt venir chercher leurs infos chez nous !

bangladesh_daccamaison.jpgCe qui a été montré par Yann Arthus-Bertrand n’est pas une surprise mais une confirmation de plus de l’urgence. Je ne vais revenir ici que sur le drame du Bengladesh. Ce petit pays est bien plus peuplé que le nôtre : 155 millions d’habitants. Il est soumis tous les ans depuis toujours à des inondations, en raison de la mousson. Il est traversé par près de soixante fleuves et cours d’eau. Environ 10% du territoire est situé sous le niveau de la mer et la moitié de ce qui reste disparaîtrait si le niveau montait d’un mètre. Une région particulièrement sensible, donc, aux effets du réchauffement climatique qui empire les choses de façon catastrophique, qu’il s’agisse de la fonte accélérée des neiges de l’Himalaya ou de la montée des eaux généralisée autour de la planète.

La côte recule de un kilomètre tous les ans, la moitié des terres émergées a disparu en 15 ans. L’une des principales causes de mort chez les enfants est la noyade (17 000 par an), au point que l’Unicef a lancé un programme pour leur apprendre à nager le plus tôt possible. Et, depuis peu, ce ne sont plus des géographes qui parlent de la situation de ce pays mais des océanographes.

Photos Yann Arthus Bertrand

8 Replies to “Surchauffe”

  1. Anna Galore Post author

    Rappelons aussi que la montée des eaux, ce n’est pas qu’au Bengladesh ou aux Maldives. C’est partout, y compris en France.

    Dans le secteur du phare de la Baleine sur l’île de Ré, la plage a reculé ces dernières années de 30 mètres. Un blockhaus, qui la surplombait lorsqu’il a été construit il y a des déceniies, est devenu il y a quelques semaines une île à son tour.

    La Camargue a été rayée de la carte pendant plusieurs jours lors des dernières grandes pluies, le niveau de l’eau étant plus élevé qu’il n’a jamais été.

    Quand à la mer de Glace sur les flancs du Mont Blanc, elle recule désormais au rythme de 5 mètres par an.

  2. anti Post author

    « Si ça continue comme ça, ce sont ces grosses pointures qui vont bientôt venir chercher leurs infos chez nous ! »

    Mdrrrr ! Ca c’est une bonne nouvelle ! parce que le reste vu hier, ça fait peur ! Le changement climatique va avoir des conséquences dramatiques, en domino. Nous sommes vraiment, plus que jamais, TOUS concernés !

    Allez ! On y croit quand même et on se bouge tous !

    anti

  3. Netsah Galore Post author

    J’en discutais justement hier avec mon pote Barak (qui n’est pas si musclé) à ma soirée d’anniversaire. Et lui il m’a dit « Yes we can! We can save our planet! » alors pourquoi se faire du souci ? Je pense qu’après le prix Nobel de la paix on devrait lui donner le prix Nobel d’écologie o.o

  4. Netsah Galore Post author

    Ben c’est pour ça qu’il avait prévu d’aller à Copenhague le 9 à la base, juste après mon annif, il était pas loin, une ptite heure avec Air Force One.

  5. ramses Post author

    J’ai vu à la Télé Barack Obama à la remise de son Prix Nobel de la Paix, cet homme a du charisme et de l’humilité. J’espère de tout coeur qu’il arrivera à faire bouger les lignes dans le bon sens. En tous cas, « il y croit ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.