Une fatwa contre le voile intégral

niqab wiki.jpgLa nouvelle, curieusement, n’a pas encore été reprise par la presse nationale à ma connaissance, à la notable exception des Observateurs, le site de France 24.

Elle a, par contre, fait grand bruit au Canada et, bien sûr, dans les pays islamiques : une fatwa a été émise contre le niqab et la burka par le cheik Mohamed Tantawi, doyen de l’université d’al-Azhar, autorité suprême musulmane d’Égypte. Rappelons qu’une fatwa est un avis juridique donné par un spécialiste religieux islamique.

Voici ce que déclare le Congrès musulman canadien dans la presse de son pays :

Le Congrès musulman canadien enjoint le gouvernement fédéral de bannir le port de la burqa et du niqab en public. L’organisme estime que couvrir les visages des femmes est une pratique « médiévale et misogyne » susceptible d’occasionner des situations dangereuses, citant notamment des vols de banques commis au Canada et ailleurs dans le monde.

La burqa est un voile qui recouvre le corps de la tête aux pieds, avec une grille en tissu à hauteur des yeux. Le niqab est un foulard qui cache tout le visage, à l’exception des yeux.

Le Congrès musulman canadien estime qu’aucun passage du Coran n’oblige les femmes à se couvrir le visage. Il ne s’oppose pas au port de tous les voiles, mais seulement de ceux que l’on dit « intégraux », portés ici par une minorité de femmes musulmanes.

L’organisme affirme que la burqa est un symbole de l’islam extrémiste, soulignant au passage que le port de celui-ci est proscrit à la Grande Mosquée de La Mecque, en Arabie saoudite, l’un des sites les plus sacrés du monde musulman.

Le large extrait qui figure ci-dessus provient d’un blog musulman nommé La vérité sur l’Islam. Il a pour but de parler d’Islam de façon exacte et rejette tout intégrisme.

Tantawi.jpgPour en revenir à Mohamed Tantawi, sa décision d’émettre la fatwa contre le niqab est liée à un incident qui l’a opposé à une adolescente qui portait le voile intégral en classe. « Pourquoi portez-vous le niqab dans une classe de filles ? » lui a-t-il reproché. Il a ensuite déclaré : « Le niqab ne relève pas de la religion mais de la tradition ». Il a fait inscrire cette interdiction dans le règlement de l’université qu’il dirige, al-Azhar, l’une des plus anciennes au monde (fondée en 969) et principale référence dans l’enseignement des études islamiques. Il est probable que cela va amener d’autres facultés égyptiennes à faire de même.

Il faut mentionner, pour être complet, que l’autorité spirituelle de Mohamed Tantawi est contestée dans son propre pays, du fait qu’il est nommé par le gouvernement et donc suspect de lui être subordonné. Les fondamentalistes lui reprochent d’avoir serré la main de Shimon Peres, d’avoir soutenu la loi française interdisant le port du hijab dans les écoles et la publication d’une fatwa autorisant l’avortement pour les femmes devenues enceintes à la suite d’un viol.

Nous avions pu mesurer à quel point cette question du voile intégral est délicate à aborder pour nous qui ne sommes pas musulmans, lorsque j’avais reproduit sur ce blog, à la suite de celui d’Antiochus, la prise de position d’Elizabeth Badinter à ce sujet. Vos réactions nuancées et surtout celles, dans la presse, des principales personnalités musulmanes françaises montraient clairement qu’une interdiction imposée par la loi française serait une erreur. Elle résulterait en plus de mal que de bien, en stigmatisant injustement une large population de musulmans, là où une très faible minorité est concernée.

Les seules réponses appropriées aux yeux des musulmans ne peuvent venir que des autorités musulmanes. C’est ce qui est en train de se passer et c’est ce qu’il m’a semblé intéressant de rapporter ici aujourd’hui.

Très belle journée à vous

Photos : Wiki (niqab) et Al Ahram (Mohamed Tantawi)

5 Replies to “Une fatwa contre le voile intégral”

  1. anti Post author

    Voilà une excellente nouvelle ! Comme toi, je pense qu’une réponse ne peut venir que de l’autorité musulmane.

    anti

  2. Catherine Post author

    Bonne nouvelle ! Je pense aussi que le fait que cela vienne des autorités musulmanes est une meilleure chose !

  3. ramses Post author

    Le Conseil Français du Culte Musulman (CFCM) semble au contraire attendre de pied ferme une Loi contre le port du voile intégral (qui serait, à mon sens, contre-productive).

    Le cheik Tantawi est effectivement à la botte du Pt Moubarak, qui s’inquiète, à juste titre, de la prolifération de femmes voilées en Egypte, encouragées par les Frères Musulmans. Cette fatwa est plus à « usage interne » que destinée aux Musulmans vivant à l’étranger. Suzanne Moubarak, l’épouse du Président, ne porte pas de voile du tout (elle est d’orgine anglaise, convertie à l’Islam), au contraire de l’épouse d’Abdullah Gül, le Pt turc, qui veut entrer dans l’Europe…

  4. Sylvia Post author

    Je me réjouie de cette fatwa et j’aimerais que les dignitaires religieux ne s’arrêtent pas là, il y a tant à faire !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.