Tibet fermé aux touristes

20090217-Potala_geo_1ere-version_v2.jpg

Fermé pour cause de fête chinoise

Craignant probablement des manifestations, le gouvernement chinois a cessé, depuis dimanche (20 septembre), de délivrer des visas de tourisme pour le Tibet.

La mesure se prolongera jusqu’au 8 octobre prochain.

La Chine doit célébrer les 60 ans de la naissance de la République populaire de Chine le 1er octobre. Le Tibet est sous le joug du communisme chinois depuis l’invasion du pays par l’armée populaire de Chine en 1950.

Même si les célébrations n’ont lieu qu’en Chine, les autorités semblent craindre une effervescence populaire de la part des Tibétains, surtout après les tristes évènements de Lhassa, en 2008, qui avaient fait près d’une centaine de morts.

Les touristes se trouvant déjà au Tibet seront tolérés, mais feront l’objet d’une étroite surveillance (Source Trek Magazine).

20090217-geo-n-360-le-tibet_apres_censure_v2.jpg

Même magazine, couverture après censure ?

A lire aussi, cet excellent article de Aujourd’hui la Chine :

60ème anniversaire de la Chine populaire : frénésie sécuritaire à Pékin, par Jean Lapierre.

La Chine s’apprête à fêter les soixante ans de la République populaire, mais ce sera sans le peuple, et sans fête : l’obsession sécuritaire du régime noie la capitale sous un déluge de mesures contraignantes. Catalogue et suggestions …

Voici une liste, non exhaustive, des mesures de sécurité déjà mises en place:

– Il y aura plus de militaires et de policiers à Pékin que pendant les Jeux Olympiques. Ils étaient déjà plus de 100 000 à l’époque.

– Ils sont beaucoup plus visibles : des blindés légers ont été mis en place sur des ronds points stratégiques, servis par des hommes des forces spéciales, cagoulés et équipés de fusils mitrailleurs.

– Les fouilles de véhicules, les contrôles avec détecteurs de métaux dans le métro se multiplient. Les Pékinois doivent être munis de tous leurs papiers (identité et résidence).

– Pour le bien être des délégations étrangères enthousiastes, les mesures de sécurité vont être renforcées à l’aéroport de Pékin. Et les passagers des vols intérieurs à destination de Pékin sont désormais tenus de se présenter trois heures avant à l’aéroport pour passer les contrôles de sécurité.

– Les exercices antiterroristes, baptisés « Grande Muraille-6 », se poursuivent dans les provinces ceinturant Pékin, mettant les forces de sécurité aux prises avec de virtuelles attaques nucléaires ou chimiques.

– Les trublions éventuels pouvant être d’origine étrangère, la délivrance de visas a été restreinte, même si le Ministère des Affaires Etrangères chinois clame que les informations en ce sens sont « sans fondement et irresponsables ».

– à trois reprises encore, avant le 1er Octobre, les grands axes de Pékin vont être neutralisés, de même que les transports en commun, pour assurer la sérénité des répétitions. A l’occasion de ces manoeuvres quasi militaires, et bien sûr lors du défilé lui même, entreprises et bureaux ont été priés de cesser toute activité. Les écoles, dont le lycée français, ont donc accordé d’exceptionnelles vacances à leurs élèves : il a ainsi fermé ses portes vendredi 18 septembre à midi, un peu en catastrophe.

armee-chine-spectacle-mise-en-scene_pics_809.jpg
L’armée chinoise répète à Pékin un spectacle qui sera donné pour célébrer en octobre les 60 ans de la République populaire de Chine.Photo Reuters. Copyright Munch ?

– 60 000 volontaires des comités de quartier ont été équipés de tee shirts tout neufs, jaunes, et de brassards impeccables. On leur a demandé de faire preuve d’encore plus de vigilance que d’habitude et de suggérer aux résidents de leur quartier de ne pas sortir pendant les cérémonies: ce sera impeccable à la télé.

– Renforcement de la surveillance des minorités: la brochette ouïghoure va se faire rare.

– « Frapper fort » : une énième campagne antiprostitution est en cours. Certains salons de coiffure et de massage sont il est vrai des lieux idéaux pour les conspirationnistes de tout poil …

– Nettoyage des vendeurs de rue : triporteurs de fruits, charrettes de colporteurs ou vélos des rémouleurs ont été priés de se retirer au delà du quatrième périphérique.

– Lors du défilé, il sera interdit dans certains immeubles habités par des étrangers, de recevoir qui que ce soit, du 30 septembre à 16 heures, au 1er Octobre 16 heures.

– Interdiction générale de se tenir sur son balcon pour grapiller quelques instants du défilé, par crainte d’éventuels snipers. Les autorités ne précisent pas si les forces de l’ordre ont reçu l’ordre de tirer sur les contrevenants.

– La bataille entre policiers de quartier et propriétaires pour la fermeture des terrasses se poursuit : il est vrai par exemple que les cafés et les restaurants des alentours de Sanlitun, à huit kilometres à vol d’oiseau de Tiananmen, constituent un dangereux foyer potentiel d’agitation antichinoise.

– Depuis le 15 septembre, et jusqu’au 8 Octobre , il est interdit de faire voler des cerfs volants ou des oiseaux apprivoisés. Les retraités sont tristes.

– Interdiction de toute célébration de l’anniversaire de la République en dehors de Pékin : en province, tout a été annulé. Il ne doit plus y avoir assez de policiers disponibles.

Permettons nous cependant, au titre des relations harmonieuses entre résidents étrangers et autorités pékinoises, d’avancer les quelques suggestions suivantes, pour garantir une sécurité encore plus proche de l’absolu.

– Fourniture de chaussures neuves aux mobilisés pour les défilés, les leurs seront certainement usées et dangereuses, à l’issue de leur nombreuses répétitions.

– Interdiction de déguster des bananes, leurs peaux pouvant se révéler une arme d’insécurité massive .

– Interdiction de vol pour les moustiques de septembre, ce serait très populaire.

– Suppression du Ketchup et de la sauce de soja dans les restaurants, les taches peuvent faire désordre.

– Fouille au corps de tous les bébés : poussettes, couches et tétines peuvent dissimuler des explosifs.

– Destruction de toutes les seringues en stock dans les pharmacies et les hôpitaux, puisqu’elles constituent les armes favorites des terroristes ouïghours.

– Dissolution du peuple, composante à risque de la République Populaire de Chine.

Toute suggestion supplémentaire sera certainement la bienvenue.

Vive le peuple, vive la fête !

Hymne Tibétain

Sichi pèndé deugou djoungwai ter
Thoubtèn samp’el norbu eunang bar
Tèndreu nordzine gyatcher kyongwai gueune
Tine-lai kyi, reultso gyai
Dorjé khamsou tèn pai
Tchog-kune djamtsé kyong
Namkeu gawa gyanden oup’ang goung la rék
Beun djong déshi ngathang gyai
Beun djong tcheulkha soum gyi khyeunla dékyi dzogdèn sarpai khyap
Tcheussi kyi pel-yeun dar
Thoubtèn tchog tchour gyaipai dzamling yangpai kyégu shidé pail-la djor
Beun djong tèn dreu guétsen nyi-eu ki
Tashi eunang boum dou trowai si
Nag tchok mune-pai yul-lai gyel gyour tchik

Traduction de l’hymne national
(Traduction distribuée par le Bureau du Tibet)

Tel un trésor qui exauce tous les vœux de bonheur et de bienfait,
La parole du Bouddha s’élève scintillante comme un diamant.
Vous Protecteurs qui veillez sur l’immense royaume de la Doctrine et des êtres,
Puissiez-vous étendre votre amour et votre compassion
Tel un océan sur le monde et dans l’univers.
Que la tête de l’Empereur, couronné de cent vérités,
puisse atteindre le zénith.
Qu’une joie et un bonheur infinis recouvrent l’ensemble des trois provinces du Tibet,
afin que rayonne la gloire prestigieuse du pouvoir spirituel et temporel.
Que l’enseignement du Bouddha irradie dans les dix directions,
Et amène tous les êtres de tous les univers
jusqu’au bonheur et à la paix.
Les qualités de la Doctrine et du peuple tibétain,
Resplendissent tel un soleil aux cent mille rayons bienfaisants.
Puisse leur pouvoir éclatant être victorieux
du combat contre la sombre ignorance.

A lire aussi Ma traversée risquée du Tibet oriental de Elisa Haberer.
Quadrillage sécuritaire serré en Chine pour les 60 ans de la République populaire

anti

9 Replies to “Tibet fermé aux touristes”

  1. valentine

    Interdiction de saboter le blog Anna Galore! Patience…..

    Pauvre peuple! Quant aux dirigeants, vu que la roue tourne inexorablement, ils vont être surpris le jour où il y aura un retour de manivelle

  2. ramses

    Lison, ils font la fête entre eux, ils n’en reviennent pas que ça dure depuis 60 ans !

    Les Chinois sont les maîtres de la farce et adorent laquer le canard !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.