Rock aux Arènes, la compil

Après les quelques concerts mémorables aux Arènes dont Anti a parlé ici et avant de partir pour des vacances très attendues, j’ai rassemblé dans un nouvel album une petite sélection de mes meilleurs soirées dans ce lieu hors du commun – du moins celles où j’ai pu prendre des photos.

Ca commence en 2004 avec Phil Collins. Connaissant bien l’organisateur – par ailleurs ami personnel du chanteur – j’ai eu accès, rare privilège, à la répétition dans l’après-midi qui a précédé le show. Nous étions en tout trois personnes dans les Arènes face à la scène, c’est dire si on se sentait plus VIP que n’importe quel VIP. Phil Collins a chanté, rien que pour nous donc, « True colours » a capella avec ses choristes. Moment inoubliable… Le soir du concert, environ 12 000 autres spectateurs nous ont rejoints. Le maximum que peut contenir les Arènes.

Autre superbe souvenir, Muse en 2007. Je n’avais malheureusement qu’un téléphone portable de très basse qualité et la seule photo que j’ai gardée est très floue mais reflète un moment d’euphorie, lorsque des immenses sphères gonflées ont été lancées sur le public. Le show était renversant du début à la fin.

Ce mois-ci, nous avons eu la chance, Anti et moi, de vivre deux soirées superbes avec en tout six groupes, dont elle a parlé ici :
Alela Diane, Justin Nozuka, Jason Mraz, Raphael Saadiq, Ayo et Seal. Il se trouve que plusieurs de mes photos préférées concernent Seal et son groupe, il y en a donc pas mal dans l’album.

Parmi les grands concerts dans le même lieu mais dont je n’ai aucune photo, je tiens à mentionner David Bowie (arènes bourrées à craquer), Placebo (fantastique) et Manu Chao (j’avais 39 de fièvre et c’était blindé aussi).

Rock fever, forever !

L’album se trouve ici : Rock aux Arènes.

Très belle journée à vous

2 Replies to “Rock aux Arènes, la compil”

  1. anti Post author

    Tu m’as souvent parlé de cet après-midi aux arènes où tu as été écouter Phil Collins avec Mina. Ca fait tout drôle d’en voir les photos.

    J’adorerais voir aussi « Carmina Burana » dans un tel décor, déjà que je rêve de le voir sur scène tout court.

    Mon top trois parmi ces très belles photos :

    Celle du bassiste qui ouvre l’album, renversante.
    Celle des arènes intitulée « Public devant Ayo (2009) »
    Et celle de Seal (avant dernière de l’album).

    anti

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.