Sur ma chaise, avec un air de repos

1130751112.jpgNous voici donc de retour sous le soleil du grand Sud. Et ça fait du bien de revoir le ciel bleu ! Non que le weekend ait été dur, bien au contraire. Que de belles choses nous avons vues ou vécues… Mais nous y reviendrons, Anti et moi, un peu plus tard.

Pour le moment, je ne pense qu’à me poser avant de prendre une nouvelle ligne droite : celle qui mène à la fin de l’écriture des Neuf soeurs. Au passage, il faudra que je bosse un peu – uniquement pendant les heures de travail, tout abus sera sévèrement puni. J’ai bouclé le chapitre 14 hier un peu avant minuit. Ce soir, je devrais pouvoir me mettre au 15, puis, d’ici la fin de la semaine, le 16 où toute l’intrigue va culminer et le 17 qui marquera la fin, non seulement du livre mais de la trilogie Le très lumineux secret, débutée quelques jours après la naissance de ce blog avec la mise en ligne de son premier chapitre.

Sur le thème commun aux trois volets de cette trilogie, je reviendrai également le moment venu.

Là, je suis tranquillou sur ma chaise, avec un air de repos. D’ailleurs, c’est écrit sur le panneau. Le monde est bien fait, des fois.

Très belle journée à vous

8 Replies to “Sur ma chaise, avec un air de repos”

  1. anti Post author

    « Ce soir, je devrais pouvoir me mettre au 15, puis, d’ici la fin de la semaine, le 16 où toute l’intrigue va culminer et le 17 qui marquera la fin, non seulement du livre mais de la trilogie Le très lumineux secret, débutée quelques jours après la naissance de ce blog avec la mise en ligne de son premier chapitre.  »

    Une belle aventure… Hâte de connaître la fin 😉

    anti, fière de toi ma Caille (Ndlr : la Fête de la Caille se tiendra le Dimanche 26 juillet 2009, à Apremont, en Vendée)

  2. ramses Post author

    Ca doit être passionnant, cette fin d’écriture d’un roman…

    Dans quel état d’esprit es-tu ? Envie ou regret d’en terminer ?

    J’ai envie de m’y mettre (juste une fois), pour voir…

  3. Anna Galore Post author

    En fait, c’est surtout excitant. Il faut arriver à une chute qui ne soit pas décevante par rapport à tout le reste -c’est à dire les chapitres précédents dont le rôle principal est de faire monter la pression?

    Aucun regret à terminer parce que je sais qu’ensuite, il y aura un autre roman qui commencera, puis un autre, puis un autre…

    Si tu t’y mets, j’en reparlerai volontiers avec toi si tu en as l’envie.

  4. ramses Post author

    Très volontiers. Pour le moment, c’est en gestation…

    Je pense que « Word » et l’accès simultané à Google doit aider, qu’en penses-tu personnellement ? J’aurais sans doute été rebuté par la méthode « ancienne » (raturages et recours aux Encyclopédies « papier » pour les aspects « techniques »).

  5. Anna Galore Post author

    Oui, Word et Google sont mes deux outils de base, en effet. Le Net nous offre une encyclopédie réellement universelle, même sur les sujets les plus obscurs. Je suis comme toi, je n’aurais pas pu aller plus loin que quelques pages s’il avait fallu raturer, retaper, etc.

    Le mieux, ensuite, c’est de te lancer et d’écrire un premier chapitre – pas forcément le premier de ton histoire, là il y a autant de techniques que d’auteurs mais c’est une bonne nouvelle puisque ça te laisse totalement libre de développer ton récit comme tu le sens.

  6. ramses Post author

    Ne vous emballez pas ! Je ne sais si ce projet aboutira… Juste une idée en l’air, pour le moment !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.