Chapi Chapo

chapichapo_logo.gif

Après San Ku Kaï, je vous propose aujourd’hui une rétrospective Chapi Chapo. Anna ne connaît pas. C’est pô pôssib’ !

Et vous ? Vous vous souvenez de ces deux p’tites bouilles adorables ?

chapichapo.jpg

Chapi Chapo, c’est une série télévisée d’animation française de 60 épisodes de 5 minutes, créée par Italo Bettiol et Stephano Lonati et diffusée en 1974 sur la deuxième chaîne de l’ORTF.

Cette série, destinée aux enfants, met en scène deux petits personnages coiffés d’un grand chapeau (rouge pour Chapi, bleu pour Chapo) évoluant dans un décor peuplé de cubes multicolores. Dans chacun des épisodes, ils doivent résoudre un problème auquel ils sont confrontés.

Pour Kleman, un épisode de choix : Le nuage.

En 2007, la chanteuse suédoise Robyn et Andreas Kleerup ont enregistré un titre appelé « With Every Heartbeat », trés librement inspiré de la musique de Chapi Chapo (???Ah bon ???). De fait, le clip vidéo fait des références explicites au programme télé.

De même, depuis 2003, le musicien caché sous le pseudonyme « Chapi Chapo & les petites musiques de pluie » rend hommage à François de Roubaix en composant une musique faite à partir de jouets anciens sur des mélodies enfantines. A ce jour, trois disques sont sortis.

266047.jpg

François de Roubaix était un compositeur et directeur musical de films, né le 3 avril 1939 à Neuilly-sur-Seine et mort aux Canaries (Ténérife) le 21 novembre 1975 dans un accident de plongée.

Musicien autodidacte, il avait découvert le jazz à l’âge de 15 ans alors que son père, Paul de Roubaix, produisait et réalisait des films institutionnels ; le mélange entre musique et cinéma ne le quittera plus.

Doué d’un remarquable sens de la mélodie, il travaille énormément sur les sonorités, la diversification instrumentale et les mariages entre instruments. Il fut également l’un des premiers à utiliser le synthétiseur dans la musique de films.

En pionnier, il aménage dans son appartement parisien de la rue de Courcelles un des tout premiers home studios 8 pistes dès 1972, où il travaille, finalise ou pose les bases de musiques qu’il complète ailleurs, généralement avec son fidèle ingénieur du son Jean-Pierre Pellissier (cordes, vraie batterie…).

Au début des années 1970, il connaît un passage à vide au cinéma, et se consacre davantage à la télévision. Sa dernière musique de film, Le vieux fusil (1975), semblait explorer une nouvelle direction prometteuse.

Il a travaillé avec toute une génération de metteurs en scène (Robert Enrico, José Giovanni, Yves Boisset, Jean-Pierre Mocky, Jean-Pierre Melville…) Il a aussi composé pour la télévision (Chapi Chapo, Les Chevaliers du ciel).

En 1976, il obtient à titre posthume le César de la meilleure musique pour le film Le Vieux Fusil.

Fin 2008, Vincent Delerm lui consacre une chanson, « Et François De Roubaix Dans Le Dos » sur son album « Quinze Chansons ».

Chapichapo.jpg

Bon week-end !

anti

Sources Wikipédia. Photos internet.

12 Replies to “Chapi Chapo”

  1. Kleman

    Hihi !
    merci Anti
    Géniale note !
    Ce n’est pas vraiment mon enfance mais ça reste dans la mémoire collective, ces petits personnages rigolos sont plein de poésie…

  2. anti

    Avec plaisir Kleman !

    Pour moi, ça aura été l’occasion d’une vraie découverte, celle de ce groupe BRETON (eh oui ! Ils sont trop forts !) : Chapi Chapo & les petites musiques de pluie. Leur Myspace est génial de musique et de photos.

    A découvrir aussi : http://septciel.blogspot.com/

    anti

  3. Bloochapi

    Moi qui suis une vioc c’est vraiment un ptit bout de mon enfance, et celle mon rital à moi qui n’est pas peu fier qu’un italo soit à l’origine (conjointement) de tout ça 🙂
    Du bonheur entre les souvenirs ! Ce morceau de piano de fou !

    Sochapi & itachapo

  4. boudufle

    vi, vi, vi et la boite de prod qui avait les droits c’était Bélokapi à montreuil, chez qui je travaillais avec Gilles Gay sur sa vache la Noiraude et le Croc note show.. voilà….

  5. anti

    Coucou les filles !

    Aaaaaaaaaaah ! La Noireaude ! Ca, c’est ma chouchoute. Faut que je fasse une note dessus ! Et sur Le manège enchanté aussi et…

    anti, je suis antitale et je le reste, et dans mon cœur et dans mes gestes.

  6. Anna Galore

    « n’oublie pas le manège enchanté à vu le jour dans un garage à Malakoff »

    Même que j’ai pris la photo de la plaque commémorative ! Je la garde de côté pour Anti quand elle fera son article dessus.

  7. Jayshree

    Chère Anti, tu nous ramene toujours en enfance… et comme ça tu nous donne de la joie… merci mon amie…

  8. anti

    « n’oublie pas le manège enchanté à vu le jour dans un garage à Malakoff »

    Oui, oui. C’était toujours avec émotion que je passais chaque jour devant 11, rue Danicourt. Trop bien cette série. Pas le temps d’en parler aujourd’hui, mais bientôt c’est sûr 😉

    anti

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.