Relais

Trajectoires qui se croisent… Certains chemins arrivent à leur fin, d’autres n’en sont qu’à leur début.

Des évènements qui s’enchaînaient depuis des années au travers de rencontres imprévisibles prennent un sens particulier en se rapprochant d’autres.

Comme s’ils suivaient une histoire écrite depuis toujours, des relais se font, au moment où ils sont utiles. Ils se sont mis en place d’eux-mêmes, pour aider à traverser la nuit et protéger ceux qui en ont le plus besoin.

Et la route se déroule…

2 Replies to “Relais”

  1. voiedoree Post author

    Oui, c’est ainsi que la vie terrestre se déroule, jouant de nos émotions . Une salle de classe ou chacun prend les leçons qui lui sont et seront utiles pour comprendre ce qu’il est . Rien n’est inutile dans la vie, aucune rencontre, aucun évènement…. tout est éxpérience.

  2. sampang Post author

    J ai l impression que tout se tient ( c est une façon de parler, j en suis convaincue…), je parle des sujets posés ici…

    Depuis hier je ne parviens pas à aller sur un en particulier…

    Je n arrête pas de parler en ce moment des évênements qui sont liés à jamais à une image ou un geste. A chaque fois que tu les vois ou les fais, tu penses systématiquement à quelqu un ou quelque chose. Il n y a pas de douleur ou de joie particulière, juste une émotion retrouvée mais que l on sait à jamais là. En cela je rejoins aussi le message de Miss sur un autre post… tout reste là.

    Au delà de toute profondeur, lien, sentiments éprouvés, et pour les personnes connues ici, je vois « malle » je pense à Bloody systématiquement, gingembre : les crêpes de Réginelle, bougie : c est Slay, ma Boud ( pardon ;)) c est Mickey, plusieurs légumes c est Feuilllle avec sa soupe aux 14 légumes qui cuit 7 heures ! mdr, le temps qu il fait ( soleil ET chaleur) c est Voie, les petits enfants c est Zaza ( et j ai pensé à toi ma Zaza ces 5 dernières semaines ! ;)), travaux manuels c est Lyla, sérénité et plénitude c est Jayshree, tarte à la tomate et plantation c est Miss, une grande étendue d eau c est Anna.

    Ce matin je suis allée emmener ma grande fille chez sa soeur dans le 11ème. Au retour sur le périf :  » Chatillon – Montrouge » et je pense à Anti, c est là que je sortais… Je lui disais il y a peu  » je joue à Titan quest je pense à Dorian, je fais des colliers avec mon petit fils et je pense à Gwladys. Il y a des choses liées à jamais entre elles…

    Anti, je le pose là parce que le mot « relais » est évident et tu sais de quoi je parle… J écris un texte en ce moment qui s appelle  » évidence » et qui rejoint le « relais » d Anna. Dans ce sens où il ne pouvait en être autrement. Je ne parle pas du tout de sacrifice, je veux simplement parler de laisser la place… parce que l on n a plus la volonté de combattre, parce que l on n arrive plus à voir demain, et aussi parfois parce que l on est libre de le faire, un autre se tient là pour vous seconder… prendre le relais. Parce que l on a assez d Amour pour laisser ceux que l on aime recommencer une nouvelle vie sans nous aussi. En quittant cette terre nous les déchargeons aussi d un poids de vie qui entrainerait trop de changements et d allées et venues, même s ils sont prêts à les faire. On simplifie la vie de chacun.

    Sur un forum, je n ai pu laisser de post quant au sujet de l abandon des enfants… J avais peur de ne pas être comprise… Oui, au delà de la douleur et du chagrin de l absence, je suis intimement convaincue que l on peut les « abandonner » par Amour pour eux… On a tranmis l essenciel…

    On voudrait encore longtemps, voire toujours… J écrivais hier à mes beaux parents :  » Ce ne sera jamais pour moi le nombre de fois qui comptera, mais seulement le contenu de chaque fois.  »

    oui Anti ce texte est beau et profond parce qu il dit la puissance et le merveilleux d avoir rencontré l Autre.

    Mes pensées vont vers vous…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.