Il y eut un soir, il y eut un matin


Dernière photo d’hier soir, première de ce matin, sensation de premier jour…

En écrivant le premier chapitre du « Septième livre » ce weekend (« Le secret du temple »), j’ai remarqué que ma maison, construite par un maçon au début des années 30, est imprégnée de symboles maçonniques. Pour accéder à sa porte d’entrée, on passe sous un acacia, puis entre deux palmiers-colonnes qui donnent sur un large escalier droit en pierre, en haut duquel se trouvent deux colonnes rondes surmontées d’une arche, puis la porte, tournée vers l’ouest. Je disais il y a quelques jours que je m’y sens comme dans une cathédrale. J’aurais dû dire un temple, elle en a les formes à la fois carrées et rondes, comme un mandala.

Ce maçon a construit une deuxième maison juste à côté de la mienne. Elle ne lui ressemble en rien. La deuxième était destinée à sa fille et celle où j’habite désormais, à son fils. Il y a quelques années, sa fille est un jour venue me voir, après que j’ai terminé pas mal de travaux de restauration, les précédents occupants l’ayant laissée à l’abandon. Grande et frêle dame, elle avait plus de 70 ans. Elle est entrée dans la pièce principale et s’est arrêtée un long moment. Puis elle m’a dit: « Vous aimez cette maison. Je suis heureuse que vous y habitiez. »

Le soleil se lève. Premiers chants d’oiseau. Les arbres me regardent.

Très belle journée à vous

25 Replies to “Il y eut un soir, il y eut un matin”

  1. sampang Post author

    bah écoute ça ne m étonne plus alors parce que si les arbres y étaient avant que tu n y arrives… J ai fait des recherches sur tes arbres justement… s il est vrai que la plupart sont effectivement là parce que dûs à leur très bonne acclimatation géographique, il n en reste pas moins que les retrouver tous dans le même jardin…ça fait beaucoup ! Et par rapport à leur symbolique ça devient sérieux…

    Je continue avec le mûrier platane :

    Mûrier platane – Morus bombycis
    Description
    Originaire du Japon, le mûrier platane est un arbre de la famille des Moraceae. Ses feuilles caduques ont leur surface brillante et ressemblent à celles du platane, d’où son nom populaire. Il produit des petits fruits noirs et comestibles à maturité, les mûres.
    Traditions
    Le mûrier platane est souvent utilisé comme arbre d’ornement pour son port étalé et l’ombre qu’il procure. Les mûres servent à confectionner de nombreux sirops et confitures auxquels elles donnent couleur et goût sucré.
    Propriétés
    Des racines du mûrier sont extraits des agents actifs aux propriétés vasoconstrictrices et apaisantes. Ces molécules sont également impliquées dans l’inhibition de la tyrosinase, enzyme produisant un pigment noir, la mélanine. Ces extraits entrent donc dans la composition de produits éclaircissants.

    Légendes et traditions : Dans la mythologie grecque, le platane est un symbole de la régénération (l’écorce se régénère, par plaques, comme la peau du serpent). Il servit à construire le cheval de Troie.

  2. Antillaise Post author

    La Parole est retrouvée.

    Admirables photos et composition et ornements de tes mots !

    Ainsi ton vénérable Micocoulier dirige les travaux…

    Anti, sudjuguée.

  3. boudufle Post author

    c’est toujours mieux d’entendre ça que :  » ah! vous habitez la maison de l’autre vieux …bip !  »

    Bonne journée à toi et vous tous !

  4. Réginelle Post author

    kikou à tous…

    Anna… « un lieu qui me dise tout bas « ici, tu es chez toi »… »
    ben… quand je pense à ta maison et à toi, j’ai l’impression que c’est ce qu’il s’est passé pour toi. Que cette maison t’a dit : « ici, tu es chez toi ».

    Paix et harmonie… c’est ce que l’on ressent lorsqu’on te rend visite.

    je t’embrasse

  5. Antillaise Post author

    Hey ! Salut toi la Reine des prés !

    Un plaisir de te voir par ici.

    Bises,

    Anti

  6. Antillaise Post author

    Je viens de refaire un tour dans ton album : Mon arbre… pfffffiou ! qu’elles sont belles tes photos ! et ces deux dernières là !!!

    Anti

  7. Anna Galore Post author

    Viens à ma maison
    Y a des oiseaux
    Qui chantent

    Anna, chez moi c’est chez toi

  8. Antillaise Post author

    J’arrive, j’arrive, doucement, mais sûrement, j’sais pas dans quel état j’arriverai mais bon, tu me remettras sur pieds !

    Anti, j’mets un pied devant l’autre, devant l’autre…

  9. boudufle Post author

    Anna dans ton « alboum  » du blog tu n’as pas mis ma mienne que j’ai en fond d’écran, que tu as prise du ciel  » les amants »…j’aime bien moi celle là…j’ouvre le matin avec elle et je ferme avec elle aussi…ben, oui, c’est mieux que la photo de belle maman…mdr!!!

    Bonne soirée les toutes et tous! je vais me faire dorloter un peu…hummmmmmmmmm!!! Boudufle fermée pour cause de tendressesssssss…

  10. Anna Galore Post author

    Ben j’en ai remis que très peu en fait, parce que c’est limite pas pratique, les photos sur le blog

    Mais j’ajouterai le couple, promis 🙂

    Bonne soirée tendresse

  11. Anna Galore Post author

    Boud’ ? Ca y est, la photo du couple dans les nuages est dans l’album « Mon arbre » 🙂

  12. anti Post author

    C’est trop bien de relire toutes ces notes !

    Puis elle m’a dit: « Vous aimez cette maison. Je suis heureuse que vous y habitiez. »

    Pour couronner le tout, vous savez comment s’appellait la propriétaire d’origine ???

    Gabrielle…

    anti, et même que c’est vrai en plus !

  13. ramses Post author

    Les maisons sont notre histoire… Elles ont une âme aussi. Si les précédents occupants y ont été heureux, on le sera également.

  14. Catherine Post author

    ah bah dans ce cas, ça ne devait pas être tellement la joie dans ma maison ! à croire qu’elle veut qu’on parte ! Ou alors, c’est nous… Le truc marrant (ou pas, d’ailleurs !) c’est que nous n’avons même pas terminé de vider nos cartons (ça va faire 6 mois, quand même !) et que 2 semaines après avoir emménagé, je voulais en partir…

    Ceci dit, depuis que j’ai offert une fontaine pour Chéri, il y a un coin où on se sent bien, maintenant !

    Je cherche ce que je fais ici… Mais ce n’était peut etre pas la maison spécialement, mais plutot la localisation géographique, je me dis… Je cherche pourquoi cette maison et pourquoi ce malaise… Où alors, on la recharge en amour 😉 Et les prochains occupants roucoulerons comme des fous !!! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.