Seal aux Arènes de Nîmes

Après Alela Diane, Justin Nozuka, Jason Mraz, Raphael Saadiq et Ayo, Seal aux Festival des Arènes de Nîmes.

p7230103.jpg

Un concert attendu, blindé de monde mais très agréable, Seal nous a enchantées avec ses reprises des standards de la Soul. On peut dire que la programmation est bien faite dans les choix des artistes et pas seulement du point de vue musical, du point de vue humain aussi.

En effet, Seal a commencé à tourner en France avec le même manageur que Ayo. Ensuite, ils sont tous deux de père nigérian, enfants du métissage, nés dans un pays qui n’est ni celui de leur père donc, ni celui de leur mère. Tous deux ont une enfance rude. A croire que la musique est un excellent exutoire à la douleur de vivre.

Seal est né à Londres en 1963, d’un père nigérian et d’une mère brésilienne. Faute de moyens pour l’élever, ils doivent le donner à adopter. Plus tard, il entreprend des études d’architecture avant de vivre de petits boulots dans les environs de la capitale anglaise. Il exerce sa passion pour la musique dans des clubs et des bars avant de rejoindre le groupe Push, dans les années 1980.

p7230116.jpg

Côté carrière, il va connaître des hauts et des bas (voir Wiki). Côté vie personnelle, il est l’heureux époux du mannequin Heidi Klum avec qui il a composé une grande famille (un 4e enfant est en route).

Let’s go : entrée en scène délicieusement cuivrée avec Papa was a rolling stone

Côté humain, en 2008, Seal révèle la vérité sur les cicatrices de son visage qui alimentaient de nombreuses rumeurs : il est en fait atteint d’une maladie, le lupus érythémateux disséminé. Il a profité d’être sur scène lors du Lupus L.A. Orange Ball, à Beverly Hills, le 12 mai 2008 pour révéler à ses fans qu’il était malade.

Il avait alors expliqué : « Vous m’avez tous montré votre générosité et apporté votre soutien. Etant atteint de cette maladie depuis environ 20 ans, j’ai beaucoup de chance d’être encore présent parmi vous ».

p7230118.jpg

Une bourse de recherche au nom de Seal a ensuite été mise en place et servira à financer divers projets liés au lupus.

Pour le plaisir des yeux, photo du concert donné à Carcassone :

Toutes les vidéos du concert postées par Soleare < ici>

Je ne resiste pas à reposter ici l’échange Seal / Emma Decaunes / Lio :

Le site de Seal a découvrir, notamment, la vidéo sur Bordeaux…

anti

photos prises lors du concert du 22 juillet 2009 – Arènes de Nîmes

5 Replies to “Seal aux Arènes de Nîmes”

  1. Anna Galore

    Le lupus est une sale maladie, en effet…

    Le concert était géant. Je connaissais très mal Seal auparavant, j’avais juste écouté l’un de ses CD il y a quelques année et je trouvais ça sympa mais sans plus. Mercredi dernier, j’allais aux Arènes surtout pour voir Ayo.

    Sur scène, Seal m’a scotchée comme pas grand monde avant lui. Et pourtant, j’en ai vus, des groupes et des grands chanteurs. Il a été tout simplement fantastique, au sommet dans tous les registres, aussi bien la première partie de son show, très soul, que la deuxième, beaucoup plus électro (ce qui a été une surprise pour moi – une excellente, au vu du résultat).

    Géant.

  2. anti

    « J’aime beaucoup ce qu’il dit à propos de la black music et de l’usage qu’Emma Decaunes en fait. Merci d’avoir remis cet échange. »

    Idem. On en revient à l’importance de bien s’exprimer ou plutôt d’être vigilant dans les propos qu’on tient.

    Le lupus, je ne connaissais pas du tout même si je me suis intéressée aux maladies de peau de près pendant mes études. Ca à l’air assez terrible dans ses pires manifestations.

    En entendant « A change is gonna come » au concert, je me disais que vu l’état du monde, c’est sûr, un changement va se produire. Selon les jours, je l’imagine est positif ou non.

    Un chouette concert, assurément. Je n’ai pas vu le temps passer. Je serais volontiers restée encore plus longtemps si ça avait été possible.

    anti

  3. ramses

    Je ne connaissais pas ce chanteur, je trouve qu’il a beaucoup de classe (il me rappelle un peu Miles Davis). Sa vision de l’élection de Barack Obama (entretien Canal+) et de la musique en général est tout à fait réaliste. Lio a perdu une occasion de se taire… Les 2 photos des concerts de Nîmes et Carcassonne sont superbes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.