Nouveaux records pour mes livres

Mes livres ont atteint hier deux nouveaux records

Plus grand nombre de lecteurs en un seul jour – 3 415
Plus grand nombre de lecteurs en un mois – 14 790

Le précédent record journalier datait du 29 janvier avec 2 900 nouveaux lecteurs, principalement pour la trilogie Reflets inachevés. Hier, les livres les plus téléchargés étaient Le septième livre et La veuve obscure. Ce dernier roman a attiré en tout un peu plus de 2 100 lecteurs en dix jours, ce qui est le démarrage le plus rapide jamais réalisé pour un de mes livres.

Le précédent record mensuel remonte lui au mois d’avril, il n’aura gardé la tête que quelques semaines. Au passage, La femme primordiale a également obtenu son meilleur score mensuel (environ 1 800 nouveaux lecteurs). Quant au recueil Anna Chroniques, il a fait plus en juin (645 téléchargements) que dans les trois mois précédents cumulés.

Au total, mon lectorat frôle les 190 000 personnes dans 139 pays.

7 Replies to “Nouveaux records pour mes livres”

  1. Anna Galore Post author

    Hi hi hi, merciiiiiiiiii !

    La photo originale a été prise lors du concert de Keziah Jones aux jardins de la Fontaine. Ne le cherchez pas, je l’ai caché sous des grosses taches lumineuses, ainsi que ses deux autres musiciens.

    Anna, shine a light

  2. sapotille Post author

    Oui, la photo est superbe et BRAVO pour la perormance!! Et bonne continuation bien sur!! (à l’auteure et aux lecteurs…)

  3. ramses Post author

    Anna, reine du .pdf et de Photoshop !

    190.000 lecteurs dans 139 pays, ça donne le tournis !

    Bravoooooooooooooooooo !

  4. Anna Galore Post author

    Oups, j’ai fait une erreur sur les téléchargements d’Anna Chroniques, je ne sais pas comment j’ai pu voir ce 635. Le vrai nombre pour juin est 302, pas un de plus. Cela fait, depuis la mise en ligne des chroniques, un total de 982 téléchargements (jusqu’au 30 juin inclus).

    Les autres chiffres, par contre, sont bien les bons !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.